Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Vivre.

Intensément.

Se battre.

Résister.

Combattre.

Y croire encore.

 

Essayer.

Encore et encore.

Jusqu'au bout.

Tenter l'impossible.

Ne jamais renoncer.

Y croire toujours.

 

Donner

De l'amour.

De la force.

Forcer ton destin.

Vouloir que tu vives.

Y croire à jamais.

 

Pour toi mon fils.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vues : 229

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 7 février 2017 à 18:30

Mes chers amis qui vinrent me soutenir sur ce billet,

L'amour a fini par triompher, le soleil est arrivé, l'aurore peu à peu s'est installée et a fait place à la lumière.

Tout bien sûr n'est pas résolu mais la Vie a gagné et ça,c'est magnifique.

Merci à vous tous et toutes de m'avoir accompagnée par vos mots encourageants.

De temps en temps, je revenais ici, et relisais ces lignes.

Merci,tout simplement.

Liliane

Commentaire de LEJEUNE NADINE le 1 juin 2014 à 21:10

l'amour d'une mère lorsqu'il est vrai est à l'image de ce que devrait être tout AMOUR

Commentaire de LEJEUNE NADINE le 1 juin 2014 à 20:57

l'amour le plus vrai est celui que nous inspire nos enfants 

Commentaire de Quivron Rolande le 1 juin 2014 à 18:11

Merci Liliane, c'est tout simplement magnifique et tellement vrai.

L'amour est la seule "arme" efficace qui triomphe de tout sans violence.

De la poésie, incontestablement. Amicalement. Rolande.

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 1 juin 2014 à 14:18

Des mots justes, des mots forts

C'est du vécu...Alors...

L'émotion nous étreint

Est immense la faim...

De l'amour si présent

Dans le cœur d'une maman!

Un magnifique défi...

Quelques mots... tout est dit8

Bravo Lili et de tout cœur avec toi.

Amicalement

Jacqueline


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 30 octobre 2013 à 12:45

Les blessures morales sont plus difficiles à soigner que le blessures physiques.

mais avec l'Amour, nous triomphons toujours.

Commentaire de Gohy Adyne le 28 février 2013 à 6:44

Très émouvant, comme tu dis, c'est le cri du coeur! Il y a beaucoup de force dans ces quelques lignes

Merci pour ce partage.

Bonne journée.

Amitiés.

Adyne

Commentaire de Louis Van Cappellen le 27 février 2013 à 20:54

Larousse définit la poésie, entre autres, comme le caractère de ce qui touche, émeut.

Votre cri du coeur est donc bien de la poésie. Il est émouvant.

C'est une délicate attention d'avoir osé le mettre en partage. 


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 27 février 2013 à 18:40

Cri du coeur, souffrance, amour.

Victoire de l'amour sur la souffrance physique, sur l'adversité...pour le cadet.

Combat acharné contre la souffrance morale, pour l'aîné. 

Je ne pensais pas que si peu de mots pouvaient dire autant.

Je ne sais pas si c'est une poésie, je n'ai jamais écit de cette façon.

Claudine, Solen, Joelle, merci.

Commentaire de claudine quertinmont le 27 février 2013 à 17:49

Bonsoir Liliane.

Donner, c'est recevoir.

Tu as donné la vie, tu as fait de ton mieux et résisté, et voilà qu'aujourd'hui tu lui dis "je t'aime" en poésie, de belle façon.

C'est trop tard pour reculer ma belle, je te l'avais dit : tu as attrapé le virus de la poésie :-)  Cela ne se soigne que par l'écriture.

Continue.  Bonne soirée et à bientôt.  Bisous, Claudine.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation