Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Mannekempis à Durbuy, petit village wallon ?? Vous avez dit "topiaire" !

(Photo du catalogue, photos suivantes LM)

L'art du topiaire remonte à l'âge des grecs et des romains.

Il s'agit de l'art de tailler les arbres et les arbustes pour obtenir des formes variées, géométriques ou autres.

Site officiel du Château de Durbuy

Pour les linguiste friands d'étymologie, le terme "topiaire" provint du latin "toparius" (jardinier), dérivé à son tour de "topia" (jardin). Ce terme trouve ses racines dans le mot grec "topos" signifiant "endroit". La villa toscane de l'écrivain romain Pline le Jeune recelait une multitude de buis et cyprès sculptés en forme d'animaux sauvages et de figures mythologiques. Les jardiniers de Pline étaient en fait des esclaves égyptiens, syriens et perses. Peut-être ont-ils introduit à Rome la passion de la taille végétale ?

Quoiqu'il en soit, l'art topiaire fut oublié après l'époque romaine et ne réapparut qu'après la Renaissance. Les jardins français et anglais regorgeaient alors de buis taillés en formes géométriques.

L'art redevint particulièrement populaire à partir du 17e siècle, surtout en France, en Angleterre et aux Pays-Bas.

L'art topiaire s'est essoufflé après la première guerre mondiale, accentuant l'oubli des techniques. Pendant la seconde guerre mondiale, aux Pays-Bas, des milliers de buis taillés furent arrachés et brûlés pour faire place à des plantations de pommes de terre et de tabac.

En ce début de 20 ème siècle, cet art redevint à la mode surtout avec l'étude des jardins classiques.

Un éléphant ancien de 90 ans...

Agrémenté de panneaux didactiques sur la flore et la faune de la région, le parc regorge d'informations très intéressantes sur les plantes aromatiques et médicinales. Les enfants y trouvent leur compte dans la découverte des nombreux animaux représentés dans ces tailles artistiques !

Bonne découverte !

Liliane Magotte

Vues : 693

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 23 avril 2015 à 22:09

Je suis heureuse que ce petit billet suscite de l'intérêt, et tout comme toi, Antonia, j'ai découvert ce mot en même temps que ce joli village !

Merci de ton passage ici !

Commentaire de Antonia ILIESCU le 23 avril 2015 à 22:00

Voir ces merveilles donne envie de les voir en plein soleil. Et en plus on apprend ici pas mal de choses sur la sémantique du mot "topiaire" (qui m'était totalement inconnu). Merci, Liliane!


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 17 avril 2015 à 12:44

Notre petit menneke de Bruxelles s'en est allé faire l'école buissonnière à Durbuy.

Et d'un geste subtil, ample et généreux à la fois, il y officie gracieusement comme à son habitude.


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 17 avril 2015 à 12:19

Wouaw, Michel, des précisions qui mériteraient quelques photos !

Commentaire de Lansardière Michel le 17 avril 2015 à 10:53

Voilà un billet où l'on aime muser.

Une belle introduction à une sortie champêtre.

Le buis "C'est un arbre qu'aime à utiliser le jardinier paysagiste.", Pline l'Ancien.

Le peintre aussi. C'est à Sicyone, "puis partout en Grèce", que se développa l'"art graphiqe", "plus exactement la peinture sur buis, et que cet art constitua le premier degré des études libérales." (id.)

En Asie, l'art topiaire est "l'école de la patience et de l'humilité" (cf. "Le temple de la littérature et l'enseignement de Maître K'ong").

Commentaire de Quivron Rolande le 16 avril 2015 à 18:23

Une belle idée de promenade et de découvertes, surtout pour les enfants ! Les jardiniers et les pâtissiers recèlent parfois des dons artistiques à nul autres pareils. Toujours pleine d'admiration devant de telles performances, d'autant plus belles qu'elles sont à l'image de tout ce qui existe ici-bas: éphémères. Elles demeurent cependant éternelles dans la mémoire de tous eux qui les auront admirées.

Merci Chère Liliane de nous avoir fait part de cette découverte à portée de mains si l'on peut dire.

Bonne promenade .... Amicalement. Rolande.


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 16 avril 2015 à 17:03

Hello Nicole !!

Merci pour les compliments, j'espère tout de même te rencontrer à Bruxelles lors de l'expo, ce serait génial !

Commentaire de ROGER Jacky le 16 avril 2015 à 12:44

Quels artistes ces jardiniers ! Merci de nous avoir offert ces clichés ...Amitiés et bonne soirée ....Jacky


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 16 avril 2015 à 12:39

Merci à tous pour votre passage, je retrouve un peu de temps pour de nouveaux billets. Le printemps donne un sacré coup de fouet à la morosité de cette fin d'hiver tragique...profitons donc tous de ce soleil providentiel pour reprendre le chemin des découvertes !

Commentaire de Nicole Duvivier le 16 avril 2015 à 10:58

Voilà une super idée d 'escapade !!  Cette ville ,  minuscule écrin ,   est déjà un petit bijou en soi !! J'ignorais qu'il y avait des topiaires à Durbuy ...  Ils sont superbes !!

Je suis réellement  admirative du travail  réalisé par les jardiniers pour obtenir des topiaires de cette qualité ... Quel boulot et quelle maîtrise  !!  

Merci du partage, Liliane !  Chouette billet !!  Bisous, Nicole

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation