Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Seul,

le cœur dans les bras

Sur une terre  faite

de grands désirs

Alors qu’un mince rêve

délire encore

car l’affection est pleine

de brûlures

Que peut faire vraiment

un simple navire

dans une soif

 pleine de sables

dans une infatigable

tragédie

celle qui balance encore

et dans son lointain détour

tous les sens…

Et tout l’amour..?!

Comment nourrir alors

tous les espoirs..?!

Comment rendre l’horizon

à sa vraie terre..?!

Pour qu’un jour

l’arc-en-ciel puisse remonter

 son magique reflet

Et pour que les saisons

libèrent enfin…

le printemps..!

Et quand l’aube  frôlera-t-elle vraiment

toute la nuit ?!

Et quand l’imagination prendra-t-elle

son envol ?!

Et quand les pas raconteront-ils

toute l’histoire ?!

Celle des femmes…

Et celle des hommes…

Et quand naîtra-t-il vraiment

 le vrai  jour ?!

Telle une  joie

pleine d’appétences..!

Tel un éveil

plein de sourires..!

 

Abdeslem Sbibi

le 22-12-2010

Vues : 121

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Heike Tiede le 27 août 2011 à 21:22

Vos mots sont comme des image défilant dans ma tête - des vrais "Fata Morgana" (= mirages personnifier en allemand) dans un désert ou chaqu'un cherche une rencontre vrai avec soi même, les autres, la nature et Dieu ou un autre sens à la vie. Cette faculté est particulier dans la littérature arabe et russe.

Commentaire de Abdeslem Sbibi le 24 janvier 2011 à 5:26

Merci DUMO pour votre commentaire si touchant. Et merci aussi pour votre lecture pleine d'humanisme.

La vie est notre grand voyage ! Et je pense que nos vies ne sont que de magiques passages, si on regarde bien sur dans le bon côté..!

Bien amicalement,

Abdeslem

 

Commentaire de DUMO (Dominique Dumont) le 23 janvier 2011 à 17:07

Merci Abdeslem pour ce poème plein d'humanité. Un mince rêve...qui traduit des sensations particulières telle que la soif de sables..

DUMO 

 

Commentaire de Abdeslem Sbibi le 23 janvier 2011 à 15:06

Chère Rolande toujours heureux de vous lire. Votre lecture donne toujours un nouveau souffle à ce texte "Un Mince Rêve", une touche pleine de poésie, et de magie..! Merci.

Très bonne soirée chère amie.

Abdeslem

Commentaire de Abdeslem Sbibi le 23 janvier 2011 à 14:58

Merci Abdelkader pour votre lecture et pour votre grande sensibilité.

 

Amicalement,

Abdeslem

Commentaire de Abdeslem Sbibi le 23 janvier 2011 à 14:54

Merci chère amie Pascale pour vos compliments et pour votre belle et merveilleuse lecture..!

Je vous salut pour votre grande sensibilité et pour votre vision si profonde et si enrichissante…

Et merci pour vos encouragements chère amie.

 

Bien amicalement,

 

Abdeslem

Commentaire de Quivron Rolande le 21 janvier 2011 à 18:22

Je l'ai relu avec des étoiles plein les yeux. Malgré les affections pleines de brûlures. Le printemps est bientôt là : symbole de résurrection vers une aube nouvelle. Que toutes les espérances fleurissent dans nos coeurs pour créer, ensemble, un éveil plein de sourires.

L'on ne se lasse jamais de la beauté mélancolique d'un tel texte. Merci .Abdeslem.qui nous est revenu plus tôt que prévu ce me semble. Très bonne soirée. Rolande 

Commentaire de abdelkader khalef le 21 janvier 2011 à 18:03

Et pour que les saisons

libèrent enfin...

le printemps...!

c'est tout simplement merveillleux. merci pour le partage.

 

Commentaire de Pascale Eyben le 11 janvier 2011 à 0:17

Magnifique poème qui touche aux fondamentaux de l'humain. Ses questions, son sens de l'absolu,  sa solitude, sa recherche incessante et son sentiment d'impuissance face à l'immensité à vivre et qu'il espère pourtant, dans la joie tant recherchée, dans l'espoir renouvelé au quotidien.

Images très évocatrices, très colorées, que j'aime beaucoup:

"le coeur dans les bras"    

"un mince rêve délire"

"une soif pleine de sables"

"et quand l'aube frôlera-t-elle toute la nuit?!"

Comme s'il fallait tant de patience avant de découvrir enfin la lumière, l'horizon, "l'imagination"," l'envol"...

Cependant, il pourrait bien arriver, ce jour tant espéré, "pour que les saisons libèrent enfin... le printemps...!"

"Telle une joie

pleine d'appétences...!

Tel un éveil

plein de sourires...!"

 

Un grand souffle traverse ce poème, comme une sorte de conte oriental, aux images vivantes, parlantes, au destin tragique, relevé par un espoir de la vraie joie et des "sourires de l'éveil".

Merci Abdeslem pour ce beau voyage, cette quête inlassable, aux confins du levant et du ponant.

Très heureuse de découvrir vos poèmes, d'une musicalité mystérieuse, et d'une recherche si bien évoquée, de la vie, tout simplement.

Grand merci pour ce beau partage! Et mes félicitations pour la finesse du langage...

Bien amicalement,

Pascale

Commentaire de Abdeslem Sbibi le 10 janvier 2011 à 19:38

Merci chère amie Rolande pour vos compliments et pour votre grande sensibilité poétique et humaine. C'est très touchant !

Vous dites "En somme, toujours le thème de l'Apocalypse, mais avec une vue différente..."! Oui c'est vrai ce que vous dites. La vie est un grand voyage, une grande recherche, et aussi un grand mystère et une grande découverte..!

Et un grand merci pour vos remarques, elles sont très importantes pour moi ! Et je vais les prendre en considération et faire les modifications nécessaires. Parmi les différences entre la langue Arabe et la langue Française, on remarque nettement la différence dans ce sens du féminin et masculin. Et comme exemple : l'arbre, en français il est au masculin, mais en Arabe il est au féminin.

Merci encore chère amie !

 

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation