Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Je ne suis ni poète ni comptable ni homme d’affaires,
J’étais sportif, de beaucoup de sports j’en sors lassé.
N’entendant pas la musique avec ses pénibles caractères
Mais simplement l’aimant quand j’en suis charmé.

La danse, tiens, voilà un art qui m’aurait plu,
Mais de voir des corps entrelacés et langoureux
Ou qui se démènent en tous sens l’esprit perdu,
M’ont plutôt fait sourire que d’y voir des heureux.

Enfant, j’avais un rêve, celui de devenir écrivain.
Il m’a bien servi de jeter quelques phrases, quelques mots ;
Et des lettres, des documents sérieux pour gagner mon pain
N’ont été que le triste reflet d’une vision de marmot !

Scribouillard sans grand talent avec de temps à autre
L’illumination la nuit d’une pensée inattendue,
Perchée sans doute sur la branche d’un autre,
Et au réveil évaporée , déjà disparue.

De nature joueuse, n’ayant pu me résoudre sans doute
A franchir une ligne qui me semblait dangereuse,
Ai jeté pêle-mêle des forces plus qu’il n’en coûte
Et retiré des émotions que j’ai cru avantageuses.

Grisé par un imaginaire semble-t-il enfantin,
J’ai affronté des Goliath bien trop puissants.
Comme de toucher à tout était mon destin
Pour m’asseoir enfin sur un rocher bienfaisant.

J’ai presque fini, comme une fin de voyage
Qui transperce le coeur comme une lance meurtrière.
Ressemblant à déposer l’équipage
Au pied d’un ennemi tranquille ayant gagné la guerre.

Je compte ou plutôt ne compte plus ceux qui partent,
Sans au revoir ni adieu comme des voleurs empressés.
Et perplexe devant ce vide qui un moment me marque
M’oblige à croire que c’est de leur faute s’ils s’en sont allés !

J’espère que vous savez pourquoi vous êtes venus,
Qu’en dépit des tempêtes qui vous ont agité,
Vous n’avez pas douté, ni de vos amours n’étiez déçus
Et que chaque jour de leurs lumières vous fûtes enchantés ?

Ainsi en la raison suprême et sans l’ombre d’un regret
Vous finirez serein ce test de tous les jours.
Et que ce lourd bagage devenu soudain si léger
Devienne tel une aile vers l’horizon de l’éternel amour !

Voilà, c’est presque fini !

Vues : 121

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 2 juillet 2015 à 16:22

Merci Liliane pour avoir apprécié cette réflexion à bâtons rompus !
Cordialement.gilbert

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 1 juillet 2015 à 23:31

Merci à Nada Al-Atar pour s'être jointe à ce petit groupe.
Cordialement

Commentaire de Gilbert Czuly-Msczanowski le 29 juin 2015 à 11:40

Merci pour vos appréciations et vos commentaires, Béatrice, Jacqueline, Nicole, Serge et Adyne. Une petite famille d'amis en quelque sorte  !
Bonne semaine qui s'annonce chaude,
Amitiés
gilbert

Commentaire de Nicole Duvivier le 28 juin 2015 à 11:24

J'ai savouré vos lignes , Gilbert !!  Un très agréable moment de lecture !

Elles expriment de belles qualités d'être et un beau talent d'écrivain !

Voilà qui respire aussi une Vie bien remplie , un chemin tracé avec humilité et sagesse , une réelle empathie envers les autres qui ont dû ouvrir la porte de bien des amitiés...

Merci d'avoir partagé votre réflexion sur l'existence ! Cordialement, Nicole

Commentaire de Gohy Adyne le 28 juin 2015 à 8:05

Très beau tour d'horizon parfois décevant de nos envies et finalement...........belle conclusion

Merci Gilbert.

Bon dimanche

Amitiés.

Adyne

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation