Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Perce-neige pour ma sœur

          Antonia Iliescu

L’hiver fut rude

J’ai lutté avec ma blancheur

Contre l’ange noir de la mort,

Et j’ai perdu.

Les anges ont laissé

Leurs plumes enneigées

Sur une tombe…

Il neige, ils pleurent,

Ils neigent, je pleure

Et mes larmes chaudes

Qui percent la neige

Enfantent des perce-neige.

 

18. 02. 2012

Vues : 217

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Antonia ILIESCU le 1 mars 2012 à 14:46

Merci chère Deashelle pour ce regard sur mon poème (les perce-neige qui ne cessent de grandir dans mon jardin ; savent-ils quelque chose ?…). Amitiés,

Commentaire de Deashelle le 28 février 2012 à 11:56

Chère Antonia,

 Je comprends bien que des larmes fassent naître d'aussi jolies fleurs d'espoir. Je les regarde autrement, maintenant quand je gravis l'escalier de notre maison. Ils sont à droite, juste avant d'entrer!

Votre poème est non seulement plein de ressenti, mais aussi très beau, comme la fleur,

 Amitiés

Commentaire de Antonia ILIESCU le 23 février 2012 à 19:08

Bonsoir Michelle, bonsoir Jil,
Les fleurs complètent le langage silencieux des âmes, ainsi deviennent-elles un pont entre les deux mondes, notre monde et celui où nos chers sont partis.
Mes amitiés,

Commentaire de Michelle Decoster le 23 février 2012 à 16:06

Une telle douleur est pleinement ressentie et partagée si on la vit également... un bouquet de perce-neige fleurit  à Uccle pour mon frère.

Michelle 

Commentaire de Gil Def le 23 février 2012 à 15:06

Bonjour Antonia

 

Je n'écris souvent que là où j'ai gardé les images de mes êtres chers qui trop vite m'ont quitté... 

J'aime beaucoup votre texte du perce-neige poussant entre deux parts du coeur ...

 

Bon courage. Amitiés. Gil

Commentaire de Antonia ILIESCU le 20 février 2012 à 16:21

Vos mots et vos pensées, chère Nicole, cher Robert, m’ont beaucoup émue et me vont droit au cœur. Un grand merci pour mes grands amis d’A&L.


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 20 février 2012 à 12:09

Nous n'oublions jamais et notre lot est de vivre avec. Courage, joyeuse Antonia.

Commentaire de Nicole Duvivier le 20 février 2012 à 11:02

Bonjour Antonia,

Je découvre ton message et voulais te dire toute ma compassion..

Ces lignes que tu partages avec nous sont d'une grâce... exceptionnelle  ... et disent la force des images, des mots d'une poétesse ...mêlant l'intensité de sa tristesse  et offrande de la Nature ... 

Les perce-neige de mon jardin me proposent,  depuis toi... un regard différent ...

Je t'embrasse et te dis mon amitié, Nicole

Commentaire de Antonia ILIESCU le 20 février 2012 à 10:07

Le printemps a mis son doigt sur mon cœur, et c’est aussi grâce à vous chères Eve, Chris, Elisabeth et cher Jiembé. Je vous embrasse tous. Antonia

Commentaire de Elisabeth Estivalet le 19 février 2012 à 19:58

j'aime beaucoup, je pense que le commentaire est impossible, c'est tellement chargé d'amour...........

grosses bises

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation