Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Partir chercher un autre monde

D'instants parfaits et de mots vrais!

Parmi de bénéfiques ondes

Vivre d'amour, plus de regrets!

De cette loufoque utopie

Veux me nourrir dans le futur

Faire enfin place à tant d'envies

Vivre de clair, non plus d'obscur!

Laisser souffler dans la poussière

Le vent très doux de jours très fous!

Et après coup se sentir fière...

D'avoir vécu, même à genoux!

J.G.

Vues : 86

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gohy Adyne le 2 juillet 2014 à 21:50

Bonsoir Jacqueline,

Je n'ai pas eu l'occasion de commenter cette utopie, car j'ai été absente en fin de semaine.

On peut toujours rêver !  Pourquoi pas.

Merci beaucoup pour le belle appréciation de ma dernière aquarelle.

Amitiés.

Adyne

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 1 juillet 2014 à 16:28

Chers Ami(es) d'A et L,

Votre présence amicale chaque vendredi, ce n'est pas une utopie... mais une récompense qui féconde l'imagination... le bonheur de partager, alors une fois encore MERCI à vous.

Je vous souhaite une très belle semaine, vacances ou pas.

Amicalement

Jacqueline

Commentaire de Chantal Longeon le 28 juin 2014 à 19:57

L'utopie féconde notre art, c'est le ressort de notre  créativité...

Commentaire de Raymond MARTIN le 28 juin 2014 à 16:26

Bravo Jacqueline

Et, pour aller loin, hâtons nous lentement....car plus on va vite ,plus le temps est court !

Commentaire de Quivron Rolande le 28 juin 2014 à 13:04

Les utopies sont douces à vivre et tant pis pour les regrets à venir. Au moins, restent les éclats de soleil et d'amour qui redonnent force et courage, même si ce ne sont que de vagues éclats.

Il est vrai que, parfois, elle peut prendre des aspects loufoques : tout bénéfice puisqu'il en reste d'autres éclats : ceux du rire.

Petits, nous vivions souvent à genou ..... et sur des bancs très durs : humilité et résistance comme leçons pour un futur rude, notre seul espoir en ces temps.

Sourire en coin pour ce poème à connotation philosophique mais en mieux.

Merci Jacqueline et bonne fin de semaine. Amicalement. Rolande

Commentaire de Josette Gobert le 28 juin 2014 à 10:47
Excellente utopie.
Bon weekend
Amicalement
Josette
Commentaire de Nicole Duvivier le 28 juin 2014 à 10:41

Beau programme !  Même s'il s'agit d' une utopie, il y a, dans tes lignes,  de précieuses pistes à saisir au mot , pour vivre pleinement son parcours ! Merci de ton partage, Jacqueline ! Amitié, Nicole 


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 28 juin 2014 à 10:22

Quel plaisir que cette douce folie !

Merci à toi pour ce rappel, chaque vendredi, que la vie vaut la peine d'être vécue...à fond !

Commentaire de Arlette A le 28 juin 2014 à 8:17

Merci Jacqueline , vous trouvez toujours les mots qui touchent et donnent espoir  avec ce petit clin d'oeil d'humour qui  fait le sel de la vie

Bel été en poésie Arlette

Commentaire de Lansardière Michel le 27 juin 2014 à 17:21

Sans utopie, sans horizon, comment continuer à avancer ?

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation