Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Depuis des nombreuses années, un petit personnage apparait dans ma vie au moment des préparatifs de la période de Noël. Il est discret, agréable et bien présent. Il emplit de bonheur ces jours étranges des fêtes de la nativité. Jours fébriles, agités qu’il transforme de sa présence en tendresse et amour.

Ces journées sorties de mon imaginaire, du fond de mon enfance, font partie d’un bien ancestral encré au cœur de ma famille, de mon être.  Ces aurores inhabituelles que je savoure petite comme un don de vie, un don du ciel.

Une petite crèche faite par un grand-père trop tôt disparu est devenue le point de départ de ces réjouissances magiques. Elle sort de sa boite en carton méticuleusement enveloppée de papier de soie jauni et prend possession de la pièce. Noël n’est pas riche à cette époque, une cougnole, du cacao et le bonheur simple autour d’une table à peine décorée. Du givre sur les carreaux et une douce chaleur bienfaisante fait le reste. La magie est là pour quelques jours.

J’y pense depuis des semaines à ce petit être fabuleux. Je guette par la fenêtre. J’attends des heures entières sa venue. Je l’imagine, vêtu de rouge et gambadant dans le jardin d’hiver. Cette année encore, je l’espère souriant et souhaite qu’il me donne un signe joyeux de sa présence. Je sais qu’il est là quelque part derrière cet écran de feuilles. Caché, dissimulé et attentif,  il observe ce monde qui n’est pas le sien et perçoit étonné le moindre bruit.

Depuis quelques années, les préparatifs de la fête ont pris une toute autre allure. Un magnifique sapin est entré dans la maison amenant avec lui guirlandes et ornements scintillants. Majestueux, il trône en maître et chacun l’admire.

Sous le sapin s’abrite la petite crèche de papy, discrète, dissimulée sous les branches envahissantes du nouvel arrivant. L’ensemble est coloré, joliment assorti et l’odeur du sapin frais ajoute une touche nouvelle à cet intérieure modeste.

Les jours passent et le petit personnage n’est toujours pas apparu. Ma fantaisie s’impatiente.  Lui d’habitude si présent, si important à mon cœur ne vient pas. Mon imaginaire le cherche, le prie et l’implore. Les souvenirs se poussent, se bousculent contre les parois de mon coeur et ne comprennent pas cette absence, cet abandon.

Le petit personnage a-t-il mal compris nos transformations de vie, nos dernières craintes, nos nouvelles défiances ? A-t-il mal saisi le sens d’un cri ? Lui rendre sa liberté imaginaire n’a pas été facile et renouer avec le fil de la réalité non plus.

Le petit personnage fabuleux manque à la fête. Je n’oublie pas tout ce bonheur joyeux donné pendant ses visites intemporelles. La petite crèche tristement l’attend inconsolable. Cette année, la neige tombe plus froide et aucune marque ne s’aperçoit sur ce tapis de douceur. Un vide immense s’installe où tombe la solitude des jours sans fin.

Vues : 86

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Josette Gobert le 3 novembre 2017 à 9:35

La magie de Noël devrait être dans tous les cœurs. Apporter la paix, la sérénité à beaucoup de gens.  Moi j'y veille pour mes enfants et mes petits enfants. Un temps magique que j'apprécie.

Merci pour le commentaire. Excellent week-end

Commentaire de Sandra Dulier le 3 novembre 2017 à 8:07

La magie de Noël est un cadeau de vie que j'impatiente chaque année. C'est aussi une fête liée à l'enfance, aux souvenirs. Je suis heureuse de transmettre ce temps d'attente et de bonheurs simples à mon fils de bientôt 11 ans. Né en décembre, il est un peu l'enfant de la magie. 

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation