Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Les  yeux  rivés  sur  l’écran  qui  accroche  ses  émois,

Le joueur tue des mortels, par procuration devient

assassin d’une autre vie, puis s’enfuit comme un chamois,

sautant de briques en rocs  dans un décor diluvien.

 

Il oublie son propre corps  et déjeune d’expédients,

Pour un ultime  combat  qu’il  ne peut abandonner,  

Encore  dix  de  tués, tant  pis  pour  les  assaillants,

Féroces et plus nombreux qui se sont fait couillonner.

 

La vie n’est qu’un jeu libre bien facile à massacrer,

On  y  joue  en  famille  histoire  de  rigoler,      

En attendant le départ, pour aller se faire sucrer,

Chez le juge pour enfants parc’ qu’une vieille on a gaulé.

Claudine QUERTINMONT D'ANDERLUES.

 

*gaule : bâton, faire tomber, attraper les fruits avec cette  technique.

 

Vues : 169

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de claudine quertinmont le 6 novembre 2013 à 20:26

Bonsoir Marie-Josèphe.

Sourire ou rire, oui, mais aujourd'hui (il est en attente d'approbation), je me suis permise un peu d'humour amour délicat.  Robert Paul n'étant pas en ligne, il va falloir attendre demain j'imagine.  Il y a un bon moment que je n'avais plus composé (trop de travail) et la tête m'en tournait Lol.

Bonne soirée chère amie.

Commentaire de Marie-Josèphe BOURGAU le 6 novembre 2013 à 20:21

je comprends que tu préférais écrire des poèmes que tu "voudrais voir sourire"...  mais qui saurait aussi bien que toi porter à notre attention ces dérives de notre monde actuel...

Commentaire de claudine quertinmont le 2 octobre 2013 à 20:11

Bonsoir Béatrice.

Merci d'être passée et d'avoir laissé une appréciation.

Je vous souhaite une excellente soirée.  Amicalement, Claudine.

Commentaire de claudine quertinmont le 1 octobre 2013 à 21:23

Bonsoir Joëlle.

N'est-ce-pas Victor Hugo qui avait dit "une ligne chaque jour".  Je suis d'accord, mais pas pour dire n'importe quoi.  J'ai oublié le pays, mais il y a un an ou deux, des parents ont laissé mourir de faim leur bébé, tant ils étaient addic au virtuel.  Dramatique d'en arriver là.

Enfin j'espère que l'humanité s'en sortira.  Bisous chère Joëlle et bonne soirée.  Claudine.

Commentaire de claudine quertinmont le 1 octobre 2013 à 21:18

Bonsoir Jacqueline.

Si j'avais le temps, je serais toujours face à mon clavier pour écrire des poèmes que je voudrais voir sourire et rire de toutes les couleurs.  Malheureusement, la vie ce n'est pas ça.

Je t'embrasse et te souhaite une heureuse fin de soirée.  Claudine.

Commentaire de claudine quertinmont le 1 octobre 2013 à 21:14

Bonsoir Adyne.e ton gentil commentaire concernant mon poème me touche beaucoup, dommage que celui-ci décrive une dérive de notre société.

Je te souhaite une bonne fin de soirée.  Bisous, Claudine.

 

 

Commentaire de NANSON Jacqueline le 30 septembre 2013 à 23:48

Un désastre du virtuel que tu décris si bien.  Aucun des sujets de la vie ne peut échapper à ta plume, bravo Claudine.                   Bisous  Jacqueline

Commentaire de Gohy Adyne le 30 septembre 2013 à 20:53

Bonsoir Claudine,

Ce sujet est vraiment bien résumé en une poésie très bien faite.! Bravo

Il en oublie son corps c'est certain!!

Amitiés.

Adyne

Commentaire de claudine quertinmont le 30 septembre 2013 à 19:50

A toi aussi chère Josette et bonne soirée.

Bisous, Claudine.

Commentaire de Josette Gobert le 30 septembre 2013 à 19:30

Amitiés Josette

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation