Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Partenariat : Poésie-Peinture : Un poème "Le Temps" de Raymond Martin a inspiré "La Flèche du Temps expliquée du Temps quantique au Temps macroscopique" Une acrylique d'Adyne Gohy

                                                                

La Flèche du Temps expliquée

du Temps quantique au temps macroscopique

(D'après l'université de Bâle)

Une acrylique

d'ADYNE GOHY 

Inspirée

par un Poème de

RAYMOND MARTIN

LE TEMPS

 

 

Primordial, étal, étant, partiel et infini.

 

Défini, rationnel, indéfini du relatif, éternité absolue.

 

Par la réflexion humaine asservie à l'esprit.

 

Le cherche-t-on pour qu'il soit perdu ?

 

 

 

Courir prestement d'un point à un autre

 

Piège le temps dans le filet de la raison.

 

Est-ce irraisonné le retour au point initial, faux !

 

Présent, là, ici, là-bas, immuable et immobile, déraison !

 

 

 

Eternité, simultanéité de tous les temps.

 

Passé, présent, futur présent, futur antérieur,

 

Indicatif, pointé au tableau noir de la classe,

 

Du professeur pensant que « c'était le bon temps ».

 

 

 

De l'élève au tableau noir, déjà hors du temps,

 

Multiplicité de temps, temporalités différentes, parallèles.

 

Vacances au passé, à la récréation future approchant.

 

L'esprit virevolte, léger, à tire d'ailes.

 

 

 

L'origine du temps passé, n'est-ce pas le temps d'avant ?

 

Le futur du temps passé, n'est-ce pas le temps présent ?

 

Le futur du temps présent, c'est l'avenir.

 

Le passé de l'avenir, n'est-ce pas le temps présent ?

 

 

 

Alors, faut-il prendre le temps au temps ?

 

Mais son temps, je le lui laisse,

 

Car je prends le mien, en prenant mon temps.

 

Mais le temps presse, pour autant qu'il passe.

 

 

 

Autant en emporte le temps : dilemme !

 

Quel temps faut-il prendre, quel temps fait-il ?

 

Assurément il a fait son temps, indemne.

 

S'il a fait son temps, je lui prends son temps : futile !

 

 

 

Translation dans le temps, utopie humaine, servile,

 

A la recherche obstinée du méson perdu,

 

Initiation mystique du questeur en perpétuel devenir,

 

Vers la recherche de la parole perdue.

 

 

 

Translation dans le temps du «de mon temps» du Grand Père,

 

Au «il était une fois des comptes pour enfants»,

 

La tête dans les nuages, cotonneux de la sphère,

 

Les pieds sur terre, boueux par mauvais temps.

 

 

Poète, prends garde de ne pas retrouver le temps perdu,

 

Car alors ta quête n'aurait plus de sens,

 

Tu ne pourrais plus rêver au temps disparu,

 

Mais tu soupçonneras sa présence.

 

 

 

Je reprends mon temps et vous laisse au vôtre,

 

Vaquez, chantez, riez, à vos réflexions,

 

Chacun d'entre vous aura son bon apôtre,

 

Retour au temps béni des illusions.

 

 

 

Raymond MARTIN

Un partenariat d'

Arts 

Lettres

Vues : 317

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gohy Adyne le 20 septembre 2016 à 9:17

Bonjour Josette,

Merci pour ton intérêt, il nous fait toujours plaisir..

Amiiés

Commentaire de Josette Gobert le 19 septembre 2016 à 19:53

Avec un peu de retard mais jamais sans intérêt. Félicitations à vous deux pour ce beau duo.

Amitiés

Josette

Commentaire de Gohy Adyne le 19 septembre 2016 à 8:22

Coucou Jacqueline, tu as trouvé le pourquoi de mon inspiration de ce poème.

C'est dans la même veine que Raymond De Vos.

Bonne journée.

Bisous

Adyne

Commentaire de De Ro jacqueline le 19 septembre 2016 à 8:06

Merci pour cette lecture matinale pour laquelle j'ai pris le temps avant qu'il ne passe dans celui qui arrive aujourd'hui. Merci aussi à  Raymond Martin de nous avoir emmené déambuler dans l'histoire du temps. aurions-nous trouvé un nouveau Raymond Devos dans ces temps actuels? Bravo. A lire et relire de temps à autre pour passer le temps. Merci Raymond

Commentaire de Gohy Adyne le 18 septembre 2016 à 7:47

Chère Jacqueline De Ro, merci beaucoup pour cette belle visite, malgré tes soucis du moment.

Bon dimanche.

Bisous.

Adyne

Commentaire de Gohy Adyne le 18 septembre 2016 à 7:43

Une appréciation "En chantant" nous agrée,  Michel, un grand merci

Bon dimanche.

Amitiés.

Adyne

Commentaire de Gohy Adyne le 18 septembre 2016 à 7:36

Bonjour Antonia,

Grand merci pour cette impression, qu'a laissé ce partenariat.

Amitiés.

Adyne

Commentaire de De Ro jacqueline le 17 septembre 2016 à 19:46

Oh lala Combien de fois faut-il le lire pour être dans les temps ? A plus tard dans des moments tranquilles à la réflexion. Je vais finir par croire que je suis idiote. Mon bonsoir à tous les deux et bonne complicité.

Commentaire de Lansardière Michel le 17 septembre 2016 à 19:25

Le temps, le temps, le temps n'est rien d'autre ! Le temps, le temps, le temps s'est fait votre. Et votre complicité le fait notre.

Commentaire de Antonia ILIESCU le 17 septembre 2016 à 15:56

Un vrai Big-bang ce partenariat. Et la lumière fut... Félicitations aux artistes.

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation