Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

A peine entr'ouverte, je libère la lumière.

Je suis la liberté, j'ouvre sur le monde et l'immensité de l'univers.

 

J'incarne le passage du vent qui s'engouffre en moi.

 Je retiens telles les armées de séraphins, les esprits libres épris de grandeurs et de beauté. 

Le soir, je claque au crépuscule dans les ruelles mal éclairées.

J'attire les esprits maléfiques qui déambulent dans la nuit.

 

J'accède aux bancs des accusés que la justice condamne ou acquitte.

 Je libère ou j'enferme.

Je retiens dans des chambres malsaines l'être nuisible que l'on nomme sans raison.

Je suis toujours mille et cent dans ces lieux où personne ne peut me pousser, m'ouvrir.

 

Je sépare le bien du mal, le vrai du faux mais reste impuissante devant celui qui se prend pour Dieu.

 

Enfermé dehors, je reste sourde aux supplications de celui qui s'agenouille devant moi pour demander grâce.

Je reste muette aux cris d'horreur des vies qui s'échappent, immobile, close devant un tel courroux.

 Je suis, ce que les hommes ont fait croyant protéger des fléaux modernes. 

Fermée, je suis devenue instrument de mort. 
 

Vues : 101

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Josette Gobert le 30 mars 2015 à 14:15

Bonjour Rolande,

Un subconscient fort influencé par l'actualité. Merci pour ce commentaire.

Bisous Josette

Commentaire de Josette Gobert le 30 mars 2015 à 14:13

Bonjour Gilbert.

Merci pour votre commentaire. Je pensais à cette porte d'avion fermée de l'intérieur et qui est devenue un instrument de mort. Les imaginations sont fécondes et partent dans tous les domaines ce qui rend l'écriture étonnante.

Amitiés

Josette

Commentaire de Quivron Rolande le 30 mars 2015 à 13:31

Un texte très fort qui révèle un subconscient d'une richesse insondable et qui a encore beaucoup à transmettre.

J'aime vraiment beaucoup. Bonne journée en ce printemps qui hésite à éclore.

Bisous. Rolande

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 30 mars 2015 à 11:55

 Bonjour Josette,
C'est un cri déchirant au milieu d'une nuit noire ! C'est la vue d'un au-delà qui s'est révélé et qu'un autre ne peut saisir. C'est tout le mystère qui environne vraisemblablement un traumatisme ? Reconstruire, toujours reconstruire, inlassablement reconstruire.
Et la pluie qui tombe sans cesse,
Amitiés
gilbert

Commentaire de Josette Gobert le 30 mars 2015 à 9:27

Un décalage temporel entre moi et moi

Merci jacqueline

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 30 mars 2015 à 9:03

Etre ou ne pas être...

Commentaire de Josette Gobert le 30 mars 2015 à 8:38

Merci Adyne pour votre passage. Triste évocation d'un terrible accident.

Amitiés

Josette

Commentaire de Gohy Adyne le 30 mars 2015 à 8:09

J'en frissonne..........Ce texte est bien écrit, Félicitations Josette.

Bonne journée

Amitiés.

Adyne

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation