Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Sous la lune, ce paysage est encore plus sublime ;

la face cachée des fleurs et des arbres,

l’humeur secrète des monts et des eaux

y ont une autre séduction.

Yuan Hongdao (1568-1610)

 

 

Essence de vie

 

Chef-d’œuvre non signé

Chef-d’œuvre d’humilité

Saisir la beauté et la sublimer.

 

Harmonie, respect, pureté, sérénité

 

Humanité délivrée

Simplicité inspirée

Complicité, spontanéité.

 

Transcender l’ordinaire

Creuser aux racines

Pour atteindre l’universel.

 

Conscience, essence de vie

Sincérité de cœur et d’esprit.

 

Ainsi la fleur de cerisier s’abandonne au vent

Gagne l’onde, quitte le réel pour l’éternel.

 

Michel Lansardière

 

 

« Harmonie, respect, pureté, sérénité » : principes du zen (tch’an en Chine) selon Sen no Rikyū (1522-1591), maître de thé japonais de l’école wabi. Comme lui, le lapidaire chinois, par un travail sur soi, solitaire, communie, interagit avec la nature. Sa pratique vient de l’Eveil.

      Au Japon, le wabi-sabi (wabi : solitude, nature, simplicité… et sabi : vieillissement, patine des objets…) est un concept esthétique et sentimental qui reflète le passage du temps, le travail des hommes, la modestie, la sobriété… que l’on peut trouver dans les choses simples (une pierre, un bouquet, un arbre - ikebana ou bonsaï -, un jardin sec, un parfum - kōdō -, ou la cérémonie du thé). Soif d’idéal.

 

« Quand arrive le printemps,

Je m’assieds dehors pour travailler

Et je ne m’ennuie jamais.

Avec un ciseau dans la main,

De la pierre je fais jaillir des fleurs. »

Anonyme japonais

(Poème du début du XVIe siècle figurant sur un rouleau illustré, ou emaki, le Sanjuniban Shokudin Uta-awase, réalisé suite à un concours de poésie, un uta-awase)

 

 

Illustration : Pierre de rêve (mengshi), détail.

Eau et rocher (montagne miniature du jardin chinois)

Vide médian/souffle/âme/respiration/énergie

 « La lune approfondit le chagrin de nos secrets enfouis. »,

Li Bai (ou Li Po, 701762)

 

La pierre est ordinaire, une couche de calcédoine blanche (cortex) fait ressortir le cœur (noyau ou nucléus) gravé par l’artiste anonyme.

Le banal ainsi est transcendé.

Une pierre dont la contemplation est décidément très inspirante.

 

Puisque au fond rien n’a d’existence,

au moins son cœur de silice résiste au feu

des passions qui nous consument.

M. L.

Vues : 149

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Lansardière Michel le 3 juillet 2021 à 13:33

Juste un peu de sagesse acquise pour apaiser nos vies et en affronter les périls.

Merci Jacqueline.

Commentaire de De Ro jacqueline le 2 juillet 2021 à 7:51

merci Michel de nous soutenir par vos messages réconfortants. Amitiés.

Commentaire de Lansardière Michel le 11 juin 2021 à 11:10

Merci à vous Sylviane de vous être arrêtée sur ce poème.

Commentaire de Lansardière Michel le 11 juin 2021 à 11:09

L'important est que vous preniez grand soin de vous comme de votre mari. Chaque chose en son temps, c'est moi qui suis navré.

Avec toute mon amitié,

Michel

Commentaire de sylviane josephine tirez le 7 juin 2021 à 16:58

MERCI INFINIMENT

Commentaire de De Ro jacqueline le 7 juin 2021 à 14:12

Désolée de n'avoir plus répondu....Un peu perdue avec les problèmes de santé de mon époux chéri, je dois encore lire les "grenouilles" qui se reposent . Un temps arrivera. Sorry Michel

Commentaire de Lansardière Michel le 1 avril 2021 à 13:46

J'espère que tu vas bien, ainsi que tous les tiens. Reviens-nous avec de nouvelles oeuvres.

Bien amicalement.

Merci Jacqueline.

Commentaire de Lansardière Michel le 4 février 2021 à 15:51

Encore merci à vous, Jacqueline et Sylviane, vos réactions comme vos mots réconfortent, encouragent, inspirent de nouveaux voyages, de nouveaux partages. Arts & Lettres est un chemin.

Bien amicalement.

Commentaire de sylviane josephine tirez le 4 février 2021 à 15:08

l'amour laisse des traces....comme l'enfant qui attend son parent......l'enfant  qui cherche son père , sa mère disparu......

comme l'enfant abandonné qui cherche son chemin.....qui dans l'amour  le retrouve !

Commentaire de De Ro jacqueline le 4 février 2021 à 8:26

Oh que c'est bien dit.....alors continuons à nous nourrir de tant de belles choses et de paroles réconfortantes. Bonne journée Michel

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation