Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Création de vitraux à la cathédrale de Reims: la commande publique à Imi Knoebel

Inauguration des vitraux le samedi 25 juin 2011 à 11h 

 
 


Un des vitraux créé par Imi Knoebel en cours de montage dans les deux chapelles adjacentes à la chapelle d'axe de la cathédrale de Reims 
 © DRAC CA

 

 

Le 25 juin 2011 à 11h, le ministère de la Culture et de la Communication dévoilera les six vitraux d’Imi Knoebel, commande publique d’un l’artiste allemand de dimension internationale. 
Ils sont destinés à l’abside de Notre-Dame de Reims, cathédrale du sacre des rois de France classée au patrimoine mondial de l’humanité.

La direction régionale des affaires culturelles de Champagne-Ardenne conduit sur le long terme les travaux de restauration de la cathédrale Notre-Dame de Reims appartenant à l’Etat. Dans ce contexte, en relation avec la direction générale du patrimoine et la direction générale de la création artistique du ministère de la culture et de la Communication, elle a initié cette commande publique de vitraux. 

La création d’Imi Knoebel prendra place de part et d’autre du chef-d’œuvre créé par Marc Chagall en 1974 et répond au souhait de couleur qui fait aujourd’hui défaut dans l’environnement de Chagall. 

L’inauguration s’inscrit par ailleurs dans le cadre des célébrations organisées pour les 800 ans de la Cathédrale, édifice qui est également le lieu de la réconciliation franco-allemande lors de laquelle le chancelier Konrad Adenauer et Charles de Gaulle assistèrent côte à côte à un service religieux en 1962.

 


Une œuvre qui reflète la grande tradition de l'art du vitrail en Champagne-Ardenne

Le projet d’Imi Knoebel, qui couvrira une surface de 128m2, est une composition abstraite dont l’essence repose sur les couleurs fondamentales, bleu, jaune et rouge, en aplats croisés et superposés. Il est la traduction, selon sa propre expression, de l’iconographie des vitraux anciens de la cathédrale «dans un nouveau langage abstrait». 
L’art de Knoebel explore une variété remarquable de démarches possibles dans le domaine de l'abstraction, dans la grande tradition européenne du XXe siècle. Mais il initie également une attitude basée sur une construction sensible à partir des couleurs fondamentales, comme l’enseignait l’école du Bauhaus et les maîtres du constructivisme russe du début du siècle. Imi Knoebel, né en 1940 à Dessau, accorde à ces couleurs une valeur de fondation, au sens architectural du terme, socle d’un équilibre intemporel.

    

Le groupement des maîtres verriers, l’atelier Simon Marq - Reims et l’atelier Duchemin -Paris mettent en place les vitraux  © 1et 2 : DRAC CA - 3 et 4 : photo Pascal Stritt

L’œuvre créée pour Notre-Dame de Reims, haut lieu de l’architecture gothique, reflète la grande tradition de l’art du vitrail en Champagne-Ardenne. 
Le vitrail ancien, du XIIIe au XXe siècle, est une des grandes richesses artistiques de cette région, disséminée sur l’ensemble de son territoire. Nombreux sont les artistes qui ont renouvelé dans les édifices religieux l’art associé à la création de vitraux. A Reims en particulier depuis plus de 40 ans, Marc Chagall, Brigitte Simon, Tsugouharu Foujita, Joseph Sima, Marie-Hélène Viera da Silva ont laissé d’importantes créations. La dernière commande de vitraux pour la Cathédrale de Reims est celle de Brigitte Simon, il y a 23 ans. 
La réalisation actuelle des 6 vitraux d’Imi Knoebel a fait l’objet d’une collaboration étroite de l’artiste avec un groupement des maîtres verriers, l’atelier Simon Marq, à Reims et l’atelier Duchemin, à Paris. 

  

Les vitraux créés par Imi Knoebel seront situés dans l'abside de la cathédrale de Reims (vue extérieure et intérieure)  © DRAC CA - Mise en place des vitraux © Pascal Stritt

La Direction régionale des affaires culturelles de Champagne-Ardenne, en relation avec la Direction générale des patrimoines et la Direction générale de la création artistique du ministère de la Culture et de la Communication, est le maître d’ouvrage de cette commande publique, pour un montant d’1,3 M. d’euros. Cette commande bénéficie, en outre, du soutien d’un important mécénat d’entreprises : la Fondation d’entreprise du Groupe GDF SUEZ, le Champagne Louis Roederer, la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne, entreprises présentes sur le territoire de la Champagne-Ardenne mais également en Europe et dans le monde, ainsi que de personnes privées.

 

Vitraux de Marc Chagall dans la chapelle axiale 
de la cathédrale de Reims  © Pascal Stritt


Vues : 248

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation