Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

SAUVER LE THEÂTRE DE LA CLARENCIERE: un appel en forme de pétition! Et tous nous pouvons répondre!

Les « Petits lieux », créateurs de création, vous les connaissez à Bruxelles ? Sûrement que les noms suivants vous évoquent quelque chose : L’Arrière-scène , L’Atelier de la Dolce Vita, Le Cabaret aux Chansons, La Ferme de la Dîme, Le Théâtre de la Flûte Enchantée, Le Jardin de ma soeur, Le Petit Chapeau Rond Rouge, La Soupape, Le théâtre de Toone, qui n’est pas immense, et ? Le Théâtre littéraire de la Clarencière ...

http://www.laclarenciere.be/laclarenciereORIGINE.htm

Extrait d’une critique : « L’idée de départ était de mettre en scène une rencontre improbable entre intellectuels du XVIIIe siècle... Si le sujet peut faire peur à ceux qui ont gardé un mauvais souvenir des cours de philo, qu’ils se rassurent. Ce patchwork de textes et d’anecdotes savamment compilés touche le spectateur droit au coeur (et à la Raison). L’humour grinçant et la fausse légèreté qui règnent sur scène permettent à tous, adolescents comme adultes, d’aborder cet univers d’esprit et de réflexion des Lumières. Les talentueux… habilement mis en scène par …  sautent d’un personnage à l’autre avec une spontanéité assez déconcertante et procurent au spectateur une subite envie de (re)plonger dans les oeuvres des grands penseurs… »

Mais tout ceci pourrait subitement s’arrêter en juin 2017. Ne laissez surtout pas faire….

 

Les « Petits lieux » de programmation culturelle, ce sont des initiatives privées d’intérêt général. Elles sont nées de l’enthousiasme d’un ou plusieurs passionnés qui ont mis leur énergie au service d’autres citoyens - spectateurs et artistes -, ces structures atypiques font partie intégrante du tissu culturel de la Communauté française. Celle-ci les reconnaît sous le vocable assez flou de « petits lieux de programmation ou de diffusion ». Ils sont pour les artistes des tremplins vers une reconnaissance à grande échelle et des occasions de tourner un peu partout, avec un cachet assuré. L’accueil y est particulièrement chaleureux, l’ambiance conviviale et la proximité favorise la rencontre. Le public - qui ne se rendrait peut-être pas ailleurs et qui dépasse de loin le public local -, se presse à leurs portes pour découvrir avec bonheur les « coups de cœur » de ces « passeurs de culture » et partager leurs émotions. Ces petits lieux proposent une autre manière de vivre la culture et participent au renforcement du lien social. Les médias nationaux ne répercutent jamais leurs activités. Ces petits lieux ne disposent d’ailleurs pas de moyens promotionnels. Par contre, les médias spécialisés ou locaux leur consacrent souvent de larges espaces. Malgré les difficultés, ils réussissent à se maintenir parce qu’ils partagent une envie, un besoin : celui d’une culture à visage humain, loin de tout décor d’apparat, effet de mode ou manifestation de prestige.

 Hélas aujourd’hui, au théâtre de la Clarencière, l’humeur est sombre pour ne pas dire désespérante car il apparaît que  son infatigable directrice,  Fabienne Goovaerts,  ne pourra sans doute pas organiser sa saison  complète. Elle s’explique : «  Depuis 17 ans le petit théâtre de la Clarencière accueille les jeunes artistes issus des écoles d'art dramatique mais également les compagnies qui souhaitent créer un nouveau spectacle.
Depuis toutes ces années nous œuvrons avec passion pour maintenir la qualité et l'accueil dans des circonstances toujours difficiles avec un maigre budget.
Mais depuis 4 ans toute subvention de la Fédération Wallonie Bruxelles a été totalement supprimée. Et nos difficultés n'ont fait que s'accentuer. »
C’est pourquoi elle ose courageusement aujourd’hui faire appel à vous tous, politiques, institutions, privés, toute personne pour qui la transmission et la création font sens. Ecoutez son appel et engagez-vous à l’aider financièrement comme elle vous en conjure ! Voici la suite de son message, et je joins notre voix à la sienne :
« C'est pourquoi aujourd'hui, forts de notre expérience et toujours avec le même désir de création, nous avons décidé d'entamer un processus de crowdfunding auprès de Kisskissbankbank.

KissKissBankBank : Pour que vive en harmonie le théâtre de la Clarencière en 2016-2017


Nous nous permettons donc de venir vers vous pour vous proposer ce projet participatif afin de maintenir notre salle et l'accueil avec les résidences et les créations bruxelloises.
Nous n'avons jamais demandé aucun soutien et nous espérons vivement que vous répondrez " présent " à cette demande de partenariat.

Pour que vive la Clarencière et, que Fabienne Govaerts  puisse continuer les projets qui ont  donné du sens à sa si  généreuse  vie d’artiste!

Pour que continue la même dynamique d'accueil et de création avec le même enthousiasme, la même qualité et la même Joyeuseté !

Nous comptons sur vous et déjà vous en remercions chaleureusement car toute participation aussi infime soit elle apportera une énergie complémentaire à notre élan.

Au plaisir de vous accueillir pour cette nouvelle saison 2016-2017 dont nous formons le vœu et osons espérer qu’elle ne sera pas la dernière. »

 

                                                            Si la plupart des opérateurs culturels sont salariés, les artistes et les responsables de petits lieux ne le sont pas et partagent les mêmes problèmes de statut et de précarité. Pensez-y et agissez !  L’étape suivante pour nous tous, ses partenaires de cœur et d’esprit, c’est A G I R !  

C'est un havre de paix aux passions tourmentées
Du coeur, de la sueur donné par des âmes étoilées
Ca fait d'une cave voûtée un vaisseau déchaîné
Sur l'océan des mots, cinglant vers la beauté

Il n'y a ni fausses stars, ni vaines prétentions
Rien que des artisans, des faiseurs d'émotions
Qui allument au couchant des milliers de lampions
Et font cogner une heure nos âmes à l'unisson

C'est un petit théâtre en plein coeur de Bruxelles
Auprès de l'église, comme protégé par Saint-Michel
On s'y retrouve ensemble, le soir, entre fidèles
Nos spectacles chevauchent au-delà du réel
Les rêves jamais ne verseront dans l'ornière
Puisque Fabienne est là, on aime la Clarencière

Entrez public, entrez badauds, entrez chalands,
Vous trouverez ici bien plus que du talent
Au bout de la soirée, quand nous boirons une bière
Vous comprendrez pourquoi on aime notre galère

Allons, c'est l'heure, il faut descendre l'escalier
Hugo, Musset sont soigneusement couchés
Les retardataires, Geoffrey, sont enfin arrivés,
Monte la lumière, les comédiens viennent jouer

C'est un petit théâtre en plein coeur de Bruxelles
Auprès de l'église, comme protégé par Saint-Michel
On s'y retrouve ensemble, le soir, entre fidèles
Nos spectacles chevauchent au-delà du réel
Les rêves jamais ne verseront dans l'ornière
Puisque Fabienne est là, on aime la Clarencière

KissKissBankBank : Pour que vive en harmonie le théâtre de la Clarencière en 2016-2017

 

Vues : 234

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Deashelle le 7 octobre 2016 à 19:07

Italie, Italia : Poésie, Amour et Fantaisie
Les bulles littéraires Potamots
Interprétation : Enea Davia et Monique Manceaux
Production : Potamots

 

Dégustez les perles littéraires découvertes par les lecteurs de l’asbl Potamots ; en guise de mises en bouche qui réjouiront vos ouïes, nos soirées apéros-mots feront la fête à la poésie pour votre plus grand plaisir…
2 comédien(ne)s, un décor sonore, un florilège de textes explorant des thèmes divers et variés : l
’Italie… l’Amour… l’Humour anglais… L’Inde… Maeterlinck figure de proue du symbolisme belge…
Le tout se terminant par un échange autour du verre offert au bar du théâtre !

« Italie, Italia : Poésie, Amour et Fantaisie … » 
De la cuisine à la musique, en passant par l’enfance, la mort ou l’étrange, 
la littérature italienne regorge d’auteurs plus savoureux les uns que les autres. 
Emotion, rire et poésie seront les principaux ingrédients de cette soirée haute en couleurs !

 

Tout public : 

Le mardi 11 octobre 2016 à 19h00

P.A.F. : 15 € - étudiant : 10 €- Article 27 : 1,25 €

Si le temps le permet, profitez de notre petit patio fleuri !
Lecture poétique

Instants Révélés

Lecture-Spectacle par Françoise Licour et Alain Miniot, 
avec accompagnement musical de Roger Hindricq,
sur des textes du livre « Instants révélés » de Noëlle Lans

 

À se raconter « telle qu’elle est », à se « jouer le jeu de la vérité », à proposer au lecteur d’habiller cette image « nue » qu’elle précise, Noëlle Lans finit par écrire comme on s’ouvre les veines, une poésie vive, sans concession, dévastatrice et d’une incroyable vitalité.
(…)
Le livre refermé, le lecteur s’interroge. En quoi la beauté le ramène-t-elle à ses propres instants ? En quoi la solitude ainsi révélée l’invite-t-elle, a contrario, au dialogue et au partage ?
Michel Joiret - écrivain (extrait de la préface)
---------------

Elle entend battre dans son sang de sourds tambours de seigle !
Ah, que se lèvent encore dans sa nuit nègre, une heure seulement, le blé des Flandres… 
et puis le vent… 
*
Faut-il se déconstruire avant de renaître ?
Être à nouveau vierge de toute apparence ?
En elle, en chaque parcelle de son tissu de femme, la vieillesse est en marche.

Un livre-miroir, un livre-témoin, pour ceux qui connaissent un peu l’auteure. 
Ses caractéristiques ? Pas facile de faire le portrait de quelqu’un, que ce soit en prose 
ou en vers; et les gens qui paraissent très simples, très « lisses » dans la vie quotidienne, révèlent bien souvent des profondeurs insoupçonnées.

Joseph Bodson – écrivain

---------------

Instants révélés... révélation d'une poésie bercée de profonde féminité, de rencontres-portraits entre la femme et l'écrivaine, de questionnements, de réponses, d'évasions et d'introspections, de vérités, d'aveux, de mises à nu... où chaque femme-artiste (et même la plupart des artistes) se retrouve et se reconnaît dans ses assurances et ses doutes, perpétuel combat entre l'être et le paraître et leurs innombrables remises en question ...

Françoise Licour - comédienne-récitante

-----------------

La poésie, comme la musique, la peinture ou la photo, est différente pour chacun de nous, tout en restant la même. Chacun peut la sentir, la ressentir, l’interpréter à sa guise ; l’eau prend la forme du récipient qui la retient mais elle reste identique. De même la poésie, comme le théâtre, c’est la vie transposée, et le meilleur moyen d’atteindre la vérité. Celle de Noëlle Lans et de ses "Instants Révélés"  est un lien subtil, une espèce de dialogue entre l'auteure, les  récitants, la musique et la peinture. Avec  intelligence, maîtrise et harmonie, elle va à l'essentiel, ne semant de menus détails circonstanciels que pour mieux aiguiser notre concentration, notre  interprétation, notre partage...

Alain Miniot - comédien-récitant



Écrivain, poète, journaliste, Noëlle Lans a collaboré entre autres à la revue et au mouvement Fantasmagie.
Elle a publié une quinzaine de recueils de poèmes et de nouvelles ainsi que des essais dont un consacré au grand
peintre fantasmagique Aubin Pasque. Ses oeuvres ont obtenu plusieurs prix littéraires.
Plasticienne et photographe, Mireille Dabée est aussi journaliste et critique artistique dans plusieurs médias (notamment en collaboration avec Thomas Owen – Stéphane Rey). Elle a illustré de nombreux ouvrages.

Tout public : 
Le vendredi 14 octobre à 20h30 
Le dimanche 16 à 15H00

P.A.F. : 15 € - étudiant : 10 €- Article 27 : 1,25 €

 
Commentaire de Deashelle le 29 septembre 2016 à 17:24

15 Collectés

1KissBanker

5 000 Objectif

21jours

Commentaire de Deashelle le 29 septembre 2016 à 17:23

Vous cherchez le lien? Il est tout trouvé! 21 days left! C'est comme une marche parrainée! Il n'y a pas de temps à perdre! https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/pour-que-vive-en-harmo...

Commentaire de Deashelle le 28 septembre 2016 à 15:36

C'était cet été, ...à Avignon! 
Chers amis,

Nous sommes heureux de vous annoncer la programmation de ce Xème festival au Verbe Fou,

10 ans déjà ! 
10 ans avec parfois des périodes de doute et de tâtonnements dans le choix de nos spectacles. 
Se tromper, recommencer, tenter encore et se mettre en danger toujours
pour avancer dans nos propositions... 
Ce choix littéraire a payé depuis par la fidélité d'un public de plus en plus nombreux 
et de professionnels à l'écoute de nos créations.

Nous avons toujours privilégié la création vraie et l'accueil du public.

Ensemble, signons pour les 10 prochaines années à venir !
Au plaisir de vous retrouver nombreux dans notre théâtre 
ou à l'ombre d'un parasol sur notre terrasse.

Du 7 au 30 juillet 2016

Avignon au théâtre Le Verbe Fou pour un 10 ème festival !

***** Au programme de cet été *****

Dans le cadre des Verberies :

* Les petits rien de la Vie * de Grace Paley,
Lecture spectacle de Bernard Yerlès le dimanche 10 juillet 2016 à 12h12
et 
* Plaisirs d'Amour *, Lecture de poèmes de Ronsard à de Nerval 
par Patrick Poivre d'Arvor le samedi 16 juillet 2016 à 12h12

* Camus, entre Dieu et néant * 
Lecture-causerie par Vincent Engel le lundi 18 juillet à 19h45

* Vie de Piotr Illitch Tchaïkovski " 
Lecture-causerie par Jean-Claude Humbert le mercredi 20 juillet à 13h45 *

Et les créations suivantes :

* Magadan, Portrait d'une ville de Sibérie Extrême Orientale *

* Le Cirque des femmes * Création collective *

*Arthur Rimbaud en morceaux de RIMBAUD/J.F. HOMO

* Flaubert, Lettres à Louise Colet de GUSTAVE FLAUBERT *

* Maupassant Eperdûment... de GUY de MAUPASSANT *

* Sarah ou le cri de la langouste - de JOHN MURRELL *

Madame Tchaïkovski, un Amour pathétique de JEAN-CLAUDE HUMBERT *

* Bérénice de JEAN RACINE *

* Jonas de VINCENT ENGEL/ALBERT CAMUS *

et

* M'sieur Rimbaud de NINA GIANUZZI *,

" Ptit Molière du meilleur spectacle 2015 et Prix du meilleur second rôle pour Daniel Hederich "

Commentaire de Deashelle le 27 septembre 2016 à 23:34

Un peuple qui ne soutient pas et n’encourage pas son théâtre, s’il n’est pas mort , il est moribond !

Il faut agir donc pour le bien même du théâtre, pour la réputation et la dignité des interprètes.

(Federico Garcia Lorca)

Commentaire de Deashelle le 27 septembre 2016 à 15:37

Commentaire de Deashelle le 27 septembre 2016 à 15:35

"Le procès en hérésie de Frederico Garcia Lorca" au théâtre de la Clarencière jusqu'au 1 oct. 2016

Magnifique spectacle en cours: http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/le-proc-s-en-h-r-sie-d...

Commentaire de Deashelle le 27 septembre 2016 à 15:34

 -Comment s’est créé ce « Cirque des Femmes »?

Elles : Le plus naturellement du monde. Nous avons parlé de nos joies et de nos blessures, de notre histoire mais aussi de ce que nous observons au quotidien. Nous avons tenté de défendre les thématiques qui nous interpellent.

Nous défendons avec insolence notre liberté d’être ce que nous sommes. Nos portraits de femmes sont des odes à la liberté.

« Alors en vrac, les sujets à l’ordre du jour sont :

Petit un : l’obligation du costume 3 pièces pour l’homme,

Petit deux : l’homme au foyer et ses conséquences sur l’Economie,

Et le dernier point, last but not least : la polygamie »

(RIRES!)

http://lesfeuxdelaramperogersimons.skynetblogs.be/

Commentaire de Deashelle le 27 septembre 2016 à 15:26

RÉSUMÉ DU SPECTACLE

Une pièce de théâtre sous forme de cabaret dans laquelle la gent féminine se dévoile sous toutes ses facettes. 
Mélangeant tant le drame que l’humour, à travers des textes inédits, des chansons et des scènes non verbales, nous présentons des dizaines de portraits de femmes à la fois sulfureuses, hypocrites, honteuses, violentes, célibataires désespérées, militantes...
Nous vous emmenons dans l’intimité de plusieurs générations de femmes pour leur rendre hommage dans une période où leur liberté reste toute relative.
Un voyage drôle, tendre et incisif.  
Déjà 40 programmations en Belgique
http://www.avignonleoff.com/programme/2016/par-titre/l/le-cirque-de... Un bijou qui est programmé maintenant à la Samaritaine! 
Commentaire de Deashelle le 27 septembre 2016 à 11:34

Cigale-fourmi-libellule! Elle s'accroche à la vie de son théâtre! 

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation