Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Mon corps est au repos, exposé au soleil.

Ma pensée m’interpelle et me tient en éveil.

- Pourquoi suis-je vraiment heureuse à ne rien faire?

- C’est que je n’ai aucun devoir à satisfaire.


Faire, ou ne faire pas, peut être ou non un choix.

La contrainte a cessé de s’imposer à moi.

S'activer peut causer des émois agréables.

Une image surgit : me voilà sur le sable.

 

Mes deux petits s'occupent à bâtir un château,

Moi, je les ravitaille en trimbalant de l’eau.

Dès la plus tendre enfance, on veut faire des choses.

Et surtout réussir ce que l’on nous propose.

Pendant tout une vie, on ne cesse d’agir,

Sans y être obligé parfois, tout à loisir.

Il n’est pas bienséant d'accueillir la paresse,

Elle peut révéler un état de faiblesse.

 

Faire le... faire la...faire du... ou bien des...

Certes oser autre chose, aussi, lancer les dés,

Accepter un défi, tenter une aventure.

Pour mon plaisir, souvent, je fais des confitures.

 

20 janvier 2008

Vues : 58

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 30 avril 2013 à 9:44

J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ces lignes.... Bravo

Commentaire de Serge Lesens le 29 avril 2013 à 15:56

L'équilibre entre action et contemplation est une condition sine qua non de la vie humaine réussie. C'est mon opinion et je la partage.

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation