Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Les émeraudes de Satan – Mathieu BERTRAND - EAN : 9782754305655 (éditions Paulo RAMAND)

C’est sous le nom de Pie XIII que Mateo Santucci vient d’être élu deux cent soixante-septième Pape de l’Église catholique romaine.  L’histoire commence ainsi, à peine commencée et déjà nous attendons la suite. 

Dès la première page mon regard s’est accroché à l’aventure sans que rien, pas même l’heure de l’apéro, ne parvienne à m’en détacher.  C’est un premier roman pour l’auteur et j’ose m’avancer en affirmant que c’est une réussite.  Effleurons rapidement le quatrième de couverture : « 1306, Poitiers : le dernier Grand Maître de Molay, sentant la fin de l’Ordre des Templiers approcher, informe le Pape Clément V qu’il est en possession d’une couronne ayant appartenu à Satan lui-même. »  Cette phrase, je vous l’avoue à titillé ma curiosité.  Satan, templier et le Vatican ; tous les éléments sont mis en place pour que s’éveille en nous le plaisir de frôler  la grande aventure.  Le Père Paul Kaminsky, agent du service des enquêtes spéciales du Vatican, est sollicité par le Pape.  Ce dernier vient de découvrir d’étranges courriers hérités de ses prédécesseurs.  Un héritage, certes, mais pas dans le sens positif du terme puisque jusqu’à ce jour, aucun des précurseurs de Sa Sainteté n’est parvenu à mener à bien la mission qui lui a été confiée par l’ange Gabriel en personne (un ange est-il une personne ?  Je vous retourne la question)

Le monde risque de basculer, une solution doit être trouvée avant que les forces du mal n’envahissent définitivement notre environnement.

Vous l’aurez compris, cette histoire réunit un certain nombre d’éléments qui ouvrent la porte à toutes les interprétations.  Les secrets du Vatican, la curie et ses influences parfois néfastes, les Templiers, le bien, le mal et je ne vous parle pas des rebondissements.  J’ai adoré ce livre, je l’ai adoré pour le rythme soutenu qu’il impose au lecteur.  Une intrigue rondement menée qui nous entraîne sur des chemins étranges.   

Alors que sa mission commence,   Le Père Paul Kaminsky rencontre une femme qui ne semble pas le laisser indifférent.  Elle est présente pour l’aider, mais tout de même, nous pressentons une complicité et des regards qui pourraient, que nous espérons, qui peut-être prendront un chemin condamnable par l’église et les communautés qui n’ont pas toujours les mêmes horizons.  Elaheh, tel est son nom, Iranienne et membre de la secte des Assassiyine, faction criminelle censée avoir disparu depuis près de mille ans.  Cette femme que l’on imagine belle apporte par sa présence le regard de tous les possibles.  Pas d’érotisme, non, des attentions, de la complicité et comme le dirait l’auteur, une sorte d’union sacrée.  J’ajouterai que j’adore, je vous l’avoue,  lorsque les religions dépassent par obligation, le côté possessif de ce qu’ils prétendent être « La » vérité.  J’adore lorsque les « officiants » osent se tourner vers ce que d’aucuns appelleraient « les mécréants ».  Pas de guerre de religion, non, de la collaboration afin d’arriver à sauver le monde en retrouvant les émeraudes soigneusement cachées pour des raisons que nous découvrirons dans le dernier chapitre.  Monsieur Mathieu BERTRAND, j’ai cru comprendre qu’une suite était en préparation, je l’attends avec impatience et vous souhaite un joli chemin littéraire.

Vues : 100

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2022   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation