Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le ciel d'hiver s'est dégagé

Et je regarde le jardin

Où trône un Saule épuré

Dans le givre du matin...

Le vert explose d'intensité,

Alors un questionnement s'impose!

Qu'est-ce donc qui nous fait avancer?

Regarder vers demain, je n'ose...

C'est qu'à nuages habituée

D'un coup je les avais chassés!

Et qu'au bleu, je m'étais camée...

Alors pourquoi cœur angoissé?

Si le temps dépose sur les branches

Un givre aussi beau que glacé...

C'est que vers l'hiver on se penche

j'aurais tant voulu l'ignorer!

J.G.

Vues : 172

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 18 février 2014 à 18:50

Bonsoir chers ami(es) A et L,

Plus de givre déjà le temps est à la douceur... comme vos commentaires tout en nuances qui chaque fois m'émeuvent et m'encouragent... Je vous souhaite une belle semaine et à .... vendredi!

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de Gil Def le 14 février 2014 à 12:10

Bonjour Jacqueline

 

Pour ma part, j’ai toujours détesté l’hiver sans doute en raison d’une enfance où l’hiver, c’était nombre de difficultés de vivre, nombre de maladies qu’on ne pouvait pas s’éviter, quand on vivait dans les baraquements de l’époque d’après-guerre. L’hiver reste pour moi synonyme de temps d’enfermement, de temps mort, de misère, et de malheur pour ceux qui n’ont pas grand-chose.

Ceci étant dit, j’aime le sujet de ton texte, et ton propos de l’incertitude posée sur le temps à venir … Bien des avis divergent sur les temps qu’il est bon d’appréhender. Certains nous disent que c’est au présent uniquement qu’il faut vivre, d’autres envisagent que les deux temps que l’on peut maîtriser, c’est le passé et le présent, et qu’il vaut mieux ne rien mettre au futur, et d’autres encore nous disent que c’est dans un présent triple, intégrant passé, présent, et avenir qu’on se sent le mieux. Je pense qu’il n’y a pas de bonne solution et qu’en tout cas on ne peut pas avoir une pensée constante dans ce domaine, et ton texte révèle à mon sens cela. Je pense en effet que de chaque saison, on peut parler différemment selon l’âge, selon sa situation matérielle ou affective, selon son histoire et selon ce qu’on peut voir autour de soi.  

 

Bonne journée. Amitiés. Gil

Commentaire de Nicole Duvivier le 14 février 2014 à 9:14

Que ces lignes sont joliment tournées ! Merci du partage , Jacqueline ! J'ai savouré ce moment poétique  !

Belle journée! Amitié, Nicole

Commentaire de claudine quertinmont le 13 février 2014 à 20:55

Une toile d'araignée givrée, des gouttes d'eau figées dans une perle de givre.  Oui, c'est beau le givre.

Félicitations Jacqueline

Commentaire de Lansardière Michel le 13 février 2014 à 19:59

Si la rouille est un mal nécessaire, le givre nous offre tout de même une bien belle parure. Tant de variations dans le scintillement de ses cristaux (pour habiller le tout, voir la nouvelle série "Neige fraîche" de Claude Carreta).

Commentaire de Quivron Rolande le 13 février 2014 à 19:48

Joli joli et toute l'actualité d'un hiver qui se laisse désirer (!!) mais qui, de temps à autre, se manifeste d'un coup de givre....

Tant il a peur d'être ignoré.

Quoique .... les frileux (ses) s'en passeraient volontiers, sauf en rêve. Et les sans-abris donc ! ...

Amitiés. Rolande

Commentaire de Pâques Marcellle le 13 février 2014 à 19:25

Une petite touche d'incertitude et de fragilité qui me touche énormément ...

Bonne soirée

Amicalement

Marcelle


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 13 février 2014 à 19:07

Un matin d'hiver qui m'émeut beaucoup Jacqueline !

Ton poème peut-il venir rejoindre le blog hiver dans quelques jours ?

Ce serait un honneur que de l'y accueillir...

Tu as ce don de toucher au coeur.

Commentaire de Gohy Adyne le 13 février 2014 à 18:48

Chaque saison a son charme heureusement.

Merci pour ce poème hebdomadaire, c'est qu'il est attendu!!

Bonne soirée.

Amitiés.

Adyne

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation