Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Ma chère Mère,

 

 

Te souviens-tu des nuits d'été passées ensemble à comptempler la voûte céleste depuis la tour de garde du palais d'Avignon ?

 

Malgré les tisanes et les breuvages odorants que te concoctait la mère Dugard, tu ne pouvais trouver le sommeil. Moi, réveillé par quelque cauchemar ou méchant esprit de la nuit, je me levais en sueur et courais à petits pas sur la pierre froide des couloirs ombres et humides. Mes 5 ans cherchaient ton odeur Mère, et lorsqu'enfin, je t'apercevais penchée rêveusement à la fenêtre, je me jetais dans les plis mousseux de ta robe et tes mains aussitôt passaient sur mes cheveux, tandis que tu commençais, toujours ainsi :

"Allons, mon tout petit, mon coeur, mon pain d'épice...viens dans mes bras, nous allons parler avec Dame Lune ce soir...". Une éternelle et même comptine commençait, semblable à la lithanie du baptême des étoiles. Tu débutais la description : " ici, le petit chariot.../" et je reprenais la suite...aussi enthousiaste qu'au premier jour.

 

Père m'a appris le soleil, la language des hommes et le prix de l'effort. A toi, je dois la douceur de la voie lactée et cette passion pénétrante qui ne m'a jamais quittée.

 

Aujourd'hui je t'écris Mère, pour te narrer un grand évènement et par Dieu Tout Puissant qui veille sur nous, tu dois me croire : quand ce seront écoulées les fêtes de la St jean, une conjonction extraordinaire dessus Avignon apparaîtra : Vénus, Saturne et Mars dans un mariage peu ordinaire crééront grande dissonance dessus la vielle car ce jour, je te le prédis, notre bon pape nous quittera.

Aussi, ma mère, avant ce jour bien triste, profite bien de sa bénédiction et viens-t-en nous rejoindre pour l'été dans la maison de Saint Rémy : le jardin de simples a grand besoin de tes soins et j'irai avec toi sur la tombe de Père.

 

Reçois, ma très chère Mère, la grande tendresse d'un fils.

 

Que Dieu te protège,

 

 

Michel de Nostredame

 

 

Vues : 76

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Quivron Rolande le 4 février 2011 à 17:52

Après avoir lu cette première lettre toute de douceur et de nostalgie en souvenirs des temps ancien, je m'en vais courir lire la seconde.

Quelle photo magnifique : quitter l'ombre pour aller vers la lumière. sous un ciel plein d'étoiles : une nuit éclairée qui m'en rappelle une autre.

Amitié Rolande

 

Commentaire de Sylviane Kaena le 31 janvier 2011 à 13:07

Merci Chris...ça c'est le plus beau compliment qu'on puisse faire à quelqu'un qui écrit : lui dire qu'on attend la suite...sourire.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation