Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Les nuages jouent. Ils  dessinent et crayonnent sur la vallée faisant naître des tableaux d’ombres et de lumières. Sur ces vastes étendues de blé d’or, sur ces tapis de fleurs sauvages, le vent les amène et les chasse avec la même douceur.  Petites sphères blanches qui se transforment au gré du temps en décor éthéré, ils remplissent le ciel d’une multitude  de beauté.

La terre, devant cette immensité de bleu et de blanc, resplendit et renvoie par une main experte des aquarelles, des portraits aux couleurs du monde où ocre, vert émeraude, rouge vermillon se marient tendrement. Une scène de maître nait au milieu du tumulte de la vie et une musique céleste entonne une marche triomphante vers ces tableaux idylliques où  se pressent les hommes vers un monde nouveau.

Ils cherchent la paix, la sérénité, la vérité dans des cœurs troublés et parfois confondus par la haine, la rancune, la cupidité, le mensonge.  Ils espèrent trouver une réponse à leurs souffrances en essayant de bannir ce qui fait la trame de la vie gommant les chemins escarpés et les sentiments les plus futiles.

Sous cette voute qui tient lieu d’espace, d’infini. Ils se posent les questions qui réclament des réponses judicieuses  et qui sont encore des énigmes pour certains. Le Système, en mode de loi,  englobe les hommes, en étouffe certains et les laisse démunis devant tant d’indifférence.  Ils en oublient  le fondement même de la vie et le respect que chaque homme a droit.

Sur ce chemin cheminant tranquillement à travers ces paysages éclatants où un vent léger rafraichit les pensées, les cœurs légers voguent sur cette vague de douceur et se laissent porter. Ils arrivent lentement là où le bonheur les attend.

Les autres, moins chanceux,  ne ressentent pas cette félicité et bien qu’ils poursuivent depuis un certain temps cette recherche, restent sur des voies couvertes de cailloux et d’ornières.

Tout le monde n’atteint pas le paradis sur terre, la douceur de vivre, l’enchantement d’être deux ou trois ou quatre, la satisfaction d’avoir eu une vie juste, équitable, le plaisir simple mais si important  d’aimer et le suprême honneur d’avoir été aimé pour soi.

Seuls les âmes pures arrivent dans cette vallée et peuvent en retirer le fruit suave de la vie ou de l’éternité.

JGobert

Vues : 162

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Quivron Rolande le 1 juin 2014 à 13:02

Lors d'un séjour à l'hôpital dans un service cardiologique spécialisé dans les opérations à coeur ouvert, j'ai rencontré des visages ravagés par l'angoisse, deux d'entre eux m'ont spécialement creusé le cœur :

Les parents et la sœur d'un jeune homme de 21 ans, tous très anxieux et lui surtout : devoir affronter de dures interventions :

deux valves à remplacer : l'aortique et la mitrale. le faisait paniquer.

Les parents d'un tout jeune garçon de 7 à 8 ans plein de vie et de rire qui ont pu l'accompagner dans la salle d'opération, seulement pour la phase d'endormissement.  

Lorsqu'ils sont ressortis, les visages avaient changé d'expression : pour l'enfant, ils avaient fait l'effort de garder un aspect serein. Vous imaginez aisément la suite : 

La jeune femme avait le visage en larmes et son mari, très attentif et tout aussi anxieux, essayait de la consoler.

Liliane, après une telle épreuve, le sourire de ce si petit enfant vaut tous les bonheurs du monde réunis.

Le triomphe de la vie sur la Mort est une fête de chaque instant. De tout cœur avec toi. Rolande.


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 1 juin 2014 à 12:51

Vivre.

Intensément.

Se battre.

Résister.

Combattre.

Y croire encore.

 

Essayer.

Encore et encore.

Jusqu'au bout.

Tenter l'impossible.

Ne jamais renoncer.

Y croire toujours.

 

Donner

De l'amour.

De la force.

Forcer ton destin.

Vouloir que tu vives.

Y croire à jamais.

 

Pour toi mon fils.

http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/vivre

Nous nous soignons par l'écriture, la peinture, la musique, la chanson.

Le paradis, c'est cela aussi: ouvrir une porte pour laisser sortir les émotions, afin de retrouver sérénité et paix intérieure.

Commentaire de Josette Gobert le 1 juin 2014 à 10:05

Merci Marie-Jo pour ton message. Rien n'est urgent.

Amicalement

Josette

Commentaire de Josette Gobert le 1 juin 2014 à 10:01

Merci jacqueline pour ton commentaire.  Se laisser porter par la vague et apprécer les petits bonheurs de chaque jour. C'est une jolie façon de voir le monde et pas des moindres.

Amicalement

josette

Commentaire de Josette Gobert le 1 juin 2014 à 8:48

Bonjour Liliane,

. Je partage avec vous le sourire de cet enfant qui fait que les moments de bonheur ont un goût beaucoup plus prononcé depuis le passage de cette épreuve. La vie d’enfant est un bien précieux. Mon paradis à moi aussi est le bonheur de mes enfants, leurs santés et depuis quelques mois, le venue d’une petite fille qui me remplit de joie et d’amour. Mille choses font mon bonheur.

Excellent dimanche à vous

Commentaire de Josette Gobert le 1 juin 2014 à 8:39

Merci Yvette d’aimer ce texte. La recherche du chemin n’est pas facile. Elle demande un travail permanent.

Amitiés Josette

Commentaire de Josette Gobert le 1 juin 2014 à 8:37

Merci Nadine pour ton commentaire

Excellent dimanche

Josettte

Commentaire de Josette Gobert le 1 juin 2014 à 8:36

Bonjour Mireille,

La vie est un combat difficile dans lequel il est bon de tenir la barre solidement. Garder l’héritage de la terre pour nos enfants est indispensable. Arrêter de tout détruire, profaner, gaspiller. Etre responsable tout en cherchant le chemin. Un travail à temps plein.

Excellent dimanche

Amitiés Josette

Commentaire de Josette Gobert le 1 juin 2014 à 8:31

Bonjour Rolande,

Merci pour ton commentaire. Les chemins du bonheur sont nombreux et selon la sensibilité de chacun. Un grand éventail de sentiments rendent heureux et ce ne sont pas toujours les plus connus.

Excellent dimanche

Amitiés
Josette


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 31 mai 2014 à 23:58

Cela date de 1993.

Je vous remercie infiniment, vous et votre épouse, Gilbert.

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation