Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

J’aimerais une cour où jouer encore,
Là où le soleil pourrait toujours briller.
M’y promener et flâner le soir, y humer
Les parfums qui courent d’un jour qui m’adore.


J’aimerais tant ma montagne aux blancs sommets,
Franchir ma fenêtre et saisir leurs clartés,
M’agenouiller tel un enfant émerveillé,
Tenir aussi dans ma main un flocon mouillé.


Et puis danser, danser comme par le passé,
Virevolter sous le Ciel devenu clément.
Et moi, mère, qui enlacerait ses enfants,
Crierait au monde mes rêves enfermés.

Vues : 85

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 22 février 2015 à 13:35

Merci Claudine, Monsieur Paul , Michel pour avoir été sensibles,
Bon dimanche,
gilbert

Commentaire de Lansardière Michel le 7 février 2015 à 11:45

Des parfums que l'on n'oublie pas.

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation