Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

CE QUE LE TEMPS PASSE...

 

J'ai revu sur la plage la fille des soyeux de Lyon...

 

Il me souvient de l'adolescente aux longs cheveux blonds, au profil fier et au ravissant sourire qui, au fil des étés, s'est transformée en une femme si belle, si désirable qu'elle attirait les regards malgré une distinction innée et aucune provocation...

 

Puis un été sa beauté fut comme illuminée! Elle était accompagnée d'un grand homme brun, très beau lui aussi. Le couple était merveilleusement assorti. Physiquement bien sûr, pour le reste je ne les ai jamais connus que de vue.

 

L'année suivante, un tout petit bébé dont s'occupait la grand-mère attendrie, et la jolie blonde, toujours aussi belle, épanouie, insolente dans son petit bikini, la longue tresse lui caressant le dos, le regard un rien hautain, superbement sûre d'elle...

 

Et puis deux ans d'absence.

 

Hier j'ai revu la fille des soyeux de Lyon...

 

Le père n'est plus là, mort je pense, il était très âgé. Le mari n'est pas encore arrivé. Le jeune homme d'affaire brillant est probablement trop occupé... Mais la grand-mère se penche avec tendresse vers un adorable bambin aux cheveux noirs et bouclés comme ceux de son père et il y a un nouveau-né, si minuscule qu'il ne doit avoir que quelques semaines. Pourtant au premier regard, je n'avais pas reconnu la fille des soyeux de Lyon!

 

Toute insolence l'a quittée, son sourire est très doux et elle a grossi, oh! Pas beaucoup, mais juste ce qu'il faut pour ne pas la reconnaître directement.

 

Elle est pâle, je suppose qu'elle vient d'arriver. Deux veines bleues apparaissent sur ses tempes, elle semble gonflée, tenant le nouveau-né on serait tenté de dire gonflée de lait!

C'est absurde! Non je la détaille, c'est bien elle, le même beau nez, la bouche impeccable quoique sans maquillage, la longue tresse blonde...

 

Le jeans blanc et le polo me cache son corps, pourtant c'est bien elle, mais le triomphe est passé...

 

Elle n'a pas encore trente ans, c'est une mère de famille, ce n'est plus celle que je nommais avec admiration, la fille des soyeux de Lyon...

 

Ce que le temps passe, c'est déprimant!...

J.G.

Vues : 54

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Deashelle le 4 juin 2011 à 12:50

Non sum qualis erat

Horace

 

(Je ne suis plus celui, celle que j'étais)

Commentaire de Arlette A le 3 juin 2011 à 21:11

La vie vous transforme irrémédiablement

Il lui manque je crois cette étincelle dans les yeux ......

Pensées Arlette

Commentaire de Nicole Duvivier le 3 juin 2011 à 13:08

Bonjour Jacqueline,

Je découvre notre " cadeau de fin de semaine " ! Merci à toi !

Un brin nostalgique ...

Regard... sans complaisance ... sur le temps qui passe , sur le paraître, sur l' éphémère de la beauté... de la jeunesse, de la richesse matérielle ...

Tout le cycle de la vie perce au travers de tes lignes ...

Quelles que soient les apparences , la  fille des soyeux de Lyon me semble toucher , avec infiniment de grâce,  le bonheur d' être mère  ...

Belle fin de semaine et amitiés, Nicole  

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 2 juin 2011 à 19:47

Chers Amis d'arts et lettres,

Il y a des êtres que l'on croise et qui frapppent notre imaginaire! Comment ne pas être éblouie lorsque comme moi, on aime observer, par quelqu'un en état de grâce alliant beauté, richesse, bonheur... et comment ne pas être nostalgique avec le temps qui passe de constater si vite que la page est tournée? Bien sûr il y aura plein de lots de consolation mais plus jamais cette évidence!

Par contre, il y a le désir bien des années plus tard d'en fixer l'instantané et de vous le faire partager.

Merci de votre intérêt et de vos commentaires si appréciés

Belle soirée à tous

Amitiés

Jacqueline.

Commentaire de NICOLAS Blanche Nadine le 2 juin 2011 à 15:31
Ma chère Jacqueline ! On ne peut pas être et avoir été n'est-ce pas ? Ce que les années nous volent en beauté,en éclat, elles nous les restituent en épanouissement, en assurance, en patience ! D'autres parleront de "sagesse" ! Il y a bien d'autres qualités qui se développent et c'est tant mieux ! Allons Jacqueline, un petit coup de blues ? Bon,chaud et long week-end ! Amitiés !
Commentaire de Deashelle le 2 juin 2011 à 14:52
la tendresse a peut-être remplacé le triomphe, on n'y perd pas au change...
Commentaire de guiot josette le 2 juin 2011 à 14:30

Le temps passe ..Certes ! mais cela pourrait être rassurant ou charmant ou attendrissant ou troublant ...

Pas déprimant ,elle est belle ,ses petits sont  superbes et sa mère veille ...Pas de problème ,réjuoissons-nous !

Non? Pourquoi s'attrister ?

Merci et bravo pour votre inspiration intarissable sans doute pas aussi attristante que çà !!!!

Bon week-end .

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation