Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Poésie au Crépuscule avec Jean-Luc Wauthier et Lucien Noullez

                          Vous êtes invités à découvrir ici  la prochaine activité du

                         Théâtre des  Chemins et  de l’asbl Des Mots pour  dire...

Poésie au  Crépuscule

  Un moment privilégié pour se retirer du brouhaha  du monde

 

OU ?

IMAGIN’AIR
 
Place Fernand Cocq, 6

 1050    Bruxelles
 Bus 54 et 71

  
                       
  
La troisième Poésie au  Crépuscule   aura lieu le 
Jeudi 1er  septembre 2011 à  18 h  (jusqu’à   19h30)



Jean-Luc Wauthier


Né à Charleroi en 1950, Jean-Luc Wauthier a  enseigné  la Littérature à l' Ecole normale de Nivelles  (Haute Ecole  PH Spaak).  Il  est, depuis depuis 2004, vice-président du Centre international de  l’Association des critiques littéraires. En  2008, il a été élu Président de la Maison internationale de la  Poésie-A Haulot  (Bruxelles).

Il  a publié près de vingt ouvrages - poésie, nouvelles, essais - et un   roman, Le  Royaume , aux Editions de l' Age d' Homme où a paru, en 1999, « La soif et l’oubli ».
Il  a reçu, en 1998, le Prix international Lucian Blaga décerné par le Centre culturel roumain pour l’ensemble de  son œuvre poétique ainsi qu’en 1987 le prix Polak (de l’Académie), en  1993 le  prix international René Lyr, en  2001 le Prix international Gauchez-Philippot et, en 2009, les Prix  européens Virgile (Paris) et Ménada( Macédoine).
En  décembre 2003, réédition de l'ensemble de son travail poétique, paru  entre 1976 et 1993  sous  le titre "Fruits de l'ombre”.(Editions de l'Arbre à paroles (Amay,  Belgique). Rédacteur  en chef du Journal des Poètes depuis 1991, il y illustre et  défend la poésie du monde entier. Il  est aussi Administrateur des Biennales internationales de  Poésie. Trois  livres traduits en Romain et en Croate, traductions de textes en de nombreuses langues.


A  la parution de son recueil “L’envers du ciel”   (Ed. Batut  d’Haussy 2007), il écrivait: Pour  moi, la poésie est à la littérature ce que la musique de chambre est à  la musique : sa part la plus secrète, la  plus exigeante et  la plus essentielle. Loin d’user d’une parole pointue ou à la mode mon  souhait est de faire de l’écriture, dans l’intensité,  un  partage d’émotions et d’interrogations. Je  pense en outre que la poésie est une des meilleures manières de vivre  sans être détourné de soi-même pour autant  qu’on y voie,  non  pas une consécration mais, pour évoquer Thomas    Mann ,une consolation.

« Le poète apporte non  pas des preuves, mais des traces. Seules les traces font rêver » écrivait quant à  lui René  Char…



Entretien  avec Lucien  Noullez.

 

Lucien Noullez est né à  Bruxelles en 1957. Il est enseignant, poète, et critique littéraire. Sa  poésie, souvent inspirée par la musique et  par  sa lecture quotidienne de le Bible, cherche moins à « vouloir dire » qu’à  surprendre les petites fissures par lesquelles le réel se rappelle  à  la conscience, sous la chape de la normalité collective. Il a reçu quelques  prix littéraires. Il en a également loupé beaucoup. 

 

 

La  séquence Livre   Entr’Ouvert  :  Albert   Ayguesparse  (1900-1996) “La traversée des âges”  (Ed. L’arbre à paroles 1992).

 

Écrivain belge de langue  française, son œuvre se développe en deux parallèles  complémentaires : la poésie et le roman. Alors  qu’il découvre quasi d’emblée, avec D’un jour à   l’autre (1940),  la forme et l’ambition de son  univers romanesque, sa poésie évoluera  graduellement du lyrisme en vers réguliers au questionnement angoissé  en vers libre et en prose poétique. Souvent  couronné, membre de l’Académie Royale de Langue et de Littérature   françaises  de Belgique, Albert Ayguesparse a exercé une  grande influence sur plusieurs générations  d’écrivains. 

Jean-Luc Wauthier, qui a bien connu Albert Ayguesparse, évoquera son oeuvre de  poète

Vues : 530

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de PATRICIA PROUST-LABEYRIE le 25 août 2011 à 17:45
Merci Robert Paul de nous rappeler à la poésie de Jean-Luc Wauthier, lequel certes, nous met à l'abri de toute preuve ou d'un quelconque message, mais a la volonté et la générosité de faire partager au plus grand nombre d'entre nous : la rigueur, l'exigence, les traces du "réel", repère étalon du beau à se référer au quotidien, en faisant paraître le "Journal des Poètes", pour lequel J-L. Wauthier m'a fait l'honneur de publier une photo d'un de mes travaux. Je regrette d'être trop loin pour aller écouter "La poésie au crépuscule" de Bruxelles.
Commentaire de Claude Miseur le 25 août 2011 à 17:27
Merci à Robert Paul de nous signaler ce rendez-vous. Je tâcherai d'en être et j'espère y retrouver quelques amis et membres d' "Arts et Lettres".
Commentaire de Antonia ILIESCU le 25 août 2011 à 15:08

Les bonnes nouvelles de la culture arrivent en trombe! Merci pour nous les donner, elles sont bien reçues et bien accueillies dans nos cœurs et nos esprits. J’apprends avec joie que le poète belge Jean-Luc Wauthier a été mis à l’honneur par un prestigieux prix international, qui porte le nom Lucian Blaga (l’un des poètes les plus aimés des roumains, dont je suis amoureuse depuis les années de lycées). J’espère que le publique sera nombreux à cette rencontre et curieux de découvrir ces deux poètes belges qui ont déjà laissé « des traces » dans les allées de la poésie.

Commentaire de marcelle dumont le 25 août 2011 à 15:00
Dans ce programme alléchant je réagis avec émotion au nom d'Albert Aygesparse. Il m'a fait l'amitié - dans les années soixante - de publier quelques-uns de mes textes dans Marginales. C'était un homme très ouvert. Il était l'ami de Fernand Piette, directeur du Théâtre de l'Equipe, pionnier en Belgique du théâtre de décentralisation, avec lequel j'ai collaboré (écirture de programmes, adaptations et oeuvres originales). A cette occasion aussi j'ai pu dialoguer avec Albert Ayguesparse et découvrir sa grande humanité.
Commentaire de Quivron Rolande le 25 août 2011 à 12:10

Encore un lieu évocateur d'un passé révolu.

Où une rencontre avec Lucien Noullez, dont l'itinéraire parle à l'âme et au coeur, aurait bouclé la boucle..

Ce sera dans une aute vie au revers de la Bible.

Merci pour ce rappel d'un quartier animé et vivant.

Commentaire de Nicole Duvivier le 25 août 2011 à 10:35

Bonjour,

Je vous remercie des informations reçues !

Belle journée à vous ! Cordialement, Nicole V.Duvivier 

Commentaire de tabchouche le 25 août 2011 à 0:48
la poésie est un symbole d'une  fleur ,car fleur restera fleur.amitié à vous

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation