Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Comme un tapis de fleurs blanches et roses

S’étale l’azure délicatement sur les toits du monde

Alors que rouge- gorge et verdier picorant une pomme

Deux mésanges s'amusent à se balancer

Sous l’œil du beau soleil Je me suis allongée 

En buvant lentement une gorgée de jus de lime

Et de notre amour bleu j’ai rêvassé

Tout à coup des images de visages blessés m’envahissaient

Plus de 800 000 enfants Syriens vomissant du sang

Cela fait nombreuses années que je tente de comprendre

Ces dirigeants marionnettes

Ces  états rétrogrades prônant la haine au nom de Dieu

Mais Pour l'amour du ciel qu’est-ce que la géopolitique ?

Tonnes d’articles d’analyses spécialisées

Interminable compteur de morts

Milliards d’armes vendues et trafiquées

Stratégies et intelligences aux milles contradictions

Mais que du vent et des impasses multiples

Combien d’étés  faudra-t-il encore

Pour que la paix revienne

02/09/2016

Nada

Vues : 147

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de Nada AL-ATTAR le 6 septembre 2016 à 13:26

Coucou Gil,

Je te remercie infiniment de ta réponse et de ta réflexion intéressante. Tu as le cœur sur la main.

Nous avons besoin de penseurs et d'artistes pour sauver le monde.

Je t'embrasse bien fort

Nada  

 

Commentaire de Gil Def le 6 septembre 2016 à 7:22

Bonjour Nada

 

Je pense que présentement on est au summum de la connerie et de l’hypocrisie. En effet, chacun sait qu’une guerre, c’est l’absurdité, c’est l’obscénité, de crimes contre l’humanité, c’est la sauvagerie, la barbarie, la destruction qui ruine toute idée de civilisation intelligente. Pourtant, il y a toujours un nombre considérable de gens pour penser qu’il y a de bonnes raisons pour soutenir des guerres, des interventions militaires ici et là et ce, sans connaître grand-chose des pays qui font l’objet de ces interventions. Le fait est que le monde depuis quelques décennies a grandement augmenté le nombre de conflits, qu’un nombre considérable d’Etats y participent directement, y consacrent des budgets croissants alors qu’ils se disent en manque de moyens pour assurer leurs missions de services publics. Bien sûr, ces Etats nous vendent cette fameuse idée des guerres d’ingérence, qu’ils sont les gentils qui combattent les grands méchants dictateurs du monde qui mettent en péril la paix du monde. Il faut être bien naïfs pour se laisser abuser par telle supercherie qui cache bien mal que tout ça n’a pour but que la déstabilisation de pays pour pouvoir continuer à les piller. Le fait est que le bilan est catastrophique comme tu l’indiques quand il faut voir que c’est le chaos partout où il y a eu des interventions militaires, où règnent désormais des mouvements criminels soutenus, financés par des Etats anachroniques, archaïques, quand il faut voir cet exode massif de populations auquel on est incapable de faire face et qui crée des tensions très inquiétantes partout en Europe. Le fait est aussi malheureusement qu’il n’y a pas de manifestations pour exiger l’arrêt de tous les conflits et qu’on se gargarise même de vendre de plus en plus d’engins de guerre à des pays où les populations sont abandonnées à leur triste sort. A quand la paix ? Je crois qu’elle ne viendra pas sans une remise en cause de tout ce qui se fait depuis ces dernières décennies, uniquement pour le profit de tous les prédateurs, de tous les obsédés de pouvoir et d’argent, sans que soit réclamé avec force l’arrêt de tous les conflits comme cela fut fait pour la guerre du Vietnam, et sans que soit établi le droit de chaque pays à la paix, à la maîtrise de ses richesses, et de ses institutions. Je souhaite en tout cas qu’il y ait bien de plus de gens comme toi qui soient sans réserve pour la paix et le disent, le répètent avec force.

Bonne journée. Amitiés. Gil 

Commentaire de Nada AL-ATTAR le 4 septembre 2016 à 10:07

Mes chères amies, je vous remercie beaucoup de vos commentaires précieux .

un beau dimanche à vous :))

Nada

Commentaire de Gohy Adyne le 3 septembre 2016 à 16:00

Espérons, que tu sois exaucée chère Nada, ainsi que toutes les personnes de bonne volonté.

Une révolte bien logique et bien exprimée.

Merci pour ce partage,  bonne fin de semaine.

Bisous.

Adyne

Commentaire de Nicole Duvivier le 2 septembre 2016 à 18:33

Merci du partage de tes lignes , Nada ... Douce fin de journée , bisous, Nicole

Commentaire de NANSON Jacqueline le 2 septembre 2016 à 16:47

Je comprend à quel point ces questionnements sont douloureux à ton coeur, toi qui est si douce et honorable,

oui, vraiment la politique est devenue détestable, à quand la fin de la barbarie ?  regardons encore plus les beautés que la nature nous offre pour garder l'espoir,        Jacqueline

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation