Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

- Hé bonjour la mort, comment vas-tu ?
Tu m'as dans tes bras déjà tenu !
Souviens toi, j'avais huit ans.
Tu m’as offert le ravissement
D'un univers prodigieux, flamboyant. 

Ces images dans le cœur d’un enfant
Font que là maintenant si tu veux
Je t'autorise à me reconduire aux "cieux" !

 

Repose moi sur un  « Arc en Ciel »

Pour une glisse qui, ascensionnelle

Me reconduira face à la Dame en blanc,

Son cœur d’amour, ses beaux yeux

La font belle comme ma maman.

La rencontrer a été un émerveillement

Sa main frôlant mes cheveux,

De sa main douce et tendrement

Elle me freina dans mon élan

 

Où coures tu aussi vite Robert ?

Par là, Madame, où c’est ouvert

- Non mon petit, retourne t’en,

 Ce n’est pas là déjà ton temps !

- Pourtant là mon envie me pousse

- Cesse ces grimaces de frimousse

Son sourire me faisait barrage

- Va, sur le sort prends avantage.

Entêté, cabochard et petit boudeur

J’insistais quémandeur, batailleur

 

M’obstinais, suppliais, voulais passer

Petit enfant mais grand entêté.

- Non Robert  ce n’est pas ton temps.

 Soutenait la Dame, doucement.

- Va chez toi j’y serai avec toi

Te préserverai des désarrois

Tu as encore à bâtir une tour.

A donner la vie, aussi l’amour

Délicatement, m’interdisant le ciel.

- Va, je le referai ton Arc en Ciel. 

 

- Madame, ici tout est beau et doux.

Ces voix, ces rires ... Là … Au bout 

- Pas maintenant petit enfant !

Tu dois attendre, devenir grand.

- Devrais je encore souffrir autant ?

- Me donnera t on d’autres coups

 Des gifles ou la tresse de bambou ?
- Vous êtes sûre que je ne peux rester ?

 

- Je serai avec toi et te promets

 Le facile usage de cliquets secrets

 Qui isoleront maux et douleurs

- Crois moi, va et sois sans  peur.

- D’accord, Madame, je rentre chez moi,

 Comme le dit papa,  c’est sous son toit

- Madame ! Pourrais je toujours  "voler " ?

- Rien ni personne ne t’empêche de rêver

 

- Belle Dame je fais cela, et plus encore,

Je retourne, près de ceux qui "m’aiment".

Montrez moi la terre, j’y serai moi-même.

Pour vous parce que vous êtes gentille

Je rentre chez moi dans ma famille

Mais pour qui d’autres encore ?

 

Pirschel R ;

 

Vues : 85

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation