Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le temps des cerises: les belles auront la folie en tête et les amoureux du soleil au coeur

Le Temps des cerises - La Commune de Paris en photographies

 


 
Longtemps dans les manuels d'histoire, la Commune et la guerre de 1870 furent confondues, mêlant adroitement la défaite infligée au Second Empire et l'insurrection qui s'ensuivit.De cette guerre civile dont on ne voulut longtemps parler, l'on préféra retenir les ruines de Paris imputées aux Communards, elles-mêmes confondues aux bombes versaillaises ou aux ruines d'une guerre que la France provoqua.Il n'est jamais bon de se souvenir que les peuples se soulèvent, il est plus séant qu'on les dise attaqués. Ce que la photographie n'avait pu pour des raisons techniques parvenir à fixer, elle fut contrainte de le composer, comme les mises en scène de Marconi ou les photomontages d'Appert, la photographie s'étant ici trop souvent faite l'auxiliaire du pouvoir.C'est de cet usage de l'image dont traite le présent ouvrage, son rapport à l'événement en voulant dépasser la légende.

Editeur
Editions de l'amateur



Le Temps des cerises est une chanson de 1866, paroles de Jean-Baptiste Clément, musique d'Antoine Renard

interprétation : Jean Lumière

Quand nous chanterons, le temps des cerises 
Et gai rossignol et merle moqueur 
Seront tous en fête. 
Les belles auront la folie en tête 
Et les amoureux du soleil au coeur 
Quand nous chanterons, le temps des cerises 
Sifflera bien mieux le merle moqueur. 

Mais il est bien court le temps des cerises 
Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant 
Des pendants d'oreilles, 
Cerises d'amour aux robes pareilles 
Tombant sous la feuille en gouttes de sang. 
Mais il est bien court le temps des cerises 
Pendant de corail qu'on cueille en rêvant. 

Quand vous en serez au temps des cerises 
Si vous avez peur des chagrins d'amour 
Evitez les belles! 
Moi qui ne crains pas les peines cruelles 
Je ne vivrai point sans souffrir un jour. 
Quand vous en serez au temps des cerises 
Vous aurez aussi des peines d'amour. 

J'aimerai toujours le temps des cerises 
C'est de ce temps là que je garde au coeur 
Une plaie ouverte. 
Et Dame Fortune en m'étant offerte 
Ne pourra jamais fermer ma douleur, 
J'aimerai toujours le temps des cerises 
Et le souvenir que je garde au coeur. 

Couplet ajouté pendant la guerre de 1871 

Quand il reviendra le temps des cerises 
Pendores idiots magistrats moqueurs 
Seront tous en fête. 
Les bourgeois auront la folie en tête 
A l'ombre seront poètes chanteurs. 
Mais quand reviendra le temps des cerises 
Siffleront bien haut chassepots vengeurs.

Vues : 520

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Viviane DELHAGE le 22 mai 2012 à 23:16

Après une oreille distraite tendue vers l'Eurovision....Quel tonus! Vrai que nous sommes en mai: les cerises attendent de mûrir et ...Moi qui ne crains pas les peines cruelles ...

Commentaire de Rébecca Terniak le 22 mai 2012 à 22:41

Cette chanson nostalgique est en nos coeurs de parisiens

et me touche beaucoup.

Merci Robert Paul !

Dernier couplet effectivement une découverte.

Commentaire de Vandenkerkove Martine le 17 mai 2012 à 9:12

Le poète a dit la vérité...Il doit être exécuté!

Commentaire de claudine quertinmont le 16 mai 2012 à 14:35

Merci pour la découverte du dernier couplet dont je n'avais jamais entendu parler.  Bonne journée.  :-)

Commentaire de Gohy Adyne le 16 mai 2012 à 8:32

J'ignorais, que cette très belle chanson était si ancienne. Merci Monsieur Paul pour ce partage.

Bonne journée.

Adyne

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation