Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Les mots que l'on tricote en mailles étonnantes...

Et ceux que l'on désire dans une fureur démente!

Les mots trop policés dont on se sert en vain

Et ceux désabusés qui vont aller trop loin.

Les mots qui virevoltent un beau soir de printemps

Et ceux qu'on improvise pour déguster l'instant...

Les mots de vérité qui nous laissent bien seul

Et font désespérer d'un jour en faire le deuil!

Les mots inespérés qui sont comme des caresses

Et qui mettent un bémol à toute notre détresse!

Les mots si purs et beaux qui chantent à nos oreilles

Et ceux, plus rocailleux, qui piquent comme l'abeille!

Les mots que l'on retient, victimes de la pudeur

Ils stagnent tout au fond, encombrant notre cœur!

Et tous les mots d'amour que l'on aura pas dits!

Ils chantent dans la tête, la vie est sans répit...

Les mots... les mots!

J.G.!

Vues : 128

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Rose-Marie Godefroid le 9 juin 2014 à 13:00

C'est toujours avec plaisir que je déguste vos poèmes, même si parfois le temps me manque et que je les garde un peu en réserve.

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 3 juin 2014 à 8:12

Merci Nicole, merci Marie-Josèphe pour votre regard, vos mots et l'amitié qu'ils reflètent. Très belle semaine à vous

Amicalement

Jacqueline

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 3 juin 2014 à 8:11

Merci Adyne, de n'être pas muette mais toujours amicale...

Très bonne semaine à toi.

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 3 juin 2014 à 8:09

Merci Mireille, je retiens "les baumes des maux" que sont les mots du partage et de l'amitié...

Très belle journée

Jacqueline

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 3 juin 2014 à 8:08

Merci, Anne, Raymond, Marcelle, Josette et Jacqueline d'avoir envoyé vos mots faire un pas de danse avec les miens...

Que du bonheur!

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 3 juin 2014 à 8:06

Merci Rolande, pour ton quatrain... le partage est un si,joli mot! l'essence des sentiments.

Belle journée à toi

Amicalement

Jacqueline

Commentaire de Marie-Josèphe BOURGAU le 2 juin 2014 à 13:36

quel talent Jacqueline, j'en reste bouche bée !

amitiés Marie-Josèphe

Commentaire de Nicole Duvivier le 2 juin 2014 à 11:59

Un petit bijou de poésie .. et de justesse  !! Merci Jacqueline, de ce partage ! J'en ai savouré chaque ligne ! Amitié, Nicole

Commentaire de Gohy Adyne le 2 juin 2014 à 11:01

Très admirative de ce beau poème et des  commentaires sur cette page.

J'en suis muette.

Merci Jacqueline et bonne journée.

Amiiés.

Adyne

Commentaire de Mireille LOUIS le 1 juin 2014 à 10:38

Très joli poème! Parfois il y a aussi les " mots des maux"...Ceux qui font plus mal que les coups, mais il faut les remplacer par les beaux mots :"les baumes des maux" ceux qui caressent le coeur et apportent le bonheur! Savoir réapprendre à se dire des mots tendres pour se comprendre. Ne pas dire le mot de trop qui pourrait tout mettre à l'eau. Parfois savoir se taire et se comprendre dans le silence. Une personne qui savait jouer avec les mots de la langue française était monsieur Raymond Devos que j'appréciais beaucoup!

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation