Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Un maître de l'Orient a vu un scorpion se noyer et décida de le tirer de l'eau, et lorsqu'il le fit, le scorpion le piqua. 
Par l'effet de la douleur, le maître lâcha l'animal qui de nouveau tomba à l'eau en train de se noyer.
Le maître tenta de le tirer nouvellement et l'animal le piqua encore.
Quelqu’un qui était en train d'observer se rapprocha du maître et lui dit : 
- Excusez-moi, mais vous êtes têtu! Ne comprenez vous pas que à chaque fois que vous tenteriez de le tirer de l'eau  il va vous piquer ?
Le maître répondit: - La nature du scorpion est de piquer, et cela ne va pas changer la mienne qui est d'aider. 
Alors, à l'aide d'une feuille, le maître tira le scorpion de l'eau et sauva sa vie et continua:

- Ne change pas ta nature si quelqu'un te fait mal; prends juste des précautions.
Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent.
Quand la vie te présente mille raisons de pleurer, montre-lui que tu as mille raisons pour sourire.
Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation. 
Parce que ta conscience est ce que tu es, et ta réputation c’est ce que les autres pensent de toi...
Et ce que les autres pensent de toi, c'est leur affaire...

Vues : 503

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Hbron le 6 février 2012 à 9:10

Merci Dominique pour votre accueil et pour cette belle histoire, emplie de sagesse. 

Commentaire de Pascale Eyben le 26 février 2011 à 17:23

Merci beaucoup Dominique pour ce partage très riche d'enseignement, de sagesse. Ce conte  oriental nous ramène à notre nature profonde et à ce que nous en faisons, au quotidien. Il donne à réfléchir, il nous fait voyager, et sa leçon de "reste toi-même" est essentielle, à l'heure où souvent la société voudrait nous dicter nos comportements et choix de vie...

 

Amicalement,

Pascale

Commentaire de DUMO (Dominique Dumont) le 26 février 2011 à 6:30

Tres beau et philosophie.

Merci et bonne journée

DUMO

Commentaire de marie-ange gonzales le 25 février 2011 à 19:44

Bonsoir Dominique, comme l'on déjà souligné Mohammed et Chris, voilà une belle leçon de vie.

A retenir à pratiquer surtout !

Notre société est celle de la réputation de l'image donnée, et nous en sommes tous conscients. Mais ce qui compte c'est ce que nous sommes au fond de nous, notre nature profonde. Cette nature doit être retrouvée.

L'humain à ce gros défaut celui de vouloir paraître avant d'être hélas !

Bonne soirée à vous Dominique et merci pour cette lecture enrichissante,

Sincèrement à vous

Commentaire de Mohammed SANOUSSI le 24 février 2011 à 21:11
trés fort,à méditer toute la vie,merci

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation