Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone


Rêverie

Jamais punie pour ma paresse.
Durant et après ma jeunesse,
Que cela puisse m'arriver,
J'ai dû bien souvent le rêver.

Certes, il fallut que je subisse,
À la limite du supplice,
D'oeuvrer utilisant le temps
Toujours parcimonieusement.

Est pauvre celui qui ne peut,
En agissant selon ses voeux,
Découvrir au cours d'une pause,
Un espace où rien ne s'impose.

Silencieux coule le temps.
Ne restent pas insouciants
Ceux qui journellement s'affairent
Espérant devenir prospères.

N'ayant plus rien à désirer,
Laisse ma barque chavirer
Là où émergent les secondes
Devenues étoiles sur l'onde.

26 juillet 2016

Vues : 117

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Nicole Duvivier le 27 juillet 2016 à 10:25

Merci, Suzanne, du partage de cette délicate perle poétique ! Douce journée à vous ! Amitiés, Nicole

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation