Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Exposition "ELSKAMP, ENFIN" (17.01 au 23.02.2013), à l'initiative de la Commission communautaire française

Librairie "Quartiers latins"

Place des Martyrs 14

1000 Bruxelles

Elskamp, enfin

L'affiche (Collection Robert Paul

La poésie de Max Elskamp brille comme un soleil voilé dans le ciel de la Belgique fin-de-siècle. Eclat des sonorités claires, musicales, aériennes. Vers taillés comme des comptines populaires, à murmurer à mi-voix. Depuis Villon, la langue française n’avait plus connu ni ce cristallin ni ce désespoir.

Plus de quatre-vingts ans après sa disparition, l’ombre mélancolique de l’ascète reclus dans sa grande demeure anversoise, aux murs austères, étrangement perméables pourtant aux peines laborieuses de la ville, à son souffle marin, à ses joies trop fragiles et ses trop gros chagrins continue de nous hanter, bien au-delà du drame qui le conduira à ces Effigies dans lesquelles le poète à la dérive fige la musicalité qui l’a fait vivre jusqu’alors (...).
Notre temps avide d’authenticité salvatrice sera-t-il plus clément au plus secret, au plus fragile des poètes belges de langue française ? Celui dont Julos Beaucarne fit percevoir toutes les potentialités. Celui qui se donne à voir et à entendre dans le cadre d’une librairie qu’il eût aimée.

De l’imagier épris des traditions à l’exilé éperdument humain, poète de l’infinie élévation dans le chant, l’exposition "Elskamp, enfin" espère faire toucher ce qui précisément, en ses œuvres, cherche à transcender la matière. Jusqu’au silence de la voix frappée par le déclin mental.

(Véronique Jago-Antoine et 
Marc Quaghebeur)

Le Vernissage fut donné le jeudi 17 janvier à 19 h, avec la présence exceptionnelle de Julos Beaucarne accompagné par le guitariste Patrick De Schuyter.




Max Elskamp sur le réseau arts et lettres

Vues : 358

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 1 juillet 2020 à 11:51

Cette exposition me fut un moment inoubliable.


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 21 mai 2016 à 22:07

Je me permet de rappeler que, lors de la création du réseau, j'ai l'ai dédicacé à la mémoire de Max Elskamp.

Sa présence sur le réseau: http://bit.ly/1VeBd9c


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 21 mai 2016 à 22:06

Je me permet de rappeler que, lors de la création du réseau, j'ai l'ai dédicacé à la mémoire de Max Elskamp.

Sa présence sur le réseau: http://bit.ly/1VeBd9c


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 21 mai 2016 à 22:05

Je me permet de rappeler que, lors de la création du réseau, j'ai l'ai dédicacé à la mémoire de Max Elskamp.

Sa présence sur le réseau: http://bit.ly/1VeBd9c


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 27 mai 2014 à 11:18

Notre-Dame des meuniers (1901)

(Collection Robert Paul)

Mais lors voici qu'en votre ciel,

 

Marie, ici c'est vos moulins,

 

Et qui tournent, en croix les ailes,

 

Là-bas où la mer bleue prend fin,

 

 

Dans les dunes loin qui se lèvent,

 

Ainsi que des vagues figées,

 

Et qu'on dirait oiseaux de rêve,

 

Qui volent, sans pourtant bouger

 

 

Or comme calice dit vin,

 

Moulins, eux, qui disent le pain,

 

Rond et blanc comme les hosties,

 

Et qui à la chair donne vie,

 

 

Marie, par vous, qu'ils soient bénits,

 

Eux qui tournent d'éternité,

 

Par les vents d'hiver et d'été,

 

Ailes tendues dès aube luie,

 

 

Moulant sans fin le blé doré

 

Qu'il pleuve, neige ou bruine,

 

Et dans l'ombre ou dans la clarté,

 

Sous le ciel pour faire farine.

 

 

Mais soir alors ici qui vient,

 

Meuniers montés sur leurs échelles,

 

Pour savoir d'où viendra demain

 

Le vent, dans leur voeu, qu'ils appellent.

 

 

Marie, voici dans votre ciel,

 

Que, semblables à des humains

 

Pour de nuit reposer leurs ailes,

 

Se sont arrêtés vos moulins,

 

 

Et venue sur le monde

 

En le ciel pur que rien ne voile,

 

C'est elle, comme meule ronde,

 

Qui monte au milieu des étoiles.

 

 

 


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 27 mai 2014 à 11:13

Notre-Dame des meuniers (1901)

(Collection Robert Paul)

Notre-Dame des meuniers


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 27 mai 2014 à 11:10

Max Elskamp: Notre-Dame des imagiers (1901)

Et cette fois pour commencer,

 

C'est vous qu'on voit Marie-de-mai,

 

 

Dès aube douce aux créatures,

 

En longue robe sans coutures;

 

 

Et, Flandre étant, que vous aimez,

 

En longue robe sans coutures;

 

 

Et, Flandre étant, que vous aimez,

 

De ses plus beaux habits paré,

 

 

Jésus, comme ici on le peint,

 

A la pomme de votre sein,

 

 

Chauffant ses pieds, chauffant ses mains,

 

Et de froid rose et tout carmin.

 

 

Car matin tout d'ici, Marie,

 

C'est d'abord fraîcheur dans la vie

 

 

Venue du ciel en la rosée

 

Dans la nuit des arbres tombée;

 

 

Puis le merle tôt, et les pies,

 

Piquant le ver dans les prairies,

 

 

C'est soleil clair et jour monté

 

Par-dessus le mur vert des haies,

 

 

Les agneaux aussi dans les prés

 

Si blancs qu'on les dirait lavés.

 

 

Mais matin alors qui sourit

 

A votre doux mois mai, Marie,

 

 

Oiseaux déjà dans l'air des ailes

 

En cloches en voix dans le ciel,

 

 

C'est vous Marie, Marie d'ici,

 

Qui regardez votre pays

 

 

Et, sur les routes qui y mènent,

 

Marcher vers les villes prochaines

 

 

Ceux des mains qui sont des métiers

 

Et qui s'y sont vite des pieds,

 

 

Tandis qu'au bout de l'horizon

 

Chante là-bas la mer en blond.

 

 

Or tâches alors quotidiennes,

 

Et Flandre, dans les jours qui viennent,

 

 

Où chacun oeuvre de son mieux

 

Suivant sa foi, suivant son voeu,

 

 

C'est nous ici, les imagiers,

 

Et qui taillons dans du poirier

 

 

Des bêtes, des hommes, des choses,

 

Et même aussi des fleurs de roses

 

 

Et qui donnons ailes aux anges,

 

Nimbes aux saints, et dans ses langes

 

 

Disons, Marie, et dans du bois,

 

Jésus, souriant dans vos bras.

 

 

 


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 19 mai 2014 à 11:09

Max Elskamp: Notre-Dame des imagiers (1901)

(Collection Robert Paul)

Notre-Dame des imagiers

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation