Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Il avançait vers moi transpercéde toute part ,

ou simplement essayait de se tenir debout par ses bâtons insolites , au milieu des feuilles mortes que le vent pourchassait

Les passants aveugles passaient

Je garde en moi son image

 Michel Batlle Paris Bld St Germain  dans le cadre d'un parcours d'art contemporain 

Vues : 132

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Arlette A le 6 décembre 2011 à 18:55

Toujours attentive chère Marie-Ange   nous espérons que l'artiste vienne souvent nous visiter et nous apporter sa vision pour d'autres oeuvres encore

Commentaire de marie-ange gonzales le 6 décembre 2011 à 12:19

Bonjour Arlette , il est heureux que tu aies été touchée par cette sculpture, elle montre pour moi l'art en marche vers un développement différent, une vision différente de ce qui touche à l'humain et sa vie. J'aime beaucoup.

Bonjour Michel heureuse que vous soyez des nôtres désormais, je vais donc vous souhaiter la bienvenue comme il convient

A vous deux belle et bonne journée d'inspiration et de création

Marie-Ange

Commentaire de Arlette A le 6 décembre 2011 à 8:25

Quel bonheur de vous retrouver  cette sculpture me touche énormément en espérant ne pas vous avoir trahi dans son interprétation  je pense que chacun y apporte son ressenti  Belle vie  à AVATAR    ainsi qu'à de nouvelles créations  D'autre part elle apparait également sur mon blog perso  "Arletteart "au gré des jours"  sur Blogspot que l'on retrouve facilement sur google  et sur un autre site commun  "La tribu des artistes " toujours Arletteart mais là c'est" images -imagine"Voilà voilà

il y a eu des commentaires je vais en parler car j'aime beaucoup votre vision de l'art

ArletteA

Commentaire de Arlette A le 7 novembre 2011 à 14:10

Merci merci pour ton texte et ton ressenti très juste à partir de cet instant de rue  et suis toujours en réflexion devant les objets présentés que je choisis de photographier afin de poser un autre regard et amener la discussion

Voilà   je pense que cela est bien

Belle journée soleil si possible

Arlette

Commentaire de Gil Def le 7 novembre 2011 à 13:02

Bonjour Arlette

 

J’aime l’idée de l’art dans les rues, et partout où nous allons fréquemment, comme j’aime l’idée de proximité des lieux des activités humaines. C’est tout ce qui a manqué et tout ce qui continue de manquer chez tous ceux qui décident de notre cadre de vie quotidien et qui nous font des cités tristes, d’étendue démesurée avec leurs zones à fonction unique. Il faudrait toute autre chose que nous condamner à des heures perdues dans les transports, et dans cette fichue automobile, que de nous condamner à ne rien rencontrer d’intéressant au mode de la marche.

C’est toujours une joie pour moi de me faire observateur, auditeur ou participant d’un spectacle, d’une exposition dans la rue, ou dans un endroit improbable ou inattendu. Si je ne suis pas le seul dans ce cas, il faut tout de même dire qu’il y a encore des gens qui sont totalement indifférents à ça, et puis c’est terrible, il y a des gens qui font des pétitions pour empêcher ces expressions qui ne trouvent pas d’autres lieux pour se produire, ou qui sont pour certains des moyens honnêtes de survivre.

Revenant à l’œuvre présentée, je la considère comme moitié affirmation et moitié interrogation. Je considère ainsi que l’artiste nous dit que nous sommes tous traversés, transpercés par des choses invisibles, d’où son besoin de les matérialiser, mais cette statue ainsi est une intrigue et comme une demande de s’y arrêter pour y réfléchir … Ce sujet des choses qui nous traversent et nous transpercent ne peut que m’intéresser fortement, tant je me pose des questions comme qui je suis, et à quel monde j’appartiens, tant je sais aussi tout ce qu’on ne voit pas, tout ce qu’on n’entend pas, qui est pourtant, et peut nous pénétrer …            

 

Bonne journée. Amitiés. Gil  

Commentaire de Arlette A le 2 novembre 2011 à 8:27

Chris

Cet "Excellent" me ravie  du partage

Commentaire de Arlette A le 30 octobre 2011 à 10:49

Nicole 

Dans le cadre de ce parcours St Germain  il est noté que cet artiste expose dans une galerie avec d'autres oeuvres aussi et là bien sûr il y aurait des commentaires  

Par contre il est intéressant que chacun apporte son regard et son interprétation Et le passant passe, regarde ou non ..... Merci pour ton attention précieuse

Arlette

Commentaire de Nicole Duvivier le 30 octobre 2011 à 10:35

Bonjour Arlette,

Merci de ce partage sur Arts et Lettres !

J'aime beaucoup la silhouette humaine, ses paumes ouvertes en accueil, sa belle harmonie de formes,  mais suis troublée par " les épieux " le traversant , qui me rappellent les peintures de certains martyres ... j'aurais aimé que l'artiste commente sa démarche sculpturale... ou tout au mons connaître le titre de cette oeuvre... 

Belle journée et amitiés, Nicole

Commentaire de Arlette A le 30 octobre 2011 à 8:20

Il est possible de regarder aussi au delà du réel et chaque regard enrichit l'oeuvre

Merci Jacqueline pour votre attention fidèle

Arlette

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 30 octobre 2011 à 5:57

Extra la photo, merci du partage

Amitiés

Jacqueline

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation