Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le Tombereau de mon enfance

Je devais avoir une dizaine d’années, peut-être moins. J’avais une grand-mère, un grand-père, un oncle et sa famille. Les vacances d’été interminables à cette époque m’amenaient à passer de merveilleux instants à la ferme.

On se levait le matin heureux de vivre. J’avalais une grosse tartine au beurre avec un bon café. Confortablement installée à l’arrière du Solex de grand-père nous partions à la ferme de mon oncle. Ma journée coulait dans le partage des tâches. Il y avait mes cousins et cousines plus jeunes, les vaches à appeler « venez, venez ! », participer à la traite sur le petit tabouret très bas les mamelles serrées dans mes petites mains, le dîner à préparer, la vaisselle à faire à la main, nourrir les poules, préparer le goûter, un gros paquet de tartines beurrées et un bon café. Mais aussi les jeux de cache-cache dans les ballots et même qu’un jour on a tout fait tomber ! Ah ça aussi je m’en souviens. Pas contents les grands.

Les hommes très occupés par la moisson me hissaient bien souvent dans le tombereau vide tiré par des chevaux et nous partions aux champs. Inlassablement ils soulevaient de leurs quatre bras des ballots de paille que minutieusement j’alignais dans le tombereau pour éviter leur dégringolade au retour. Je me souviens du blé doré qui titillait mes narines, du soleil qui brûlait ma peau, de nous tous assis à même le sol dégustant notre goûter. Ils parlaient en « wallon » du travail, du temps, ils riaient, ils étaient heureux. Grand-père soucieux que je comprenne mélangeait avec affection le bon français et le wallon. Sa maladresse généreuse me fait encore sourire de tendresse.

Des secousses heureuses dans un tombereau, un travail sain, des papotés rigolotes, des bonheurs simples, mais intenses.

Quelques décennies plus tard, ils vivent encore et parfois ils réchauffent le corps, le cœur et l’âme.

© La Vie au Fil des Jours 2018

Vues : 62

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation