Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Pourquoi devrions-nous craindre le métissage ? Tout ces petits ” bout de chou ” adorables, couleur de soleil, ne suscitent-ils pas à chaque fois l’émerveillement ? La crainte vient de l ‘effacement de la couleur blanche occidentale au profit d’une autre couleur. Comme chacun sait nul ne veut céder à l’autre ce qui lui paraît être le mieux pour lui, autrement dit : ” Je suis blanc, pas touche ! ” Mais pourquoi s’entêter devant un phénomène des plus naturels : la mixité. Ne s’est-elle pas installée à l’école, au travail…? Avec toujours la même réticence conduisant à penser que cela ne marcherait pas. Aucun tableau n’est d’une teinte unique sauf certains monochromes qui laissent à croire que leur auteur n’aimait pas la joie d’un brassage de couleurs. J’y mets quelques peintres à la plume sombre et mélancolique de ciels bas et pluvieux et dont l’oeuvre, si compliquée soit-elle, conduit à la dépression ! Et bien non ! L’heure est à la couleur et il va falloir quitter nos préjugés, nos fantasmes, nos rejets pour entrer dans le siècle de l’acception des couleurs nouvelles. Aussi de coutumes nouvelles, d’habits aux étoffes chatoyantes, de rues en trompe-l’oeil nous donnant à circuler d’une peinture à l’autre égayant des villes mornes et grises. Que ce partage ne soit pas exclusivement l’affaire de celui qui vient mais soit aussi l’oeuvre de celui qui reçoit, en pleine conscience d’une page qui se tourne sur une page nouvelle. Tout change, se transforme, écrivait un scientifique célèbre, rien ne demeure définitivement. Le repli n’est pas la solution au bonheur des hommes. Le métissage des peuples n’ôte rien au discernement. Ce dernier doit être partagé équitablement par l’accueilli et l’accueillant. A l’aube du 21ème siècle , à l’heure des échanges perpétuels et volontaristes de nouveautés, de quêtes de découvertes conduisant pour certaines personnes à changer radicalement de vie, il ne faut rien s’étonner que brassage allait rapidement conduire à métissage. Notre maison sera notre planète et nos visages seront un peu moins blafards La couleur ajoutera à notre amour de vivre et les visages se mettront à voyager au-delà des continents.

Vues : 88

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 29 juin 2018 à 17:28

Voici un texte plein de gaieté, de pétillance verbale, nous laissant entrevoir mille nuances de peaux teintées aux couleurs du soleil. Que cela fait du bien ... merci Gilbert !

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation