Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Demi-finale du concours Reine Elisabeth session de piano 2013 13-18 mai 2013


Le réseau Arts et Lettres tient à rendre un hommage particulier à cette merveilleuse institution artistique   qu'est notre Concours  Musical International Reine Elisabeth. Il fêtait ses 75 ans d'existence l'année dernière. La Reine Fabiola continue de lui assurer son soutien royal  indéfectible.  Nous tenons à attirer l'attention de nos membres sur la qualité extraordinaire de tous les candidats qui ont eu la chance d'être retenus. Ils ont fait preuve d'endurance tout au cours de  leurs études musicales dans leur pays qu'ils ont  souvent dû quitter pour se former ailleurs, auprès de professeurs étrangers de haute  de renommée. ... Et cela a un coût. Les familles ont dû souvent se  sacrifier  pour l'avenir du jeune artiste.  Tous se sont  déjà produits régulièrement dans de  prestigieuses salles  de concerts internationales. 

Grâce à Musiq 3 en particulier, vous pouvez suivre ces concerts prodigieux et émouvants en direct. Très émouvants en effet, s'il on se souvient que les candidats ont tous moins de 30 ans qu'ils ont produit de par le monde un énorme travail de préparation et consenti des efforts quotidiens exemplaires pour atteindre l'Excellence en  y consacrant  des heures de travail dont nos jeunes n'ont absolument pas idée,  C'est certainement un exemple à nos yeux pour réveiller l'apathie générale de nos adolescents hélas souvent pris en otage par notre monde consumériste,  souvent  sollicités comme objets mêmes de consommation plus que comme acteurs indépendants, intelligents et capables  d'un avenir  construit.  C'est donc chaque fois avec grande émotion que l'on voit monter sur scène ces êtres bouillonnants de talent et d'espoir. 

On pense aussi à l'institution même du Concours qui sait fédérer autour d'elle tant de familles d'accueil bénévoles qui mettent au service des jeunes élus leur maison, leur piano,  les entourent de tous leurs soins, les soutiennent jour après jour dans les préparation fabuleuse des éliminatoires et les consolent quand malheureusement, malgré leur investissement très sérieux ils n'ont pas été sélectionnés. Le public a toujours quelque regret pour ces artistes qui ont joué, l'émotion à fleur de peau ou insufflant une esthétique particulière à l' oeuvre jouée ...mais qui,  ayant fait des fautes techniques ou de mémoire  ne seront pas retenus par le jury. On espère juste que leur désir de  carrière musicale ne s'en ressentira pas trop! Et puis ... certains, parfois jugés trop juvéniles, n'ayant pas encore acquis "la maturité musicale" reviendront à la charge trois ans après... 

Flagey, Studio 4. À chaque séance, qui comprend deux parties, le public entendra quatre demi-finalistes différents. Chaque demi-finaliste se produira deux fois, sur deux jours différents. 

Chaque jour, quatre candidats:

Les deux premiers candidats interpréteront un concerto de Mozart accompagné par l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, dirigé par Michael Hofstetter. Le concerto sera sélectionné parmi les concerti KV271 (n. 9 en mi bémol majeur), KV450 (n. 15 en si bémol majeur), KV453 (n. 17 en sol majeur), KV459 (n. 19 en fa majeur), KV466 (n. 20 en ré mineur), KV467 (n. 21 en ut majeur), KV488 (n. 23 en la majeur), KV491 (n. 24 en ut mineur) et KV595 (n. 27 en si bémol majeur).
Les deux autres candidats présenteront leur récital ainsi que l’œuvre inédite imposée,
écrite par Frederic Rzewski : DreamChaque candidat aura préparé deux programmes de récital, et le jury en choisira l’un des deux.

Proclamation des 12 finalistes le samedi 18 mai en fin de soirée.

Voici l'ordre de passage des candidats de la demi-finale:

Lundi ▪  13 mai ▪
15:00 CONCERTO : Yuntian Liu (p. 111) – Samson Tsoy (p. 125)

                   RECITAL : Yannick Van de Velde (p. 127) – Mikhail Berestnev (p. 72)

20:00 CONCERTO : Andrew Tyson (p.126) – Yedam Kim (p. 103) 

                  RECITAL : Joo Hyeon Park (p. 117) – Lu Shen (p. 123)


Mardi ▪ 14 mai ▪ 
15:00 CONCERTO : Jianing Kong (p. 105) – Stephanie Proot (p. 118)

                 RECITAL : Tatiana Chernichka (p. 76) – Zhang Zuo (p. 138)

20:00 CONCERTO : Sangyoung Kim (p. 101) – David Fung (p. 80)

                 RECITAL : Joon Kim (p. 99) – Rémi Geniet (p. 81)

Mercredi ▪  15 mai 

15:00 CONCERTO : Yejin Noh (p. 113) – Kana Okada (p.114)

                RECITAL : Roope Gröndahl (p. 84) – Sasha Grynyuk (p. 85) 

20:00 CONCERTO : Sean Kennard (p. 94) – Mateusz Borowiak (p. 73)

                RECITAL : Stanislav Khristenko (p. 96) – Boris Giltburg (p. 82)


Jeudi ▪  16 mai 
15:00 CONCERTO : Yannick Van de Velde (p. 127) – Mikhail Berestnev (p. 72)

                RECITAL : Yuntian Liu (p. 111) – Samson Tsoy (p. 125)


20:00 CONCERTO : Joo Hyeon Park (p. 117) – Lu Shen (p. 123)

                RECITAL : Andrew Tyson (p.126) – Yedam Kim (p. 103)


Vendredi ▪  17 mai 
15:00 CONCERTO : Tatiana Chernichka (p. 76) – Zhang Zuo (p. 138)

            RECITAL : Jianing Kong (p. 105) – Stephanie Proot (p. 118) 

20:00 CONCERTO : Joon Kim (p. 99) – Rémi Geniet (p. 81) 

            RECITAL : Sangyoung Kim (p. 101) – David Fung (p. 80)


Samedi ▪ 18 mai ▪ 
15:00 CONCERTO : Roope Gröndahl (p. 84) – Sasha Grynyuk (p. 85)

           RECITAL : Yejin Noh (p. 113) – Kana Okada (p.114)

20:00 CONCERTO : Stanislav Khristenko (p. 96) – Boris Giltburg (p. 82) 

           RECITAL : Sean Kennard (p. 94) – Mateusz Borowiak (p. 73)

 photo de Michael Hofstetter© Bruno Vessiez

A défaut d'écouter en direct, visitez le très beau site néerlandophone présentant la biographie complète de chaque candidat et l'enregistrement video complet de chaque prestation. http://www.cobra.be/cm/cobra

Vues : 918

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Deashelle le 29 mai 2013 à 17:58


Rencontre avec Frederic Rzewski

Le 24 mai 2013 par François Mardirossian

Rzewski

La musique de Chopin est facile techniquement
mais il met toujours un passage très difficile
pour éloigner les pianistes médiocres.
F. Rzewski

Jeudi après-midi avait lieu au Conservatoire Royal de Bruxelles une masterclasse avec Frederic Rzewski, le compositeur de l’oeuvre imposée en demi-finale du Concours Reine Elisabeth. La rencontre organisée par le pianiste Stephane Ginsburgh s’est déroulée en deux temps. Quatre étudiants pianistes de conservatoires belges (francophones et néerlandophones) ont joué des oeuvres de Rzewski, Fafchamps et une improvisation. S’en est suivi une conversation conviviale avec le compositeur et le public sur des sujets comme l’improvisation, l’interprétation et le Concours Reine Elisabeth.
Mérylien Bajot a interprété l’oeuvre imposée de la demi-finale du Concours en 2010, Back To The Sound de Jean-Luc Fafchamps. Oeuvre riche en couleurs, nuances et subtilités harmoniques. Rzewski a tenu à rappeler que la musique contemporaine, comme la musique de Beethoven, est une musique de contrastes et de nuances opposées. Un piano doit être différent d’un mezzo-piano. Au piano, il montre ce qu’il ferait quand il lit un fortissimo. constat : cet homme de 75 ans est toujours un excellent pianiste qui sait faire sonner le piano.
Ayant eu la chance de participer à cette masterclasse, j’ai joué pour Rzewski une de ses pièces écrites il y a quelques années, Winsboro Cotton Mill Blues tiré des Four North American Ballads, une pièce basée sur un blues traditionnel américain que Rzewski, présentant la pièce, s’est mis à chanter parfaitement juste et très swingué. L’oeuvre contient énormément de tone-clusters (technique chère au compositeur comme on a pu le voir dans Dreams), ces conglomérats de notes que l’on joue avec l’avant-bras ou la paume de la main. Rzewski nous a expliqué avoir voulu traiter ce blues comme Bach aurait traité une mélodie pour un choral. Contrepoint et différents traitements rythmico-mélodiques.
La troisième étudiante a joué les deux premières pièces d’un cycle composé en 2008, War Songs. Pièces courtes, concises, peu démonstratives mais difficiles à interpréter. Rzewski les joue lui-même en concert. Et il joue toujours ses oeuvres avec partition car, pour lui, l’improvisation et la composition sont deux démarches radicalement différentes. Enfin, il a tenu à finir la prestation des étudiants par l’improvisation car on ne sait jamais où elle va nous mener ni quelle porte elle va nous ouvrir. Belle improvisation toute en retenue et sobriété pour ce jeune élève de Boyan Vodenitcharov.
Suivit une discussion sur l’improvisation. Frederic Rzewski fait remarquer qu’aucun des candidats n’a improvisé sa cadence dans les concertos de Mozart, ce qu’il fait lui-même dans les Sonates de Beethoven. Il semble regretter que les pianistes dits « classique » ne pratiquent pas plus l’art de l’improvisation. Mais il admet qu’il est très difficile d’enseigner l’improvisation. Il y a peu de pianistes qui osent simplement y jouer ce qui leur passe par la tête, sans faire appel à des trucs et astuces. Il vaut mieux parfois ne pas savoir ce que l’on fait quand on improvise pour éviter de se caricaturer, d’aller à l’encontre de son instinct.
Frederic Rzewski est un sage, un philosophe. Pour lui, le pianiste qui joue ne doit pas tout calculer au risque de paraître ennuyeux et trop prévisible : il peut jouer avec des fausses notes car la musique c’est la vie et la vie est pleine de fausses notes. L’homme qui a vécu beaucoup, rencontré énormément de personnes importantes et intéressantes. Il n’a rien à prouver, il est libre. Au moment de jouer la pièce composée pour le Reine Elisabeth, il n’a pas trouvé le piano satisfaisant (il a perdu son âme) et s’est abstenu. Il a préféré continuer la conversation, sans se soucier davantage de ceux qui étaient peut-être venu l’écouter jouer du piano. Et j’ai trouvé ses propos bien intéressants. Aux personnes qui ont critiqué le fonctionnement du concours, Rzewski a répondu que les jeunes pianistes s’inscrivent de plus en plus nombreux à ce concours, beau signe que l’amour de la musique est toujours là. Bien sûr, il est heureux d’avoir été choisi pour l’oeuvre imposée, mais plus encore d’avoir rencontré tant de pianistes désireux de faire carrière et passionnés par leur art.
Chez les compositeurs contemporains, on rencontre assez peu une connaissance aussi riche de la musique populaire, de variété et du rock, et tout cela nourrit ses propres compositions.
Jeudi après-midi, nous avons vécu une rencontre musicale mais surtout humaine, celle d’un esprit libre.

François Mardirossian

 http://www.crescendo-magazine.be/2013/05/rencontre-avec-frederic-rz...

Commentaire de Deashelle le 23 mai 2013 à 1:07

Retrouvez toute les prestations du vendredi 17 mai:  http://www.rtbf.be/musiq3/article_demi-finale-toutes-les-prestation...

Retrouvez toutes les prestations du samedi 18 mai: http://www.rtbf.be/musiq3/article_demi-finale-toutes-les-prestation...

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 17 mai 2013 à 19:58

Merci! C'est un tel plaisir que de voir, entendre et réentendre grâce à ton magnifique travail qui nous facilite la vie en suspendant le temps.... c'est magique!

Commentaire de Deashelle le 17 mai 2013 à 18:20
Commentaire de Deashelle le 17 mai 2013 à 18:05

Commentaire de Deashelle le 17 mai 2013 à 18:04

Commentaire de Deashelle le 17 mai 2013 à 18:03

  pris sur le vif pendant la photo, sketch de l'artiste  Bert de Keizer

Commentaire de Deashelle le 17 mai 2013 à 1:00
Commentaire de Gohy Adyne le 15 mai 2013 à 13:54

Merci Deaschelle, pour tous ces liens très intéressant!

Bonne fin de journée en musique! Et quelle musique!

Adyne

Commentaire de Deashelle le 15 mai 2013 à 10:40

http://www.crescendo-magazine.be/2013/05/2046/ où vous prouvez retrouver les commentaires de musiciens à propos de toutes les prestations des premières éliminatoire, 

et mes nombreux coups de coeurs, vous pouvez les voir  (et les entendre) sur : http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/premi-re-preuve-du-con...

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2022   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation