Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

« Ô saisons, Ô châteaux !
Quelle âme est sans défaut? »
Toute création artistique
Provoque aussitôt la critique.

Dans la nature aucune erreur.
Fascinante est la splendeur
Qui résulte de l'harmonie.
Elle est source de poésie.

Les trouvères chantaient des phrases,
Majestueuses, sans emphase.
La mémoire les conservait.
Leur grâce portait à rêver.

M'est une source de brillance
Le langage de l'élégance.
J'aime redire à haute voix
Des confidences d'autrefois.

La poésie contemporaine
A pris des formes qui me gênent.
Je scrute celle d'un auteur
Qui a des millions de lecteurs.

Je n'y vois point de merveilleux.
Me surprennent des vers boiteux.
Quelle est sa force de poète?
La critique reste muette.

Houellebecq? On ne saura
Qui apprécie un peu ou pas
Sa poésie originale,
Sans coups de coeur, peu musicale.

22 octobre 2017

Vues : 108

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de NANSON Jacqueline le 22 octobre 2017 à 23:41

Merci à Suzanne et à Monsieur Paul, quel plaisir de belles lectures,    Jacqueline

Commentaire de Suzanne Walther-Siksou le 22 octobre 2017 à 23:26

Merci, monsieur Paul pour ce très beau poème.


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 22 octobre 2017 à 23:09

De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l’Impair
Plus vague et plus soluble dans l’air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.

Il faut aussi que tu n’ailles point
Choisir tes mots sans quelque méprise :
Rien de plus cher que la chanson grise
Ou l’Indécis au Précis se joint.

C’est de beaux yeux derrière des voiles,
C’est le grand jour tremblant de midi ;
C’est par un ciel d’automne attiédi,
Le bleu fouillis des claires étoiles !

Car nous voulons la Nuance encor,
Pas la couleur, rien que la Nuance !
Oh ! la nuance seule fiance
Le rêve au rêve et la flûte au cor !

Fuis du plus loin la Pointe assassine,
L’Esprit cruel et le Rire impur,
Qui font pleurer les yeux de l’Azur,
Et tout cet ail de basse cuisine !

Prend l’éloquence et tords-lui son cou !
Tu feras bien, en train d’énergie,
De rendre un peu la Rime assagie.
Si l’on y veille, elle ira jusqu’où ?

Ô qui dira les torts de la Rime !
Quel enfant sourd ou quel nègre fou
Nous a forgé ce bijou d’un sou
Qui sonne creux et faux sous la lime ?

De la musique encore et toujours !
Que ton vers soit la chose envolée
Qu’on sent qui fuit d’une âme en allée
Vers d’autres cieux à d’autres amours.

Que ton vers soit la bonne aventure
Éparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym…
Et tout le reste est littérature.

Paul Verlaine, Jadis et Naguère (1885)

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation