Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 Donner du temps au temps, il y a peu cela relevait du fantasme. Pris dans la frénésie des activités, dans le besoin de se prouver notre illusoire importance!

Et puis voilà que surgit sur le gâteau de l'inconséquence une mouchette… et le désir du gâteau s'effondre, un recul, oserai-je dire un rejet?

Notre monde avait bien les pieds d'argile puisqu'un virus le paralyse. Alors entre peur et incrédulité nous ressentons le frisson de notre fragilité qui nous crie : il est temps de penser!

Repliés pour éradiquer l'intrus, nous avons l'opportunité d'accueillir un cadeau : le temps!

Du temps pour la réflexion, pour se remettre en question?

J.G.

Vues : 49

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Anne Marie REMONGIN le 21 mars 2020 à 13:26

Aurons-nous assez de temps pour profiter de cette remise en question puisque cette "épée de Damoclès" est

en suspens au-dessus de notre tête. Aucun choix, aucune issue si ce n'est celui de se confiner... et de rêver

à des jours meilleurs, Bon courage à tous, que l'optimisme demeure. Bisous AM

Commentaire de Gohy Adyne le 20 mars 2020 à 15:07

Nous n'avons pas de choix dans cette histoire, qui relève des pires scénarios, faisons en sorte que cela finisse au mieux pour tous.

Merci Jacqueline pour ces réflexions.

Amitiés.

Adyne

Commentaire de Nicole Duvivier le 20 mars 2020 à 14:18

Bonjour Jacqueline,

Merci du partage de tes lignes !  Amitié, Nicole

Commentaire de Lansardière Michel le 20 mars 2020 à 14:00

Rude contretemps, il va falloir apprendre à compter, à retisser la trame, à retrouver plus de fraternité, mais en aurons-nous le temps ? Puisse le temps rester notre.

En attendant prenons soin des nôtres, des autres.

Partageons notre temps,

bien amicalement.

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 19 mars 2020 à 14:07

Devant l'immensité de certaines détresses nous ne pouvons être que révoltés Lili, je comprends bien et devant la fragilité des proches il est très dur d'être sereine! Certes nous assistons à des incivilités et nous ressentons l'impuissance face à la bêtise, mais aussi regardons le courage que manifestent parfois ceux de qui nous ne l'attendions pas forcément et évaluons la chance que nous avons de vivre dans notre petit pays à la fois divisé et solidaire...

Prends bien soin de toi et des tiens et puisque sur la toile nous le pouvons encore, je t'envoie plein de bisous.

Amicalement

Jacqueline


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 19 mars 2020 à 11:37

Je n'arrive pas à rester philosophe, Jacqueline, alors que mon jeune fils est en grand danger en raison de sa cardiopathie. Et que certains ( beaucoup) ne s'en sortiront pas financièrement. Je ne parle pas des violences conjugales qui vont exploser. 5 ou 6 semaines avant de ne plus craindre de mourir, c'est long...Mais tu as raison. 

Les paroles apaisantes sont nécessaires.

Sois prudente,

Liliane

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 19 mars 2020 à 10:44

Merci Monsieur Robert Paul

Prenez soin de vous

Jacqueline

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation