Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

                                                           

Propos à Nicole Duvivier

 

Depuis l'Antiquité, des penseurs ont répandu leurs idées sur les façons dont il faudrait se comporter pour vivre bien. Ils voulaient rendre les hommes sages. On leur a donné le nom de philosophes.

Au cours des siècles, leurs disciples ont exprimé leurs conceptions individuelles dans un langage tellement complexe que seuls des initiés y ont accès. Faut-il le regretter ou peut-on se passer de la philosophie?

Chacun est doué d'intelligence, réfléchit avant d'agir s'il doit poser des gestes incertains.Parfois l'urgence le presse; la précipitation peut fausser le jugement, il apprend à s'en méfier.

En France et ailleurs dans le monde, de bons vivants ont élaboré d'innombrables avis savoureux que l'on a surnommés proverbes. Ils sont emplis de bon sens mais ils viennent rarement à l'esprit de ceux qu'ils devraient aider et qui agissent alors spontanément, ayant a acquis des valeurs et des croyances qui les guident.

 

Éric Hamel pensait que l'homme ne devient que ce qu'il est. Il parait évident qu'il a hérité de caractères qui le conditionnent et qu'il lui est difficile de modifier complètement. Il voudrait ne plus mentir ou résister à la colère. Chasser le naturel, il revient au galop!Souvent, il ne renonce pas pour autant à changer ses réactions quand il ne les approuve pas?

On a prétendu que vivre bien est un art. Heureux sont ceux qui, ayant peu de besoins,apprécient constamment, dans l'exaltation ou la joie, les sublimes beautés qu'ils découvrent dans la nature.

Après s'être longtemps émerveillés en comprenant les lois régissant l'harmonie, s'ils se sont plus à méditer, ils ont admis que la vie est une grâce et ils s'appliquent à demeurer sereins en se rapprochant du néant.

30 mars 2014

 

 

 

 

Vues : 380

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Serge Lesens le 31 mars 2014 à 8:41

"L'esprit est prompt et la chair est faible" disait quelqu'un. Il est intéressant de noter que toutes ces anciennes maximes datant de l'antiquité sont toujours d'actualité. Nos sociétés modernes ont-elles donc autant évolué qu'elles veulent bien le dire?

C'est dans tous les domaines que les chercheurs font usage d'un jargon que peu de gens comprennent. Mais il est vrai qu'au sujet de la philosophie, qui est finalement la science de l'homme, les chercheurs devraient se faire un devoir de traduire leurs cogitations en termes "humains".

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation