Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Activité la plus récente

NANSON Jacqueline a aimé la photo de David VIRASSAMY
Il y a 1 heure
Deashelle a publié un statut
"voilà, c'était le 840e billet ! Fidélité à Arts et Lettres"
Il y a 6 heures
Photo publiée par David VIRASSAMY

Un article dans le journal Ouest France

Un article paru le mercredi 23 Octobre 2019 dans le journal Ouest France concernant mon livre : "Le…
Il y a 6 heures
David VIRASSAMY a aimé la photo de Dominé Jacques
Il y a 7 heures
David VIRASSAMY a aimé la photo de britt vogels
Il y a 7 heures
David VIRASSAMY a commenté la photo de Vignal Jean-Claude dit Ben-Kâ
Miniature

Paloma

"Une magnifique réalisation !"
Il y a 7 heures
David VIRASSAMY a aimé la photo de Vignal Jean-Claude dit Ben-Kâ
Il y a 7 heures
Deashelle a commenté l'article 'Le belge Magritte et l'espagnol Dali ensemble jusqu'au 09/02/ 2020 au Musée de la rue de la Régence' de Deashelle.
"Ce qu'en dit l'ECHO: Les flirts surréalistes de Dali et Magritte ETIENNE…"
Il y a 7 heures
Deashelle a commenté l'article 'Le belge Magritte et l'espagnol Dali ensemble jusqu'au 09/02/ 2020 au Musée de la rue de la Régence' de Deashelle.
"Les flirts surréalistes de Dali et Magritte ©doc ETIENNE BASTIN  11…"
Il y a 7 heures
Deashelle a commenté l'article 'Help! A l'aide! Billet urgent!' de Deashelle.
"Ce que j'ai écrit l'an dernier en introduction à mon…"
Il y a 7 heures
Deashelle a commenté l'article 'Help! A l'aide! Billet urgent!' de Deashelle.
"... et plein de mes connaissances  me disaient utiliser mon blog  perso comme relais…"
Il y a 8 heures
Deashelle a commenté l'article 'Help! A l'aide! Billet urgent!' de Deashelle.
"... et plein de mes connaissances  me disaient utiliser mon blog  perso comme relais…"
Il y a 8 heures
Un article de Deashelle a été signalé.
Il y a 8 heures
Billet de Deashelle
Il y a 8 heures
Deashelle a commenté l'article 'Help! A l'aide! Billet urgent!' de Deashelle.
"Depuis que j'ai instauré  le  blog perso www.deashelle.com , j'ai…"
Il y a 8 heures
Deashelle a commenté l'article 'Help! A l'aide! Billet urgent!' de Deashelle.
"la fréquence de lecture de mes articles sur Arts et Lettres est ainsi  tombée…"
Il y a 8 heures

Robert Paul dédicace ce réseau à la mémoire de Max Elskamp

Ce site est dédié au poète Max Elskamp (1862-1931)   dit l'admirable Le légendaire portrait dit "au macfarlane" de  Max Elskamp

 

Remarques

29 octobre 2019 à 19 H: rencontre littéraire de Bruxelles

Créée par Robert Paul 20 oct. 2019 at 15:48. Dernière mise à jour par : Robert Paul dimanche.

prochain vernissage le 3 ocobre á l'espaceart gallery

Créée par Robert Paul 28 sept. 2019 at 17:38. Dernière mise à jour par : Robert Paul 28 sept..

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

L'humanisme

-84 billets

Les lumières

-16 billets

Voies et chemins antiques de la Grèce

-19 billets

Les littératures

-39  billets

Ethique et spiritualités

-36 billets


Guerre et Paix

-5 billets

Forum

Rêver d'une île

Démarrée par Pierre WATTEBLED 17 oct. 2018. 0 Réponses

Choses qui émeuvent un 8 mars

Démarrée par Deashelle. Dernière réponse de 12f3wj8tw02xu 8 oct. 2018. 75 Réponses

Dernières oeuvres mises en primeur par Robert Paul

Paloma

par Vignal Jean-Claude dit Ben-Kâ huile sur toile 55x46

la ptite reveuse

par Dominé Jacques Réalisé, d'après une vieille carte postale, au graphite et crayon de couleur, et verni acrylique. Descriptif sur : http://www.artabus.com/domine/laptitereveuse

2015-10-24 001

par husson jean francois Une marchande de fleurs sur carton entoilé de format 20f

Mon nouveau recueil

par martine rouhart Chronique de lecture sur le site de l'AREAW (Association des Ecrivains belges de Wallonie): https://www.areaw.be/1826014-2/ On s’attardera dans la lenteur Poèmes de Martine ROUHART éd Les chants de Jane (areaw) « On s’attardera dans la lenteur », voilà un titre de bon augure pour la patiente approche de la Vie et de la Littérature, formes conjuguées que manie, avec brio, la poète vivant sa poésie au quotidien. En effet, Martine écoute le moindre bruissement de vie, ramenant la fébrilité de l’instant à ses propres évocations ainsi que ce « battement d’ailes/ papillon s’en allant (« le papillon s’en va ») poser ailleurs/ sur d’autres fleurs/ses fragiles/ battements de cœur ». Chaque murmure est chez Martine une délicieuse appellation contrôlée, le souci du détail servant de porte-voix à la joyeuse résonance de son chant : « Je me souviens/ de ce matin-là/ de la lumière/ qui montait à l’assaut/ des arbres/ je me souviens/ du chemin/ presque effacé/ dans le jardin doré ». De la même façon, toujours aussi précise, sa progression a besoin de cette sorte d’introversion qui l’habite, parfois presqu’en recul d’elle-même : « Deux ou trois feuilles/ dans l’air mouillé/ flâneuses /lumineuses/ si seules » prêtant alors sa propre émotion au miroir de ce qu’elle observe, ajoutant une dimension supplémentaire à l’image première. Elle se fait ainsi partie prenante de l’objet de son observation. Avec les mots de la poète, on semble vivre un éternel matin, décor de jardin où le temps semble n’avoir d’emprise que par petites touches comme pour ne pas brusquer le bonheur, ne l’appréhender qu’avec une infinie douceur et grande précaution. Elle demande aux oiseaux et aux fleurs cette réciprocité qui lui sied si bien ; il y a presque partage équilibré des tâches entre l’auteur et la nature puisqu’elle n’hésite pas à l’interpeller quand elle considère qu’il lui faut une sorte de confirmation : « Prête-moi la clé/ pour vivre dans l’évidence du jour », s’adresse-t-elle ainsi à l’oiseau qui, peut-être, est une sorte d’ange gardien veillant sur sa détermination, forte, à confirmer ses rêves et le sourire intérieur qui l’habite. Poésie généreuse qui, aussi, révèle la fugacité du temps qui passe en accélérant la lenteur comme ces « roses/ qui se replient/ à peine écloses ». A l’instar des penseurs shintoïstes, Martine « s’adosse (s’adosser) au tronc/ d’un grand arbre ». Et, en effet, « s’attarder (on s’attardera) dans la lenteur de la lumière » n’est sûrement pas une vaine promesse pour qui se ralentit un peu de l’allure du monde à l’écoute de son chant. Patrick Devaux
 
 
 

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2019   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation