Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Voici venu le temps aux tons gris et funèbres ;

Le temps où le soleil s’incline bas devant l’âge

Des nuages barbus et vieillis avant l’âge,

Alourdis qu'ils sont de larmes et de ténèbres.

Voici venu le temps où les frissons remplacent

Les baisers qu’aux baigneurs donnait le clair soleil.

Maintenant que le froid a chassé ces merveilles,

Le cœur jadis ardent redevient givre et glace.

Me parvient dans mon coin le cri des hirondelles :

Un chant horrible et sourd qui s’abat sur ma peine ;

Un affreux gazouillis qui rajoute à ma haine

De cette atmosphère lourde qui écrase mes ailes.

La mort, sœur de l’automne, me semble tellement au seuil

Que j’en flaire le danger et j’en vois la fumée !

J’ai juste le temps pour saluer mes aimés

Avant qu’elle ne m’emporte  dans son noir cercueil.

 

KHADIJA , Agadir, mercredi 06/10/10 à 11h30

Vues : 106

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de LEJEUNE NADINE le 4 octobre 2012 à 15:24

tout cela me rappelle à un petit air du spleen de BAUDELAIRE, un peu sombre cet automne, je tente toujours de sentir ce qui se cache derrière les maux ....un état d'âme momentané ou bien pire l'obscurité sur les voiles jetés ..l'automne pour chacun de nous revêt des accents particuliers, je le mesure en vous lisant ..pour moi il évoque le printemps .....et chaque saison m'émerveille ...du coup je repense à quelque chose que j'ai écrit il y a fort longtemps .....

Commentaire de Abdennour MEZZINE le 2 octobre 2012 à 20:55

merci khadija pour ce joli partage qui tombe à temps en ce temps gris et maussade ! mes amitiés

Commentaire de Khadija ELHAMRANI le 1 octobre 2012 à 13:34

Rayonnant et spirituel ma très chère Rébecca Terniak

Mes pages brillent de tout leur feu et toute leur lumière en ta présence, et je sens ce merveilleux partage comme un cadeau qui adoucit l'amertume de mon texte et atténue sont ton mélancolique par ses ondes positives! Bravo et mille merci

Commentaire de Rébecca Terniak le 1 octobre 2012 à 11:21

Chère Khadija, je vais suivre Joëlle avec mon ancien poème d'Automne, sur un autre aspect :

Automne

Comme en un Temple
J'entre en tes fauves forêts.
Roux, or et rouge !
Dernier embrasement
Ranime toute passion
en un ravissement !

En mon âme
Une flamme s'allume ...

Clarté douce
Caresse la feuillée ...
Sur la mousse,
J'écoute le silence ....
Ombre rousse,
J'écoute en moi la Voix ...

Lumière douce
- au coeur -
Paix !

Automne,
Je t'attends au détour de l'été
Comme un dernier enchantement
Avant le long recueillement.

Commentaire de Khadija ELHAMRANI le 30 septembre 2012 à 22:31

Un grand honneur pour moi très chère Joelle Diehl que de retrouver sur ma page ce beau petit bijou écrit par tes mains de fées de la poésie!

Tellement bien imagé que j'entendais craquer sous tes pas les feuilles tapissant le sol !

Commentaire de Khadija ELHAMRANI le 30 septembre 2012 à 22:28

Merci très chère Rébecca Terniak de ce passage, heureuse de t'avoir offert une musique qui éveille de bons souvenirs! Porte-toi bien et bonne soirée!

Commentaire de Rébecca Terniak le 30 septembre 2012 à 15:40

Bien beau ce musical poème aux accents hugoesques de notre enfance !!!

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation