Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Florence Richter, Joseph Ndwaniyé, Michel Joiret, tant qu'il y a le rêve...

Mardi 29 octobre 2019: thématique: "Rêves d'ailleurs", présentation et animation: Gérard Adam, l'enregistrement pour Radio Air Libre par Guy Stuckens, les écrivains en scène: Florence Richter, Joseph Ndwaniyé et Michel Joiret. Il est évident que nous rêvons tous d'ailleurs à un quelconque moment de notre existence, de manière consciente ou inconsciente... Et le rêve éveillé? Est-il le propre de l'Homme?

Ecrivain et infirmier belge né en 1962 et ayant quitté le Rwanda en 1986 pour s'établir chez nous, détenteur d'un Baccalauréat en biologie médicale et d'un Master en gestion hospitalière, Joseph Ndwaniyé nous fait visiter son ouvrage "Le Muzungu mangeur d'hommes": un jeune couple idéaliste débarque au Rwanda, souhaitant y voir s'accomplir son rêve de bonheur mais la quête prendra pour chacun d'eux un chemin différent. Ce roman est une exploration des relations entre l'Europe et l'Afrique, le troisième personnage du récit, un récit d'une grande tendresse et qui nous dévoile que le bonheur ne se trouve pas toujours là où on l'attend...

Analyste criminelle, responsable des "Midis de la Poésie", également éditrice à la Renaissance du Livre et chercheuse pour le groupe FNRS, Florence Richter nous a présenté quant à elle "Qui est Georgette?", sorte de roman-pamphlet (ce sont ses mots) dénonçant les excès de l'humanité et mêlant thriller, étrange et poésie. Sexe et fin du monde seraient-ils liés? 2046, de Bruxelles à Calvi, une impressionnante puanteur s'étend. Chef d'orchestre, Rose Apari se met à enquêter, finissant par découvrir l'existence d'une tribu aux moeurs bien particulières. Tout un programme...

Ecrivain, poète et essayiste né en 1942, qui fut professeur en Tunisie et dans l'enseignement provincial du Hainaut, et animateur du Projet-Lecture et d'Ecriture Charles Bertin Charles Plisnier, Michel Joiret nous a de son côté fait vibrer avec "Les Larmes de Vesta": deux mille ans séparent le destin de Luna de celui de Maman Lune, le voyage de Lucius de celui de Luc Rodin, professeur de latin. Deux récits qui s'intercalent, de nombreux points communs entre les deux hommes. Ayant découvert le triste journal de sa mère Maman Lune, Luc passe du temps à le lire, des surprises au détour des pages...

En introduction, Gérard Adam, concentré, nous a cité Brel avant de questionner tour à tour les écrivains en présence notamment sur les interrogations que font naître leurs ouvrages. A l'aise et souriant, Joseph Ndwaniyé nous a appris que son récit se déroule dans les années 70-80: à la suite d'un rêve, un couple décide de partir. Il vivra sur place la tentative de l'intégration et bien des étonnements, schéma inversé et relations amoureuses particulières accompagnées de complications. Les mots-clés? Départ, quête de soi, parcours initiatique, métamorphose.

L'assurance tranquille et la voix claire et distincte, Florence Richter nous a dépeint son thriller dans un futur relativement proche. L'enquête de Rose paraît complexe, le ton de l'auteur manifestement outrancier et c'est, semble-t-il, une pieuvre qui nous narre les faits. Ce qu'il y a de beau dans l'humain n'est bien sûr pas en reste. Du réel et de l'imaginaire à la clé, symboles non exempts, de l'humour également et entre autre ce message que la technologie ne peut tout solutionner...

Posé, concentré, Michel Joiret nous a évoqué Luc Rodin, professeur proche de la cinquantaine, dont l'univers se dissout, sa vie se révélant un vaste naufrage...mais Rome a toujours été proche de lui! Rodin tente de transmettre sa passion à ses élèves, il finira par glisser vers un dédoublement de sa personnalité. Fantasme et rêve absolu des Romains, Pompéi nous est conté, également la vie des gens à Rome, une vie d'injustice sociale souvent extrême, l'imagination au pouvoir, de cette imagination qui mène au delà du temps...

"Le rêve est-ce voir les choses comme elles sont et non pas comme elles paraissent?" C'est la question que Joiret soulèvera en finale, les interactions entre auteurs non absentes de cette rencontre au sommet sous le toit de l'Espace Art Gallery. E.A.G., Evocation, Attention, Génération(s).

Thierry-Marie Delaunois, auteur, rédacteur et chroniqueur, le 1er novembre 2019

Vues : 147

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de dora Lemaire-schoonbeek le 3 novembre 2019 à 7:21

Merci à Mr Robert Paul et à Mr Thierry-Marie Delaunois, de nous faire participer à " Ces rêves d'ailleurs", n'ayant pas la possibilité de pouvoir se déplacer. Très bonne analyse et nous prenons souvent le rêve pour de la réalité et l’inverse est aussi  le cas . Ne dit on pas souvent : " Mais non , je crois rêver , c'est vrai ou pas ?" Merci ! Dora


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 3 novembre 2019 à 2:46


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 3 novembre 2019 à 2:35

Michel Joiret


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 3 novembre 2019 à 1:47

Remarque: j'ai eu le plaisir d'initier ces rencontres littéraires de Bruxelles le 28 mars 2017, et je remercie Thierry-Marie Delaunois d'en assumer régulièrement et brillament les chroniques


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 3 novembre 2019 à 1:29

Florence Richter lors de la rencontre littéraire de Bruxelles du 29 octobre

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation