Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Notre Dame

Qui est de Paris l'âme.

Etait  à mes 20 ans, mon quotidien :

Vivre dans son doux ombrage,

Du soir au matin, 

L'admirer de près et de loin, 

Sous tous les angles et ramages,

Dans tous ses coins et recoins.

Mais surtout la redécouvrir sans fin,

Toujours autant émerveillée, de dos,

Comme spirituel grand vaisseau.

Inlassable, au Quartien Latin,

Age après age,

En fidèle pélerinage,

Aupès de Ma Dame, je revins 

Et mon logis rue de La Harpe, voisin.

Mais dans combien de temps, combien ?

Reverrais-je sa splendeur

qui fait fondre et vibrer mon coeur,

Vaisseau de lumière

Au ciel reliant la terre.

Vues : 67

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 15 décembre 2019 à 17:05

Commentaire ici aussi, sans problème, Rebecca.

Commentaire de Rébecca Terniak le 18 mai 2019 à 20:59

Merci à vous tous !

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation