Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Il y a longtemps que je vis

Presque aussi longtemps que j'écris!

Besoin d'coucher sur du papier

De quoi tout rendre plus léger...

Toujours si seule face au présent

Envie d'se confronter au vent

Peut-être qu'il emportera

Ces joutes où trébuchent nos pas?

Au bout des jours enfin trouver

Des regards où se reposer

C'est sans aucun doute un peu fou!

Mais aujourd'hui, je crois en vous...

J.G.

Vues : 70

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 11 mars 2020 à 9:08

Je vois que nos regards pour décrypter la vie se ressemble Zoé… Très belle journée à toi et le printemps approche et ses merveilles...

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de Zoé Valy le 10 mars 2020 à 9:52

Tu écris la Vie Jacqueline.  Celle que nous traversons "seul" avec les autres.  Celle que nous devons assumer avec dignité pour assurer notre bonheur.  Nous admirons, nous aimons, nous nous passionnons, nous partageons, nous créons et bien d'autres choses encore car nous aimons notre vie.  C'est notre intelligence, celle qui nous pousse à nous adapter pour vivre chaque matin comme s'il était le premier. Ce laisser éblouir par le lever du soleil avide de découvrir ce que peut nous apporter cette nouvelle journée. Accepter ce qui vient et continuer son chemin.  

Amitiés

Zoé

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 9 mars 2020 à 17:16

Oui, oui tu as raison Adyne nous avons cette chance! Merci de ton passage. Soleil au cœur...

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de Gohy Adyne le 9 mars 2020 à 10:48

Très émouvant ce" j'assume...." 

Heureusement, on a cette chance d'avoir un hobby qui nous occupe.

Belle journée Jacqueline.

Amitiés.

Adyne

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 26 février 2020 à 15:14

Bonjour Gil,

Oui, oui vous l'avez bien compris, mon parti pris c'est la vie! Et je me retrouve dans votre analyse.

L'écriture m'est nécessaire aussi parfois pour mettre au clair mes pensées et puis continuer... car le verre à moitié plein existe, encore faut-il aiguiser son regard, et ce monde que nous malmenons trop souvent, il peut être si beau à condition de  garder un peu ce que j'appelle un cœur ouvert.

Belle fin de semaine à vous

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de Gil Def le 26 février 2020 à 9:50

Bonjour Jacqueline,

 

Votre texte aborde un sujet fort important, à savoir celui de la place de l’individu dans une société, à savoir celui des rapports sociaux. En effet, pour chacun, pour chacune, tout au long de sa vie, il y a confrontation entre les rapports que l’on a avec les autres et les rapports que l’on voudrait avoir avec ses contemporains. Dans la mesure où les rapports que l’on a avec les autres changent pour un mieux ou le contraire, de par les évolutions familiales, professionnelles, culturelles, de par l’âge que l’on a, de par l’évolution des mœurs aussi, il n’est pas gagné d’être à l’aise, d’avoir une position claire et précise quand il s’agit de les rapporter aux rapports sociaux qu’on voudrait avoir.

Les rapports à la vie et les rapports sociaux que vous avez et que vous évoquez sont comparables aux miens. ’’Il y a longtemps que je vis’’ fait supposer des expériences sociales nombreuses et variées depuis l’enfance jusqu’à maintenant. Suis dans le même cas. Votre besoin d’écrire correspond à une appétence de comprendre toute chose qui vous lie ou pas aux autres, ou à une volonté d’apaiser toute tension. Suis aussi amateur d’écrire de mes pensées, de mes ressentis, de mes besoins d’évasion même si je ne publie plus grand chose.

Toujours si seule dans le présent indique la présente situation d’un grand nombre de gens. L’isolement, la solitude, c’est la situation d’un nombre croissant de gens en France et en Europe. Si cela est totalement paradoxal en raison de la multiplication des rapports sociaux, des structures socialisantes et de la profusion des moyens d’information et de communication, cette réalité devrait nous amener à en déterminer la cause, mais ce serait bien trop improbable en un seul texte.

Les joutes que vous évoquez sont aussi une dimension incontournable de la présente société. Tout l’édifice social et culturel craque de partout, et bien malin qui peut s’y retrouver dans ce grand bazar médiatisé où il n’y a plus de morale qui vaille, où il n’y a de valeur que l’argent quand bien même c’est de l’escroquerie, où il n’y a plus pour loi que celle de la terreur et de la violence. N’appartiens à aucun mouvement pour ceci ou pour cela. Ne suis convaincu de rien. Mon parti pris, c’est la vie, et il me semble bien qu’il est le vôtre aussi.

Vous cherchez des regards où vous reposer, dites-vous. Le fait est que je fais cela de manière quotidienne (je nomme cela mon temps clément), quittant ma maison pour rejoindre un lieu de rencontre avec des gens qui n’ont pas peur d’exposer ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent, qui n’ont que faire des tribulations de ceux qui croient être d’une catégorie supérieure, qui parlent tout le temps et n’écoutent personne.

Vous accorde que c’est un peu fou de croire encore aux autres dans la situation que vous évoquez précédemment. Si ne suis pas dans cette disposition d’esprit à accorder un crédit illimité à l’ensemble du genre humain pour un tas de raisons issues d’études historiques, n’en suis pas moins ouvert à tout dialogue et action avec mes contemporains pour que la vie soit la plus belle possible que ce soit dans l’espace privé ou public. En tout cas, souhaite que votre générosité soit récompensée.

 

Amitiés. Bonne journée. Gil

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 23 février 2020 à 11:38

Merci Anne Marie ton regard toujours bienveillant me touche. Je te souhaite une douce journée.

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de Anne Marie REMONGIN le 23 février 2020 à 10:32

Ouh là, j'ai mal  accordé mon verbe ! Mea culpa ...Nos regards te souhaitent  tous les bonheurs etc....

Commentaire de Anne Marie REMONGIN le 23 février 2020 à 10:28

Merci Jacqueline pour cette poésie qui nous touche.Nos regards te suivent et te souhaite tous les petits bonheurs de la vie cachés dans les voiles du vent...Avec mes sincères amitiés. Am

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 22 février 2020 à 16:25

Merci Lili, cela fait longtemps que nous n'avons plus bavardé! Aurais-tu l'occasion de venir aux rencontres littéraire le 15 mars? Ce serait un grand plaisir de te revoir… Bisous et belle fin de weekend. Jacqueline.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation