Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Écrivains et voyous : crimes et procès de Villon, Sade, Verlaine et Genet

Écrivains et voyous : crimes et procès de Villon, Sade, Verlaine et Genet

Cours-Conférence par Florence Richter

Mercredi 30/03/2011 – 17h00

Le courant Droit et littérature, très développé aux Etats-Unis, est encore peu connu dans le monde francophone. Or, c’est depuis l’origine que fiction littéraire et textes de juridiques n’ont cessé de se croiser : tantôt c’est le droit qui s’empare de la littérature (procès de presse, censure,…), tantôt c’est le droit qui emprunte à la littérature ses formes et son style (rhétorique judiciaire, herméneutique législative…), tantôt encore c’est la littérature qui remet en question les fondements de la loi, du pouvoir et de la justice.

L’ambition de ces deux leçons est de montrer en quoi cette approche est susceptible de renouveler à la fois les études littéraires et la théorie juridique. La première leçon pointera, à travers une histoire qui va de la Bible au polar en passant par la tragédie grecque, Robinson, Faust et Kafka, les points de convergence, mais aussi de divergence, entre imaginaire littéraire et imaginaire juridique. Elle se prolongera par une étude introductive du théâtre de Shakespeare pour y faire apparaître la question de la légitimité du pouvoir à travers le thème omniprésent du corps du roi : corps naturel et corps mystique, unis ou séparés, pour le meilleur et, souvent, le pire. La deuxième évoquera les procès de quatre grands écrivains qui furent aussi des hors-la-loi : Villon, Sade, Verlaine et Genet. On s’interrogera, à cette occasion, sur les rapports que la littérature entretient avec le mal et le crime.

Les leçons du Collège Belgique sont accessibles à tous, gratuitement et sans inscription préalable.

Palais des Académies

Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles

Vues : 158

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Maurice Stencel le 26 février 2011 à 16:24
Le droit est l'expression d'un temps et d'un lieu. La littérature est l'oeuvre d'un homme fasciné par toutes les facettes de l'homme ordinaire. Mon frère, disait Villon. Dostoiewski le dé-montre bien. Amour, mort, crime...Depuis toujours, c'est le thème de la littérature. Je me trompe ?

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation