Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Ma maison je la veux un monastère.
Depuis longtemps je rêvais d'un havre de paix,
Et pensais plus jeune à Saint Léon Sur Vézère,
Ses couleurs et ses temples enfantins m'enchantaient.

Ses statues souriantes de bonheur en tailleur assises,
Ses moinillons en rouge qui chantaient des louanges,
Priant un saint homme n'ayant pour toute chemise
Qu'une robe pour bagage dépourvue de franges ;
Et n'ayant ni toit et qu'un simple vêtement
Avec toujours le sourire et le visage rayonnant !

Prêchant au cours des siècles qu'il y avait encore du bonheur
A trouver chez l'homme, à force de recherche,
N'étant plus de ce monde mais sa subtile lueur
A bâti des dômes où l'innocence comme l'oiseau s'y perche.

N'étant plus de ce monde mais omniprésent.
Celui qui clame une vérité qui soudainement nous interpelle,
Le clairvoyant dénudé et bien souvent errant
Ne s'éteint jamais et vogue dans des sphères éternelles.

Les hommes prient donc un philosophe et non un religieux.
Et ses paroles me conviennent comme à tant de monde
Qui pensons qu'à ne plus user de bâton odieux
Il n'y a plus de douleur ni de rancoeur qui se fondent.

Ma maison je la veux un monastère.
Entrez donc mais baissez la voix,
Venez-y comme l'on vient en prière,
Et déposez sur le seuil l'aigreur de vos poids.

Venez pour y rire ou pour y chanter,
Car savez-vous j'y médite sur les années ;
Il ne m'est plus permis je l'ai enfin compris
De bondir comme par le passé tel un cabri !

Saint Léon Sur Vézère n'est pas loin,
Mon but de jeunesse est atteint,
Mais ce grand silence qui règne en son cloître fermé
Me laisse à sa porte sceptique encore de la pousser !

Vues : 143

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 30 août 2015 à 12:32

Merci Josette pour votre appréciation au sein de mon univers peuplé de papillons multicolores et silencieux !
Bon dimanche, amitiés, gilbert

Commentaire de Josette Gobert le 29 août 2015 à 17:41

C'est le vœu de beaucoup de faire de sa maison un lieu de paix.  Un lieu d'infinies tendresses où le bonheur régnerait en maître.  Doux rêve et excellent voyage. merci Gilbert

.  Amitiés

Josette

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 26 août 2015 à 19:01

Je suis très heureux que ce voyage vous ai plu . Merci chaleureux à Adyne et Nicole qui ont " poussé la porte "mais qui ne m'ont pas encore trouvé ! Merci pour vos appréciations tout aussi touchantes à Marie-Josèphe et Jacqueline ainsi qu'à Monsieur Paul qui a validé ce texte avec toute la scrupuleuse attention qu'on lui connaît.
Amitiés, gilbert.

Commentaire de Nicole Duvivier le 26 août 2015 à 17:57

Un merveilleux moment de lecture...une invitation , superbement exprimée, au dépôt de soi....

Le cheminement d'un humain , en pleine conscience...la sagesse, au-delà de la porte...

Merci Gilbert , du partage de vos lignes ! J'en ai apprécié chaque mot  ! Amitié, Nicole

Commentaire de Gohy Adyne le 26 août 2015 à 7:38

Un recueillement! Très beau texte.....

Merci Gilbert.

Bonne journée.

Adyne

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation