Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

---

--

-

-

--

---

Qu'adviendra-t-il de nous

Lors qu'aux confins de nos tolérances

Se lèveront les désirs de faire jaillir

Les vents violents de nos révoltes ?

-

Quand indignés, et sans patience encore,

Sans espoirs autres que la rébellion,

Nous nous dresserons face à nos ennemis sans visage,

Qu'en sera-t-il de nous ?

-

Lorsque nos sagesses érodées,

Nos limites atteintes, acculés, dos aux murs,

Levant les étendards de nos protestations,

Que feront-ils de nous ?

-

Quand nous serons fronts, et nous insurgerons,

Laissant nos foyers ;

Quand nous prendrons les armes, face aux leurs,

Quel sera notre sort ?

-

Quand la colère du Juste déferlera sur les pavés;

Quand exacerbés nous aurons perdu raison;

Quand nous serons mis en joue par nos tortionnaires...

-

Tant de deuils jalonnent les sentiers des insurrections ;

Taraudent les mémoires ;

Tant de causes légitimes baignent, muettes,

Dans le sang.

-

Je vous parle !

Attendrons-nous les heures extrêmes où écorchés vifs,

Saignés à blanc,

Nous scanderons face aux fusils ce seul mot :

"Pain ?"

-

Oblitérant l'autre vocable, magique pourtant,

Que nul, car nulle part, n'entendra plus résonner

Sous le brouhaha des combats et luttes planétaires :

"Paix !"

-

--

---

R_B

---

--

-

Marchienne-au-Pont ce 1 juillet 2014

-

--

---

Source de l'image : Blog'Ami : 

Et si la masse des lois d’un État était le grimoire d’un Ogre ?

L'Image : 

"Golem vs Mech"

---

--

-

Vues : 136

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de RED_BAKKARA le 8 août 2014 à 1:18

---

Oui.

Il serait pourtant si bien qu'elle triomphe avant qu'il ne soit trop tard.

-

Merci d'être venue me lire.

Bien cordialement,

MandraGaure/R_B

---

Commentaire de sylviane josephine tirez le 2 août 2014 à 10:48

MERCI DU PARTAGE

Seule la vérité demeurera, nue dépouillée, renouvelée, transformée....simple.

Commentaire de RED_BAKKARA le 30 juillet 2014 à 13:32

---

Pour vous, Quivron Rolande, une pensée particulière.

De la gratitude. Un élan de tendresse.

-

A vous : Olivier LamborayPaul Mayeur, Deashelle, merci de vos lectures et appréciations. Elles m'encouragent.

-

A tous :

Merci de m'aider à sortir de mon silence.

Il me fait si mal...

-

MandraGaure/R_B

---

Commentaire de Deashelle le 30 juillet 2014 à 11:21

quousque abutere patientia nostra...fantastique! je partage!

Commentaire de Paul Mayeur le 30 juillet 2014 à 8:44

Belle poésie en accord avec ce qui se passe aujourd'hui dans notre Monde en chaos.

 

Commentaire de Olivier Lamboray le 30 juillet 2014 à 2:44

Magnifique et tellement d'actualité !

Bravo

Commentaire de Quivron Rolande le 2 juillet 2014 à 15:25

Un texte dense en étroite connivence avec les réalités de notre temps qui, finalement, se perdront comme les autres dans l'infinitude de toutes les illusions.

D'une rare poésie.

J'adhère également à la citation ....Trop de lois tuent La Loi.

Bravo Chère Red Bakkara.   (un retournement de Baraka ?)

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation