Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

En parcourant la liste des membres de 'Arts & Lettres', je suis arrivé sur le nom de Christian Printz. Il était présent parmi près de cinq mille affiliés. Il y était très discrètement car il n'y a, apparemment, guère d'autre trace de lui sur ce site.

Sans doute personne n'aura pu remarquer, apprendre qu'il nous avait quittés le 27 mars 2018, voici donc presque une année.

Je l'ai un peu connu. Il n'était guère démonstratif, il s'avérait plutôt renfermé. Mais il jouait un rôle non négligeable dans la mise en pages de nombre de livres édités par la Maison de la Culture de Tournai, Unimuse et la galerie Koma de Mons.

Il nous laisse des bouquins à la typographie claire, à la disposition agréable aux yeux des lecteurs, rehaussés d'illustrations mises en valeur. Ainsi participait-il à la vie culturelle de la Wallonie picarde, à la diffusion de poèmes, d'essais divers.

Reste son nom au bas d'une page signalant le travail qu'il avait accompli, trace minuscule mais ineffaçable.

Probablement est-ce le lot de la plupart d'entre nous. Nous nous côtoyons sans avoir réellement le temps de prendre connaissance de tous les humains qui nous entourent. Nous avons des occupations, des professions, des familles, des amis anciens, quelques collègues qui nous accaparent. Et c'est bien ainsi. Même si c'est un peu triste pour les solitaires qui demeurent en leur solitude. 

Vivre dans des bourgades ou des villes entouré de semblables à soi n'empêchera jamais la solitude. Dans les circonstances de la vie, chacun est amené à prendre des décisions importantes qui l'engagent, le transforment. Ces décisions-là ne se prennent finalement que seul, la condition de l'homme est à ce prix.    

Vues : 50

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Deashelle le 5 novembre 2019 à 12:47

paroles très émouvantes... On est si peu de chose! 


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 16 février 2019 à 21:20

Bel hommage rendu à cette personne, et votre analyse m'interpelle, Michel.

Tout passe, et malheureusement, les traces que nous laissons sont effacées d'un simple souffle comme le passage d'une vague sur la plage.

Les petits grains de sable roulent et effacent les marques d'un message...

Heureux celui qui grave dans la pierre, dans bois, imprime dans le livre ou peint sur la toile, heureux celui qui immortalise les sons et les images, son message subsistera. 

Mais l'Amour, lui, jamais ne s'effacera, parce qu'il est l'essence même de la vie.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation