Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

Qui a donc décidé de ce jeu d’une rencontre

Un beau début qui fait soleil avec l’hypothèse

D’une suite possible à tout recompter par deux

 

Qui a donc décidé que ça n’irait pas plus loin,

Echec et mat, la reine n’était pas à prendre

Le roi est resté moitié avec et moitié sans

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

 

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

Elle était, on ne le saura jamais, mais le charme

Lui était, tout ce qu’on le voudra, mais le trouble

Deux bonjours de plume s’envolèrent tout légers  

 

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

Qui donc décide des histoires qui s’accomplissent

Mais pourquoi en permettre autant qui finissent mal

Est-ce une raison d’en interdire du premier pas

 

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

Elle pour lui, était un nouveau paysage, beau à voir

Lui pour elle, était l’intrigue du tout qui changeait

Ils n’en dirent rien mais pouvaient-ils se tromper

 

Elle et lui, la distance, la faute à qui y pensait peut-être

Les rencontres furtives, rendez-vous à pas de chance

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

Où en sommes-nous de nos libertés, de nos amours ?

 

Tout cette histoire qui n’aura pas existé

Il ne sert pas d’en penser une qui soit formidable

De chaque première fois les vibrations intenses

Réciproques de deux êtres qui refont le monde

 

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

Nous ne saurons pas si l’on doit dire c’est bien dommage

Ou tant mieux car Elle et Lui ont pu connaître quand même

Des histoires qui donnent tous les atouts aux amants

 

L’amour est tourbillon de mystères, de l’attirance

A son accomplissement, la raison y est absente

L’amour est toujours un pari sur ce qu’on ne sait pas

Sans garantie d’un jour à tout perdre au désamour

 

Toute cette histoire qui n’aura pas existé

Il ne faut rien en décider, comme nous ne décidons pas

De tout, on peut le regretter, mais il en est ainsi

C’est un grand charivari que les beaux sentiments

 

 

  

© Gil DEF - 30.08.2016

Vues : 142

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Josette Gobert le 19 septembre 2016 à 20:03

Merci pour ce partage Gil. Une histoire qui n'a pas existé. Et pourtant ça existe et c'est souvent la plus belle. Celle dont on garde un souvenir extraordinaire plein de tendresse et souvent plein d'amour dans un coin de son cœur.

Amicalement.

Josette

Commentaire de Gil Def le 7 septembre 2016 à 7:51

Bonjour amis et amies des arts et lettres

Je suis toujours touché par vos appréciations positives sur mes textes et tout particulièrement par le fait que certains et certaines d’entre viennent poser un commentaire à chaque texte et m’accorde une attention dont j’essaie d’être digne en présentant le meilleur que je puisse proposer.

Merci donc à Adyne, Nicole, Jacqueline, Béatrice et Nada.  

Bonne journée. Amitiés. Gil

Commentaire de Gil Def le 7 septembre 2016 à 7:36

Bonjour Monsieur Robert Paul

Je tiens à vous remercier pour l’attention que vous avez porté à ce texte et que vous avez signalé aux amis d’arts et lettres comme digne d’intérêt. Je tiens à vous remercier par ailleurs pour le signalement de la cinquantaine de textes que j’ai publiés ici, ce qui m’a fait grandement plaisir et constitue pour moi un bel encouragement à poursuivre mon artisanat poétique et à vouloir le faire mieux encore.  

Bonne journée. Avec tout respect pour ce que vous faites. Gil

Commentaire de Gil Def le 5 septembre 2016 à 12:19

Bonjour Nicole,

 

Même si ça ne reflète pas l’ensemble du millier de textes que j’ai commis à ce jour, je vous accorde aisément qu’ici ce texte diffère de ce que j’ai pu présenter de textes traitant des problèmes de ce monde, et de ma conception d’un humanisme pouvant avoir quelque efficacité pour changer ce qui ne va pas. Et peut-être bien que cela correspond à une volonté de ma part de respiration, d’affranchissement vis-à-vis de ce braquage, de cette dictature depuis des semaines, des mois d’une actualité obscène, absurde, qui agresse tout entendement, qui ne laisse présager rien de bon du tout pour les années à venir en France, en Europe et dans le monde en général, et qui nous empêche de vivre avec un minimum de sérénité, et de succès. J’ai décidé de ne pas être de ce flot stérile de la victimisation, des hypocrisies, des impostures sécuritaires, communautaires, carriéristes, pour remettre les choses, les questions de la vie simple et ordinaire au centre de tout.

 

Bonne journée. Amitiés. Gil

 

Commentaire de Gil Def le 5 septembre 2016 à 10:58

Bonjour Adyne,

 

Je considère que dans la vie il vaut mieux s’éviter l’ennui et la routine, et qu’il est préférable d’être passionné dans tout ce qu’on entreprend, d’essayer de faire toujours mieux, et d’explorer des choses nouvelles qui peuvent élargir le domaine dont on s’occupe pour son propre profit et le profit d’autres personnes qui s’y intéressent ou peuvent s’y intéresser grâce à cela.

Vous faites bien de parler de surprendre pour le registre de ce texte, puisque le fait déclencheur de ce texte, c’est une attention aimable, une sourire de femme inconnue qui surprend, qui trouble un homme pour qui viennent alors tant de questions entre ce qui est et ce qui n’est pas. C’est à cette surprise que je suis restée cette fois. Ce thème du hasard des rencontres entre des personnes qui ne se connaissent pas, je l’avais déjà abordé, il y a plusieurs années déjà, mais peut être que ces textes-là étaient plus classiques, plus attendus, plus fermés aussi avec un déroulement et une fin précise à l’histoire. Je suis heureux en tout cas que ce texte vous ait plu.

 

Bonne journée. Amitiés. Gil

Commentaire de Nicole Duvivier le 4 septembre 2016 à 14:27

Bonjour Gil,

Ravie de vous découvrir dans une poésie différente de vos thèmes habituels !  Une très belle plume , sensibilisée cette fois  par la rencontre à deux, exprimée de telle belle richesse que sa signature ne laisse aucun doute sur l'humanisme de  son auteur...

Merci de votre partage sur Arts et Lettres !  Amitiés, Nicole

   

Commentaire de Gohy Adyne le 2 septembre 2016 à 13:46

Bonjour Gil,

J'aime beaucoup cette belle façon de surprendre le lecteur.

Félicitations !.

Amitiés.

Adyne

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation