Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs branches sont votre avenir.

 

L’œil  d’un  Dieu te regarde,

L’œil d’un vieux lui raconte,

 L’œil d’un Dieu ma gaillarde,

                                                                         Arbitre  sur  ton  compte.            

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs rameaux sont votre avenir.

 

L’œil d’un vieux lui raconte,

L’œil  d’ une  vieille  pleure,

     L’œil d’un vieux pour ta honte,

      Larmoient tes cris et ses pleurs.

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs tiges sont votre avenir.

 

L’œil d’une  vieille  pleure,

L’œil froid qui la repousse,

 L’œil d’une vieille se meurt,

                                                                          Personne  à  sa  rescousse.

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs pousses sont votre avenir.

 

L’œil froid qui la repousse,

L’œil hymne à  la jeunesse,

                                    L’œil  froid  de  la cambrousse,……. à leurs tours,

    Auront  leur  deuil  d’ainesse.

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs souches sont votre avenir.

 

                                                                         L’œil  hymne  à  la  jeunesse,

                                                                         L’œil des regrets du trop tard,

                                                                         L’œil  hymne  à  la faiblesse,……. du temps mes diables,

                                                                         Connaîtront  leurs  avatars.

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs brindilles sont votre avenir.

 

                                                                        L’œil des regrets du trop tard,

                                                                        L’œil mendiant dans ton fauteuil,

                                                                        L’œil des regrets du lève-tard,

                                                                        Giteront en home cercueil.

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs sarments sont votre avenir.

 

                                                                      L’œil mendiant dans ton fauteuil,

                                                                      L’œil des oublis d’Alzheimer,

                                                                      L’œil des attentes à l’accueil,

                                                                      Te sembleront doux-amer.

N’aboyez pas sur nos aïeux,

Les arbres de nos racines,

Leurs rejets sont votre avenir,

Leur présent est ton demain.

 

Claudine QUERTINMONT D’ANDERLUES.

 

Vues : 473

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de claudine quertinmont le 19 décembre 2012 à 18:12
Carine-laure Desguin La musique emporte les paroles...L'interprétation de Antonia Iliescu est splendide. Un vrai travail de professionnel. Ce pourrait être un outil didactique ...
Face Book le 19/12/2012
Commentaire de claudine quertinmont le 18 décembre 2012 à 22:06
Catherine Arenas J'en ai les larmes aux yeux mon coeur pleur d'émotion , de frissons..... POUR TOUS NOS AYEUX 
 
  • Brigitte Flak c'est ce que j'ai dit à Claudine sur sa page quand j'ai écouté cette chanson...trop sensible la Bibi en ce moment !!
     
  • Catherine Arenas C'est trop beau  ''  p'tite Bibi '' une pensée pleine d'Amour pour toi et les tiens
    Face Book le 18/12/2012
     
  •  
Commentaire de Yvette Hulin le 18 décembre 2012 à 20:29

C'est une larme accrochée au coeur que je relis ce poème...

Les jeunes n'ont plus le respect que nous avions pour les anciens. J'ignore d'où ils tiennent cela. J'ai éduqué mon fils comme je l'avais été et il n'a rien retenu... Pour d'autres, j'ai les mêmes échos. Ils réclament pour eux un respect qu'ils ne nous témoignent plus.

On dirait vraiment que nous sommes à mettre au placard. Alors que nous sommes le chaînon manquant qui les relie à leurs racines.

Un gros bisou Claudine, bonne soirée à tous

Commentaire de claudine quertinmont le 18 décembre 2012 à 19:28
Brigitte Flak juste que mes larmes coulent là....mais merci Claudine pour ce partage...que je partage à mon tour...Face Book le 18/12/2012
Commentaire de claudine quertinmont le 16 novembre 2012 à 17:10
Commentaire de claudine quertinmont le 16 novembre 2012 à 17:09

Commentaire de Gil DefIl y a 22 heures            

Bonjour les artistes associés dans une œuvre généreuse,

Un texte devenue chanson et vidéo illustrée qui réclame généreusement davantage d’attention envers les anciens, qui prie à l’inclination vis-à-vis de leurs douleurs, de leurs souffrances, et à beaucoup de mansuétude pour leurs pertes de mémoire ou de repères, leurs incohérences quand la maladie ou l’usure de l’âge les atteint … Je suis persuadé qu’un large consensus peut se déclarer sur ces questions, mais effectivement il n’est pas évident du tout que cette générosité soit généralisée et un fait majeur de la société actuelle…En effet, allant des déclarations jusqu’aux réalités, chacun est à même de constater qu’il y a des situations bien différentes réservées aux anciens, et que des situations de vieillesse précaire, solitaire, abandonnée ou maltraitée existent toujours dans nos pays supposés avancés. Pour ma part, je suis d’avis que les situations des anciens se sont améliorées après la seconde guerre mondiale mais que tout n’est pas réglé. Ce qui me paraît flagrant et que j’ai pu constater bien concrètement à un échelon local, c’est qu’il y a beaucoup d’hypocrisie et de démagogie quant à l’attention que l’on porte aux anciens, souvent à deux vitesses, et ce n’est pas sans rapport avec le bien qu’ils possèdent ou pas, et l’influence qu’ils peuvent avoir dans leur entourage familial ou amical. Aujourd’hui, je crains que les choses n’aillent pas pour les anciens dans le sens des améliorations et d’une plus grande équité mais dans celui de la régression et de plus d’injustice avec les politiques d’austérité mises en place avec son cortège d’attaques contre la protection sociale s’appuyant sur cet argument majeur du vieillissement global de la population. Je suis outré d’entendre tous ces gens qui ont des calculettes à la place du cerveau et du cœur et qui accumulent les reproches bien chiffrés à l’encontre des anciens, de vivre trop longtemps, de se payer du bon temps, une seconde jeunesse, d’avoir un niveau de vie supérieur au monde actif grâce à certains avantages fiscaux, de coûter fort cher en soins, en médicaments, etc.

Alors, oui, il est nécessaire de dépasser les méchants propos des chiens de garde et des aboyeurs d’une société qui n’a pour préoccupation que les questions d’argent … Et si cette action lie des artistes de différents domaines, il n’y a qu’à s’en féliciter vivement …  

Bonne soirée. Amitiés. Gil    

                Commentaire de claudine quertinmont Il y a 23 heures            
Supprimer le commentaire
Bonsoir et merci à vous tous, artistes au grand coeur, qui avez participé à cette oeuvre.
                Commentaire de NANSON      Jacqueline hier           
Antonia, une artiste de grand talent avec un grand coeur qui sait réunir diverses sensibilités.
                Commentaire de Antonia ILIESCU hier           

Grand merci Marie-Ange pour ces mots élogieux! Et merci à tous les membres de ce site d'avoir accepté et mise cette vidéo (comme les autres d'ailleurs) sur ma page. Ce clip, ainsi que  "Laly et Banabar" ont été créé par moi-même. Mais la magie des clips d'art de Mr Robert Paul a été un guide pour moi, un stimulant, depuis que je suis sur ce site. Merci à tous les artistes!!

                Commentaire de marie-ange gonzales hier           
Bonjour et bravo à tous ceux qui ont participé à cette oeuvre, une découverte étonnante et magique à la fois, du talent d'interprétation, du talent pour l'écriture, et les oeuvres illustrant cette création sont fabuleuses. Un grand merci à Mr Robert Paul pour la mise en oeuvre et bravo à tous. Merci beaucoup
Commentaire de claudine quertinmont le 16 novembre 2012 à 17:07

                Commentaire de Lansardière MichelIl y a 21 heures            

Attention : Antonia + Claudine + Maria Térésa + Nicole + Jacqueline = risque d'addiction !

Commentaire de claudine quertinmont le 16 novembre 2012 à 17:03

Commentaire de Annie sauletIl y a 54 minutes            

Très touchée par cet émouvant hommage aux anciens, à leurs regards toujours un peu perdus parmi nous, les pas encore trop anciens

                Commentaire de Antonia ILIESCU Il y a 3 heures            

Merci Barbara, Jacques, Michel pour vos remarques émouvantes! Merci Fabienne pour avoir mis tout le texte de Claudine sur cette page, la chanson nécessitait un autre groupage des couplets et Claudine m'a laissé main libre (merci!). Merci à notre talentueux poète Gil, pour son texte qui résume d'une manière émouvante ce problème d'actualité qui sont "les vieux". Merci également à tous ceux qui on passé un beau moment silencieux en visionnant ce clip...

                Commentaire de Antonia ILIESCU Il y a 3 heures            

Bonjour et encore une fois merci chère Maria Térésa, Nicole et Jacqueline N. pour vos splendides toiles et vos cœurs qui savent écouter. Merci encore une fois à Claudine pour son texte qui a tellement ému tout le monde. On a fait une belle chorale nous cinq, avec des voix différentes mais en harmonie. Merci à toutes et à tous ceux qui nous ont écoutées et mises en valeur sur ce site, et, last but not least, au créateur de ce beau site, Robert Paul pour sa présence toujours attentive et bienveillante.

                Commentaire de Antonia ILIESCU Il y a 3 heures            

Bonjour Jacqueline, merci pour  ta présence et regrets de ce décalage de temps. Une autre fois peut-être... Amitiés,  

                Commentaire de De Ro jacqueline Il y a 10 heures            

Bonjour Antonia, rentrée tard de l'étranger pour te répondre à ta demande mais à présent très émue par ce message envers nos aieux. Merci aussi à Fabienne d'avoir retranscrit les paroles à lire et relire. Amitiés

                Commentaire de MARIA TERESA BERTINA Il y a 18 heures            

Chère Antonia

Merci de nous prêter ta belle voix et à Claudine ce beau texte, sur une magnifique musique qui nous offre, avec les peintures que je découvre de Nicole et Jacqueline, un ensemble très émouvant

J'ai beaucoup aimé et cela m'a beaucoup touchée

Amitiés

Maria Teresa Bertina

                Commentaire de Barbara Y. Flamand Il y a 19 heures            

Le texte est beau, poétique et émouvant. Il contient une idée importante : alors que le temps est de vivre dans  l'immédiat, il nous rappelle ce que  nous devons aux anciens, et que la perspective de l'avenir se développe sur un lien continu, passé, présent, futur.   .

Le support visuel, de la lumière d'un regard au pathétique d'une expression témoigne d'un respect de l'être humain et de la vie, en harmonie avec le texte.

                Commentaire de Jacques Teulet Il y a 20 heures            

Touchant, réaliste et si bien illustré par les oeuvres.

Commentaire de claudine quertinmont le 16 novembre 2012 à 17:00

Oui ma chère Antonia, une très bele aventure : j'adore la mélodie !  Il ne tient qu'à nous d'en recommencer une autre : c'est quand tu veux.  Une très bonne soirée à tous et toutes.

Commentaire de claudine quertinmont le 16 novembre 2012 à 16:56

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation