Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Parution du livre "tu me demandes si j'ai connu la guerre"

Ce n'est pas le nom sous lequel elle est née ? "nom de plume" est une
bonne et honorable tradition

Ce n'est n'est pas par exotisme ou pour avoir un nom plus intéressant,
ni plus impressionnant, à y réfléchir de près,  Barrière , la Barre la
plus haute de l'arbre, à cette roche la plus haute, ce n'est qu'une
question de passage de végétal à minéral... est ce que ce nom nouveau
refléterait un moi intérieur qui n'aurait pû s'exprimer jusque là?
cela ferait amateur...
ou alors ... se cacher pour révéler des secrets, lever des interdits.
Cher lecteur vous brûlez mais bien moins que l'auteur!
Ce n'est pas par crainte de défendre des opinions controversées, ni par
honte de les aborder. Aurore Dupin devint Georges Sand, et sans
prétention aucune, cette Aurore là a compté dans la décision, mais une
autre encore venue de la terre de Giono "que ma joie demeure", une eau
vive qui délivrerait le grand troupeau, Giono encore, témoin du procès
Dominici, Giono l'anti-guerre.
voilà donc une nouvelle venue Aurore Altaroche qui témoigne de la vie
d'une autre, Nicole Barrière , d'une vie vu sous un angle singulier
"en ces temps de détresse" où elle se demande si elle a connu la
guerre? quelles guerres? ces mémoires réelles et imaginées font
résonner la grande Histoire (avec une grande H dit-on) et une histoire
singulière, la croise, la déporte, la dévie, la stimule.  Une vie de
femme simplement, à découvrir entre brasier et eau vive!

Auteur : Aurore Altaroche
Editions l'harmattan Paris

Vues : 64

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation