Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

En ce moment de printemps
Quand s’éveille le jour
Se promènent les nuages roses
Dans le ciel vaste et bleu
Alors que la mémoire tremble
Tes mots de sève me reviennent
J’invente tes yeux et tes mains
Je presse mon âme où brûlaient
d’autres fois des flammes
Et dans la légèreté de l’aire
Aux parfums de lilas
Je chemine à pas lents

27/04/2014

Nada

Vues : 122

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de NANSON Jacqueline le 28 avril 2014 à 22:07

Un doux printemps parfumé pour cheminer dans la nostalgie, très beau texte.

Commentaire de Nada AL-ATTAR le 28 avril 2014 à 19:57

Un grand merci, chères amies d’Arts et Lettres. Vos commentaire me font toujours chaud au cœur.

Commentaire de Gohy Adyne le 28 avril 2014 à 19:51

 Bonsoir Nada,

Belle évocation d'un printemps au parfum de lilas.  Merci pour ce partage.

Amitié.

Adyne

Commentaire de Nicole Duvivier le 28 avril 2014 à 10:31

Coucou Nada,

J'apprécie tes lignes !

Les parfums sont de ces souvenirs fidèles, qui nous permettent d'illustrer  le livre de notre vie....

Merci de ton partage et douce journée à toi !  Nicole

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 28 avril 2014 à 6:21

La mémoire est un trésor que des parfums réveillent...

Très bau texte.... nostalgie quand tu nous tiens!

Bonne journée

Amitiés

Jacqueline

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation