Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Les peintres de la forêt de Soignes - Jardin de Bruxelles (1850-1950)

Une exposition exceptionnelle au Musée d’Ixelles jusqu’au 10 janvier 2010

En collaboration avec l’asbl Les Amis de la Forêt de Soignes et Les Amis du Musée d'Ixelles.

A l’occasion de l’exposition, un catalogue bilingue de 128 pages, rédigé par le commissaire Emmanuel Van de Putte, préfacé par Serge Goyens de Heusch et abondamment illustré, est édité aux éditions
Racine.


Dans la seconde moitié du XIXe siècle, où l’industrialisation suscita par réaction un intérêt croissant pour la nature, des artistes trouvèrent leur source d’inspiration dans les paysages brabançons à la manière des peintres de Barbizon dans la forêt de Fontainebleau, où certains se rendirent d’ailleurs. Recourant au plein-airisme, plusieurs groupes d’artistes firent de la forêt un sujet de prédilection : « l’école de Tervueren », les peintres de Rouge-Cloître à Auderghem, la « Vallée des artistes » à Linkebeek et les peintres regroupés sous l’appellation d’ « Uccle Centre d’Art ».

Cet intérêt pour la nature suscita le développement d’un réseau ferroviaire et routier qui amena le touriste d’un jour au cœur de la forêt. S’y développèrent hameaux, lieux de villégiature et guinguettes assidûment fréquentés par les artistes.

Non l’artiste, le genre ou une école seront ici particulièrement privilégiés, mais plutôt le site en fonction de son accessibilité au départ de Bruxelles, site que les Bruxellois ont très tôt considérer comme leur poumon vert, comme « le jardin de Bruxelles » en quelque sorte. L’exposition est donc envisagée suivant quatre sections en fonction des voies d’accès : de Bruxelles à Tervueren (avenue de Tervueren), de Bruxelles à Auderghem/Notre-Dame-au-Bois/Overijse (chaussée de Wavre), de Bruxelles à Ixelles/Boitsfort/Hoeilaart (chaussée de La Hulpe) et de Bruxelles à Uccle/Linkebeek (chaussées de Waterloo et d’Alsemberg).

C’est donc à une promenade en forêt de Soignes, à travers la peinture de paysage de 1850 à 1950, que convie cette exposition inspiré en cela par le Guide du promeneur qu’édita le premier président de la Ligue des Amis de la Forêt de Soignes et peintre René Stevens en 1914.

Historique

De tout temps la forêt de Soignes a inspiré dessinateurs, graveurs, liciers et peintres. Ses frondaisons
incitèrent à la piété et à la fondation d’abbayes et prieurés, tels La Cambre, Forest, Val-Duchesse et
Sept-Fontaines, également propices aux activités intellectuelles, les scriptoria du Rouge-Cloître et
Groenendael étant mondialement célèbres pour leurs reliures et enluminures. Haut lieu cultuel et
culturel, la forêt de Soignes abrita le talent du primitif flamand Hugo van der Goes qui réalisa au
Rouge-Cloître sa Mort de la Vierge (vers 1470). Citons encore les célèbres tapisseries dites des Chasses
de Maximilien d’après les cartons de Bernard van Orley (Musée du Louvre) qui, toutes, mettent
admirablement en scène la forêt de Soignes au XVIe siècle, prémisses des peintures de paysage dans
lesquelles excelleront notamment Denis van Alsloot, Lucas van Uden et Jacques d’Arthois, ainsi que
les graveurs Hans Collaert, Paul Vitzthumb et Paul Lauters aux siècles suivants.

La forêt de Soignes, aux portes de Bruxelles, a toujours fait l’objet de l’attention particulière des
gouvernants qui se sont succédés à la tête de nos provinces. C’est sous le régime autrichien (1713-1794)
qu’une première intervention paysagère, conçue par l’architecte Joachim Zinner (qui aménagea
également le Parc de Bruxelles), a lieu avec la création de larges drèves à travers ce qu’on appellera la
« hêtraie cathédrale », et ce pour faciliter l’accès à la forêt aux carrosses de la Cour lors des grandes
chasses. Entre 1822 et 1843, la forêt sera littéralement dépecée par la Société Générale, qui en a reçu
la gestion de Guillaume Ier : 60% en sera défrichée et répartie entre les communes environnantes, ce
qui rendra l’accessibilité à la forêt encore plus grande et l’exploitation forestière encore plus intense.
Les voies de communication vont se développer et la circulation en forêt ira en s’intensifiant.
La forêt sera désormais, et de plus en plus, également perçue comme un lieu de promenade et de
délassement. La notion de « tourisme » prend forme à cette époque, le mot est accepté par l’Académie
française en 1878. La notion nouvelle de tourisme contribuera à nourrir le goût du paysage ; le
promeneur y verra la forêt comme un site unique à préserver, tandis que le peintre, lui, y verra un
atelier grandeur nature.
Souhaitant sortir de l’académisme d’atelier, les artistes vont peindre dorénavant sur le motif. Ils
quitteront donc la ville pour le plein air, dans les environs. Le « motif sonien » s’impose aux artistes qui
passeront par la capitale belge et qui transformeront ce site fortement « artialisé » en « forêtmusée».


« Les Amis de la Forêt de Soignes »

C’est dans le cadre du centenaire des « Amis de la Forêt de Soignes », la plus ancienne association de
protection de la nature de Belgique, que se tiendra l’exposition « Les peintres de la Forêt de Soignes.
Jardin de Bruxelles : 1850-1950 » au Musée d’Ixelles, en collaboration avec les Amis du Musée
d’Ixelles et Les Amis de la Forêt de Soignes.
Le souci d’esthétique lié à de timides préoccupations écologiques aboutira en 1909, à l’instar de la
Société des Amis de la forêt de Fontainebleau en 1907, à la création de la Ligue des Amis de la Forêt
de Soignes.
C’est le 26 octobre 1909 que des personnalités bruxelloises se réunirent au restaurant de Rouge-
Cloître pour fonder officiellement la Ligue. Parmi les membres fondateurs, on compte notamment les
députés Emile Vandervelde et Henri Carton de Wiart ainsi que l’ancien bourgmestre de Bruxelles,
Charles Buls, des écrivains parmi lesquels Emile Verhaeren et des artistes dont le peintre René
Stevens, surnommé le Sylvain.
Toutes ces personnes fondatrices de la nouvelle association avaient en commun un profond amour de la
nature et une grande admiration pour la forêt qu’ils désiraient protéger à tout prix. Ils étaient en cela
les interprètes d’un large courant d’opinion qui grandissait de jour en jour à Bruxelles en faveur de la
forêt de Soignes, qui venait de subir des amputations sensibles pour la création de deux hippodromes
ainsi que la construction d’un réservoir d’eau de la CIBE et d’un sanatorium et qui était l’objet d’une
foule d’autres menaces.
En 1911, la Reine Elisabeth, en reconnaissance des services rendus par la Ligue, lui accorde son haut
patronage.
Pendant les deux décennies qui vont suivre, la Ligue fut — avec le Touring Club de Belgique et le
groupement « Natuur en Stedeschoon » à Anvers — parmi les premières associations à se soucier de
la nature au sens large.

L’objectif de départ était la protection et la défense des aspects esthétiques et culturels de la forêt de
Soignes mais, déjà avant les années 1930, l’association avait élargi ses objectifs en prenant en compte
les fonctions sociales et écologiques de celle-ci, mettant progressivement l’accent sur les problèmes,
toujours actuels, que sont la pression immobilière sur les lisières, l’extension des réseaux routiers et
ferroviaires et la surfréquentation de certains sites.

Les Amis de la Forêt de Soignes
Rue Jean Blockx 14/8
1030 Bruxelles
http://www.amisoignes-vriendenzonien.be


Emmanuel Van de Putte, commissaire de
l’exposition

Emmanuel Van de Putte (1979) est licencié en sciences politiques et sociales (Université d’Anvers). Il
s’est toujours intéressé aux passerelles entre l’art et la politique en Belgique et a consacré son mémoire
de licence aux rapports entre la politique et les artistes peintres, à la lumière de la germanisation ou de
la communautarisation pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale. Après ses études, il s’est
dirigé vers le marché de l’art. D’abord responsable de la salle de ventes Kunsthaus Lempertz à
Bruxelles, il est aujourd’hui spécialiste en art impressionniste et moderne pour Christie’s à Bruxelles et
Paris. Il est également administrateur de l’association « Les Amis de la Forêt de Soignes ».

Vues : 1973

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 24 novembre 2009 à 13:48
Si cela peut aider, voici la liste des oeuvres exposées que j'ai reçue en service de presse:

Pierre Abattucci (1871-1942)
Soir sur l’étang
huile sur toile
Collection du Musée d’Ixelles

Jos Albert (1886-1981)
Le Langeveld
huile sur toile
Collection privée

Alphonse Asselbergs (1839-1916)
Auprès du feu dans le bois
huile sur toile
vzw De Vrienden van de School van Tervuren –
Museum Hof van Melijn, Tervuren

Alphonse Asselbergs (1839-1916)
Vieil Uccle, 1876
huile sur toile
Peint en 1876
Collection communale d’Uccle

Alfred Bastien (1873-1955)
La Bergerie de Trois-Fontaines
huile sur toile
Collection communale d’Auderghem

Alfred Bastien (1873-1955)
La maison de l’artiste sous la pluie
huile sur toile
Peint en 1910
Collection privée

Alfred Bastien (1873-1955)
Portrait d’un chasseur
huile sur toile
Collection du Musée d’Ixelles

Hippolyte Boulenger (1837-1874)
L’allée des vieux charmes. Tervueren
huile sur toile
Peint vers 1871-1872
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles

Hippolyte Boulenger (1837-1874)
& Camille van Camp (1834-1891)
Les enfants ramassant des faines
huile sur toile
Peint vers 1864
Collection privée
vzw De Vrienden van de School van Tervuren –
Museum Hof van Melijn, Tervuren

Hippolyte Boulenger (1837-1874)
La messe de Saint-Hubert (étude)
huile sur panneau
Peint vers 1871
vzw De Vrienden van de School van Tervuren –
Museum Hof van Melijn, Tervuren

Jean Brusselmans (1884-1953)
Au jardin
huile sur toile
Peint en 1916
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles

Louis-Gustave Cambier (1874-1949)
Les étangs des Enfants noyés
huile sur toile
Peint en 1897
Collection privée

Joseph Caron (1866-1946)
Automne, étude de tronc d’arbre
huile sur triplex
Musée Charlier, Saint-Josse-ten-Noode

Louis Clesse (1889-1961)
Effet de neige à Boitsfort
huile sur toile
Collection communale d’Auderghem

Louis Clesse (1889-1961)
Elégantes en forêt de Soignes
huile sur panneau
Peint en 1909
Collection privée

Philibert Cockx (1879-1949)
Le Kamerdelle sous la neige
huile sur toile
Peint en 1925
Collection privée

Joseph-Théodore Coosemans (1828-1904)
Le Chemin des Loups à Tervueren
huile sur toile
vzw De Vrienden van de School van Tervuren –
Museum Hof van Melijn, Tervuren

Joseph-Théodore Coosemans (1828-1904)
Cueilleurs de baies aux étangs Robiano à Tervueren
huile sur toile
vzw De Vrienden van de School van Tervuren –
Museum Hof van Melijn, Tervuren

William Degouve de Nuncques (1867-1935)
Etang de Boitsfort
huile sur toile
Collection privée

William Degouve de Nuncques (1867-1935)
Fête de nuit
huile sur toile
Collection privée

Jean-Baptiste Degreef (1852-1894)
Le garde forestier Preumont d’Auderghem
huile sur toile
Collection privée

Jean-Baptiste Degreef (1852-1894)
Les ouvriers attablés
huile sur panneau
Peint vers 1883
Collection privée

Jean-Baptiste Degreef (1852-1894)
De boswerkers aan tafel
olie op paneel
Geschilderd circa 1883
Privéverzameling

Jean-Baptiste Degreef (1852-1894)
La paysagiste
huile sur toile
Peint en 1892
Collection privée

Jean-Baptiste Degreef (1852-1894)
Sous-bois au Blankedelle
huile sur toile
Collection privée

Charles Dehoy (1872-1940)
Vue sur Linkebeek
huile sur toile
Collection privée

Anne-Pierre de Kat (1881-1968)
Les Patineurs
huile sur toile
Peint en 1923
Collection privée

Paul Delvaux (1897-1994)
La mare aux grenouilles
huile sur toile
Peint en 1924
Fondation Paul Delvaux

Elisabeth de Saedeleer (1902-1972)
Le Papenkasteel
huile sur toile
Collection du Musée d’Ixelles

Pierre de Vaucleroy (1892-1980)
Vieille ferme à Uccle
huile sur toile
Peint en 1924
Collection privée

Lucien Frank (1857-1920)
Avril à Tervueren
huile sur toile
Peint en 1893
Collection du Musée d’Ixelles

Jehan Frison (1882-1955)
Le jeu de croquet
huile sur toile
Peint en 1915
Musée Charlier, Saint-Josse-ten-Noode

Victor Gilsoul (1867-1939)
Les étangs dits les Petites Flosses
huile sur toile
Musée communal de Molenbeek-Saint-Jean

François Halkett (1856-1921)
Dans la sapinière
huile sur toile
Peint en 1884
Musée communal de Molenbeek-Saint-Jean

Alfred Hazledine (1876-1954)
Paysage à Linkebeek
huile sur toile
Peint en 1929
Collection privée

Léon Houyoux (1856-1940)
La Woluwe à Val-Dûchesse
huile sur toile
Collection communale d’Auderghem

Emile Jacques (1874-1937)
Repos au Parc de Tervueren
huile sur toile
Peint en 1900
Collection privée

Adolphe Keller (1880-1968)
Vue de l’ancien prieuré de Rouge-Cloître
huile sur toile
Collection privée

Adrien-Jean Le Mayeur (1880-1958)
La grande Ferme Rose
huile sur toile
Collection du Musée d’Ixelles

Jules Lismonde (1908-2001)
Bois de la Cambre I (Le chalet)
fusain sur papier
Exécuté vers 1943
Cabinet des Estampes, Bibliothèque Royale Albert Ier,
Bruxelles

Paul-Jean Martel (1879-1944)
Mère et enfant au jardin
huile sur toile
Peint en 1922
Atelier de l’artiste

Paul-Jean Martel (1879-1944)
Terrasse à Rouge-Cloître
huile sur toile
Atelier de l’artiste

Auguste Oleffe (1867-1931)
En août
huile sur toile
Peint en 1909
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles

Auguste Oleffe (1867-1931)
Pré-aux-Agneaux
huile sur toile
Peint en 1919
Collection du Musée d’Ixelles

Henri Quittelier (1884-1980)
Neige à Saint-Job
huile sur toile
Collection communale d’Uccle

Joseph Raphaël (1869-1950)
Le Papenkasteel
huile sur toile
Peint en 1919
Collection privée

Joseph Raphaël (1869-1950)
Vue sur une rangée d’arbres depuis la rue Engeland
huile sur toile
Peint en 1913
Collection privée

Henri Roidot (1877-1960)
Le village (Linkebeek)
huile sur panneau
Collection du Musée d’Ixelles

Félicien Rops (1833-1898)
et Louis Dubois (1830-1880)
Sous-bois en automne
huile sur toile
Peint vers 1870
Collection privée

Leon Spilliaert (1881-1946)
Troncs de hêtres
aquarelle et encre de Chine sur papier
Exécuté en 1945
Collection privée

René Stevens (1858-1937)
Premières feuilles
(Vallon des Trois-Fontaines-Forêt de Soignes)
huile sur toile
Peint vers 1919
Collection du Musée d’Ixelles

Louis Thévenet (1874-1930)
Intérieur de la Ferme Rose
huile sur toile
Peint en 1909
Collection communale d’Uccle

Médard Verburgh (1886-1957)
Les toits rouges à Boitsfort
huile sur panneau
Peint en 1918
Collection privée

Isidore Verheyden (1846-1905)
Le braconnier
huile sur toile
Collection du Musée d’Ixelles

Richard Viandier (1858-1949)
A l’orée de la forêt
huile sur toile
Collection Commune d’Hoeilaart

Guillaume Vogels (1836-1896)
Enclos à Groenendael, neige
huile sur toile
Peint vers 1879
Collection du Musée d’Ixelles

Guillaume Vogels (1836-1896)
Pantazis peignant dans la neige
huile sur toile
Peint vers 1881
Collection privée

Carl Werlemann (1880-1937)
Le jardin du Vieux Cornet
huile sur toile
Collection communale d’Uccle

Rik Wouters (1882-1916)
La chapelle de Notre-Dame de Bonne-Odeur
huile sur toile
Peint vers 1912-1913
Museum voor Schone Kunsten Antwerpen

Rodolphe Wytsman (1887-1927)
La ferme Saint-Eloi
huile sur toile
Collection communale d’Uccle

Juliette Wytsman-Trullemans (1866-1923)
Verger à Linkebeek
huile sur toile
Musée communal de Molenbeek-Saint-Jean
Commentaire de Marie-Françoise Vandenberghe le 23 novembre 2009 à 17:24
J'irai certainement voir cette expo bientôt... Bien que la forêt de Soignes soit dans un état un peu tristounet, j'aime tout de même bcp m'y promener. Et puis, j'aime particulièrement le musée d'Ixelles et le quartier tout autour... J'ai toujours beaucoup aimé un tableau (un petit format) de... de... Je cherche le nom (!) (Il fut directeur de l'académie d'Uccle après la guerre... Et aimait tout particulièrement peindre la forêt de Soignes). (Nom à trouver) où la lumière et les couleurs sont particulièrement attirantes - je devrais dire plutôt, où le peintre a magistralement utilisé la couleur pour rendre les ombres et les lumières... J'espère qu'il fait partie des peintres exposés !

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2019   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation