Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

À mon père

antonia iliescu

Écoute-moi un instant, écoute, bon père,

Et ne pars pas avec l’ange gardien

Porté trop vite par ce rayon en pleurs

Qui t’arrache à ce monde de misère.

J’aimerais te dire… mais quoi te dire, bon père,

Quand entre nous il n’y a qu’une prière

Quand le bon songe s’égare estompé

Dans des mondes lointains, inconnus et cachés,

Où tu apaises ton âme blanche de fumée.

J’aimerais pourtant que tu puisses sentir

Tout c’que je n’arrive pas et je voudrais te dire

Avec mon âme qui pleure, agenouillée.

Et si jamais nous on se rencontrait
sur l’invisible lèvre d’une fragile onde,

Pour fusionner une toute petite seconde,

Je t’embrasserais fort encore une fois,

Et je déballerais sans pudeur devant toi

Toute ma réserve d’amour et mes non-dits. 

Je t’aime… Comme tu me manques papa… 

À bientôt, à l’une de ces étoiles de l’infini.

 

Vues : 134

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Antonia ILIESCU le 29 mars 2013 à 13:58

Un signe de mon père que j'ai reçu après son grand départ:

http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/le-bal-des-morts?xg_so...
Les Grands Mystères...

Commentaire de Solen LEMONNIER le 28 mars 2013 à 13:59

Merci chère Antonia de déposer ces mots d'amour  pour notre père et merci à tous car comme une ronde , nous envoyons toutes ces pensées vers le ciel , et je suis persuadée qu'elles sont entendues !

Commentaire de Antonia ILIESCU le 28 mars 2013 à 13:39

Vos commentaires, chères Claudine, Adyne, Liliane, Jacqueline, Solen-Eve, complètent les entre-les-lignes de ce poème. J'ai manqué de dire "au revoir" et "je t'aime" à mon père; et quand on se rende compte de cette perte irréparable, on se sent coupable . Alors la poésie nous vient en aide. Merci pour vos mots chaleureux qui nous rapprochent. 

Commentaire de Solen LEMONNIER le 27 mars 2013 à 23:58

Exactement les mots au fond de mon cœur  ! Merci Antonia


Ces mots que je prononce tout bas , en pleurant , "Comme tu me manque Papa " depuis 3 ans que tu es partit rejoindre Maman qui elle même jusqu'à la fin de sa vie , pleurait son "Papa "
Etoiles de l'infini ...

Toute mon amitié Antonia
Solen

Commentaire de NANSON Jacqueline le 27 mars 2013 à 23:43

Au travers de toi, nous nous retrouvons! Nous pensons toujours avoir manqué de temps, de parole...la vie est trop courte parfois pour déclarer à ceux qu'on aime combien ils sont importants.  Amitiés,    Jacqueline

Commentaire de Liliane Boulvin le 27 mars 2013 à 21:45

Merci Antonia ... Merci avec majuscule ! Bravo !

Tu éveilles un bel écho ...Papa , le premier homme de ma vie ...je te retrouverai ,comme je te retrouve chaque jour  dans mes plus beaux souvenirs et je te dirai...combien je t'aime;

Amicalement.

Liliane.

 

Amicalement

Commentaire de Gohy Adyne le 27 mars 2013 à 21:43

Très bien exprimé Antonia! Bravo.

Amicalement.

Adyne

Commentaire de claudine quertinmont le 27 mars 2013 à 20:53

Bonsoir Antonia.

Tous ces mots que nous avons dans le jardin secret de notre âme, que l'on regrette de ne pas avoir dit, ta plume nous en parle avec talent.  Merci d'avoir parlé pour nous.  Bisous, Claudine.

Commentaire de Antonia ILIESCU le 27 mars 2013 à 9:31

Votre commentaire, votre jugement me touche beaucoup, Claude. Merci.

Commentaire de Claude HARDENNE le 27 mars 2013 à 0:37

C'est beau et prenant: tu vas à l'essentiel de nous tous Antonia. Merci!

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation